1877 en France

Cette page concerne l'année 1877 du calendrier grégorien.

Chronologies
Les obsèques de M. Thiers : le cortège passant sur le boulevard Saint-Denis. Le Monde illustré du 15 septembre 1877.
Années :
1874 1875 1876  1877  1878 1879 1880
Décennies :
1840 1850 1860  1870  1880 1890 1900
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Architecture Arts plastiques Chemins de fer Droit Football Littérature Musique populaire Musique classique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Santé et médecine Science Sociologie Sport Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Événements

  • 4 mai : le gouvernement Jules Simon approuve la résolution de la Chambre des députés demandant la « répression les manifestations ultramontaines » des religieux catholiques pour le pape. Le président Mac Mahon marque publiquement sa désapprobation. Le « Discours sur les menées ultramontaines » de Léon Gambetta à la Chambre des députés (« Le cléricalisme ? Voilà l'ennemi ! »)[3].
Incendie de la Cathedrale de Metz.
  • 15 mai : abrogation par la Chambre des députés du titre II de la loi du 29 décembre 1875 sur les délits de presse[5].
  • 16 mai : « crise du 16 mai ». Le président du Conseil des ministres, Jules Simon est contraint à la démission. Le président Mac Mahon lui reprochait l'abrogation des lois de censure sur la presse et plus globalement la soumission du président du conseil aux républicains[3].
  • 17 mai : Albert de Broglie forme un gouvernement de droite qui est refusé par la Chambre[6]. Le Sénat prend parti pour le nouveau ministère et récuse la décision de la Chambre dominée par les Républicains (fin le 19 novembre).
  • 18 mai : Mac Mahon signe le décret ajournant les deux chambres du parlement pour un mois[7].
  • 20 mai : les républicains signent le manifeste des 363 contre la politique de réaction et d’aventure de Mac Mahon[8].
  • 14 et 28 octobre : élections législatives. Avec une majorité moindre, les républicains envoient à la chambre 315 députés contre 199 pour les conservateurs[10]. Cette élection est un échec total pour Mac Mahon, qui envisage alors une nouvelle dissolution. Mais le refus du président du Sénat, le duc d'Audiffret-Pasquier, oblige le président Mac Mahon à reconnaître les limites des pouvoirs du président et accepter un gouvernement de républicain dirigé par Jules Dufaure et dans lequel un radical, Freycinet, obtient les Travaux publics.
Les Veillées des chaumières du 7 novembre 1877.

Naissances

Décès

Notes et références

  1. Jean-Pierre Gutton, Établir l’identité : L’identification des Français du Moyen Âge à nos jours, Presses universitaires de Lyon, (ISBN 9782729711108, présentation en ligne)
  2. Maryline Assante di Panzillo, Cézanne et Paris : L’album de l’exposition du musée du Luxembourg, RMN - Grand Palais (ISBN 9782711863839, présentation en ligne)
  3. Jean Garrigues, Les grands discours parlementaires de la Troisième République : de Victor Hugo à Clemenceau (1870-1914), Armand Colin, (ISBN 9782200279523, présentation en ligne)
  4. Olivier Thomas, Culture et histoire des spectacles en Alsace et en Lorraine: de l'annexion à la décentralisation (1871-1946), Peter Lang, (ISBN 9783039107643, présentation en ligne)
  5. Ernest Boulanger, Léon Muel, Gouvernements, ministères et constitutions de la France de 1789 à 1895 : Précis historique des révolutions, des crises ministérielles et gouvernementales et des changements de constitutions, vol. Collection XIX, (ISBN 9782346082865, présentation en ligne)
  6. Vincent Duclert, La république imaginée (1870-1914), Belin (ISBN 9782701189000, présentation en ligne)
  7. Serge Berstein, Chef de l'État : L'histoire vivante des 22 présidents à l'épreuve du pouvoir, Armand Colin, (ISBN 9782200356200, présentation en ligne)
  8. Jean Garrigues, Philippe Lacombrade, La France au XIXe siècle : 1814-1914, Armand Colin, (ISBN 9782200626006, présentation en ligne)
  9. Christian Bouyer, 12 Lettres qui ont changé l'Histoire, Pygmalion (ISBN 275640568X, présentation en ligne)
  10. Olivier Beaud, La République injuriée : Histoire des offenses au chef de l'État de la IIIe à la Ve République, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130813064, présentation en ligne)
  11. Annales du Sénat et de la Chambre des députés. Débats et documents, vol. 1, Paris, Journal Officiel, (présentation en ligne)
  12. Frédéric Thiriez, Dictionnaire amoureux de la montagne, Place des éditeurs, (ISBN 9782259249782, présentation en ligne)
  13. Roger Bellet, L'Aventure dans la littérature populaire au XIXe siècle, Presses universitaires de Lyon, (ISBN 9782729709990, présentation en ligne)
  14. Claude Willard, Jules Guesde : l'apôtre et la loi, Éditions de l'Atelier, (ISBN 9782708228894, présentation en ligne)
  15. Olivier Duhamel, La Gauche et la Ve République, Presses universitaires de France (ISBN 9782130669340, présentation en ligne)

Articles connexes


  • Portail de l’histoire
  • Portail de la France au XIXe siècle
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.