Édouard Ier de Beaujeu

Édouard Ier, sire de Beaujeu, né en 1316, surnommé « Le Grand », fut maréchal de France sous Philippe VI de Valois. Il est le 6e prince de Dombes. Il était fils de Guichard VI, sire de Beaujeu, et de Marie de Châtillon (elle-même fille de Gaucher V de Châtillon, connétable de France)

Pour les articles homonymes, voir Édouard Ier.
Édouard Ier de Beaujeu
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Militaire
Père
Guichard VI de Beaujeu, Seigneur de Beaujeu (d)
Mère
Marie de Châtillon-Porcéan (d)
Enfants
Marguerite de Beaujeu (d)
Marguerite de Beaujeu (d)
Autres informations
Grade militaire
Conflit
Édouard de Beaujeu derrière Louis de Bourbon qui prette hommage au roi.

Il était, dit un chroniqueur du temps, « très dévot à la Sainte Vierge… il mena quantité de gentilshommes au voyage d’Outre-mer et batailla longtemps contre ceux qui tenaient la loi de Mahomet ».

Beaujeu accompagna Philippe VI de Valois après la défaite de Crécy en 1346.

Il fut élevé à la dignité de maréchal de France en 1347.

En 1351, sous Jean II, il battit les Anglais à Ardres, mais fut tué à la fin de l’action.

Codicille du testament d'Edouard 1er de Beaujeu, maréchal de France, rédigé le 6 avril 1347. Archives nationales de France.

Il fut inhumé à l’abbaye de Belleville (Rhône) dans la sépulture des Sires de Beaujeu.

Armoiries

Figure Blasonnement
Selon le Folio 47v de l'Armorial de Gelre

D'or, au lion de sable, armé et lampassé de gueules, au lambel du même, brochant sur-le-tout. Cimier : Une tête de canard de sable, becqué de gueules.

Voir aussi

Source

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Portail du Moyen Âge tardif
  • Portail du royaume de France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.