Équipe du Venezuela de volley-ball

L'équipe du Venezuela de volley-ball est composée des meilleurs joueurs vénézuéliens sélectionnés par la Fédération Vénézuélienne de Volleyball (Federación Venezolana de Voleibol, FVV). Elle est actuellement classée au 16e rang de la FIVB au 4 janvier 2012.

Cet article traite de l'équipe masculine. Pour l'équipe féminine, voir Équipe du Venezuela féminine de volley-ball.
Venezuela
Confédération CSV
Fédération FVV
Classement mondial 16e place
Entraîneur Jose Gutierrez
Assistant Renne Oliveros
Jeux olympiques
Tournoi final 1 (1er en 2008)
Meilleur résultat 9e place : 2008
Championnat du monde
Tournoi final 10 (1er en 1960)
Meilleur résultat 10e place : 1960
Championnat d'Amérique du Sud
Tournoi final 23 (1er en 1962)
Meilleur résultat 2e place : 1964, 1967, 1969, 1975, 1979, 1985, 1997, 2003,
Coupe du monde
Tournoi final 1 (1er en 2003)
Meilleur résultat 8e place : 2003
Ligue mondiale
Tournoi final 6 (1er en 2002)
Meilleur résultat 7e place : 2005

Sélection actuelle

Sélection pour les Qualifications aux championnats du Monde de 2010.


Entraîneur : Jose Gutierrez ; entraîneur-adjoint : Renne Oliveros


# Nom Date de Naissance Taille Poids Nationalité Poste Club Sél.
2 Deivi Yustiz 198 76 Venezuela Central Yaracuy 3
6 Carlos Luna 194 85 Venezuela Réceptionneur-attaquant Toyota Verblitz 27
7 Luis Diaz 204 92 Venezuela Complet Tonno Calipo 13
8 Pedro Siso 195 86 Venezuela Réceptionneur-attaquant Karava 0
9 Ismel Ramos 195 78 Venezuela Complet Raision Loimu 2
10 Ronald Mendez 203 84 Venezuela Central Bolívar 23
12 Carlos Tejeda 198 90 Venezuela Réceptionneur-attaquant Unicaja Almería 24
15 Francisco Soteldo 200 76 Venezuela Passeur Lara 4
16 Enderwuin Herrera 190 80 Venezuela Réceptionneur-attaquant Episcopal 10
17 Juan Carlos Blanco 195 83 Venezuela Passeur Karava 27
18 Freddy Cedeno 205 95 Venezuela Central Arona Tenerife 18
19 Darwin Correa 170 71 Venezuela Libero La Guaira 5

Palmarès et parcours

Palmarès


Parcours

Jeux Olympiques

  • 1964 : non qualifié
  • 1968 : non qualifié
  • 1972 : non qualifié
  • 1976 : non qualifié
  • 1980 : non qualifié
  • 1984 : non qualifié
  • 1988 : non qualifié
  • 1992 : non qualifié
  • 1996 : non qualifié
  • 2000 : non qualifié

Championnats du monde

Ligue mondiale

  • 1990 : non participant
  • 1991 : non participant
  • 1992 : non participant
  • 1993 : non participant
  • 1994 : non participant
  • 1995 : non participant
  • 1996 : non participant
  • 1997 : non participant
  • 1998 : non participant
  • 1999 : non participant
  • 2010 : non participant
  • 2011 : non participant
  • 2012 : non participant
  • 2013 : non participant
  • 2014 : non participant
  • 2015 : 30e

Coupe du monde

  • 1965 : non participant
  • 1969 : non participant
  • 1977 : non participant
  • 1981 : non participant
  • 1985 : non participant
  • 1989 : non participant
  • 1991 : non participant
  • 1995 : non participant
  • 1999 : non participant
  • 2003 : 8e
  • 2007 : non participant
  • 2011 : non participant

World Grand Champions Cup

Jeux Panaméricains

  • 1955 : 6e
  • 1959 : 5e
  • 1963 : 5e
  • 1967 : 5e
  • 1971 : 4e
  • 1975 : 5e
  • 1979 : 8e
  • 1983 : 6e
  • 1987 : Non qualifié
  • 1991 : Non qualifié
  • 1995 : 4e
  • 1999 : 5e
  • 2003 : Vainqueur
  • 2007 : 4e
  • 2011 : 8e

Coupe panaméricaine

Championnat d'Amérique du Sud

Copa America

  • 1998 : 5e
  • 1999 : 6e
  • 2000 : 6e
  • 2001 : 5e
  • 2005 : 6e
  • 2007 : Non qualifié
  • 2008 : 3e

Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes

  • 1930 : ?
  • 1935 : ?
  • 1946 : ?
  • 1950 : ?
  • 1954 : ?
  • 1959 : Finaliste
  • 1962 : 3e
  • 1966 : Finaliste
  • 1970 : Finaliste
  • 1974 : ?
  • 1978 : Finaliste
  • 1982 : 3e
  • 1986 : ?
  • 1990 : 3e
  • 1993 : 3e
  • 1998 : 3e
  • 2002 : Finaliste
  • 2006 : 3e
  • 2010 : Finaliste

Entraîneurs

  • Nicolae Tărchilă
  • José David Suárez
  • Miguel Cambero
  • Argimiro Méndez
  • Eliseo Ramos
  • Portail du volley-ball
  • Portail du Venezuela
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.