Ébonite

L'ébonite est un matériau dur résultant de la vulcanisation du caoutchouc avec une forte proportion de soufre[1]. Le caoutchouc est vulcanisé avec un taux de soufre situé entre 20 et 40 %. L'utilisation courante de l'expression hard rubber (littéralement : « caoutchouc dur » en anglais) ou simplement rubber (en lieu et place d'ebonite) provoque fréquemment des erreurs de traduction.

Histoire

Charles Goodyear obtint l'ébonite en 1839 en soumettant le caoutchouc naturel à un processus prolongé (et extrême) de vulcanisation. Sa couleur proche de celle de l'ébène est à l'origine de son nom. Son frère Nelson Goodyear la fait breveter et la commercialise en 1851. L'ébonite est l'ancêtre des résines artificielles.

Propriétés

L'ébonite est un solide noir, dur et cassant. Elle peut être additionnée de diverses charges : craie, magnésie, oxydes métalliques, baryte, etc. L'ébonite peut être tournée comme du bois et polie.

Applications

Dans la fiction

  • L'ébonite est un minerai volcanique fictif dans l'univers des Elder Scrolls, particulièrement lourd, précieux et résistant. Il est utilisé en particulier pour forger des armes et des armures.
  • Le cornet acoustique du professeur Tournesol, dans Objectif Lune, est en ébonite, mais le cornet est dessiné comme doré.

Références

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de la chimie
  • Portail des sciences des matériaux
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.