1937 en France

Cette page concerne l’année 1983 du calendrier grégorien.

Chronologies
Années :
1934 1935 1936  1937  1938 1939 1940
Décennies :
1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Événements

 Sommaire :  Haut - Janvier - Février - Mars - Avril - Mai - Juin - Juillet - Août - Septembre - Octobre - Novembre - Décembre 

Janvier

  • 1er janvier : loi fiscale instaurant une taxe de 6 % sur la production industrielle (en remplacement de la taxe sur le chiffre d'affaires) et augmentant les droits de successions.
  • 26 janvier : dissolution de l'Étoile nord-africaine de Messali Hadj, mouvement algérien militant pour l'indépendance de l'Algérie[1].

Février

  • 5 février : « Justice fiscale », projet de réforme fiscale du parti communiste est publié dans l'Humanité ; il préconise la création d'un impôt général sur le revenu, doté d'une surtaxe à partir de 100 000 francs et d'un impôt spécial sur les bénéfices des sociétés[2].
  • 6 février : arrêté du ministre des finances Vincent Auriol sur les relations au travail, création d'un comité consultatif du personnel.
  • 13 février : confronté à de graves problèmes économiques, Léon Blum annonce une « pause dans les réformes ».
  • Le gouvernement renonce à dévaluer une nouvelle fois le franc (refus des députés communistes) et à instaurer un contrôle des changes nécessaire pour lutter contre l'évasion des capitaux (refus des députés radicaux).

Mars

  • 11 mars : création en France du Parti du peuple algérien par Messali Hadj.
  • 12 mars :
    • loi créant le fond de stabilisation des changes, chargé de lutter contre l'inflation.
    • l'État lance un emprunt pour la défense nationale de 10 milliards de francs à un taux de 4 % amortissable en 60 ans. Il est couvert dès le .
    • accord d'assistance administrative avec les États-Unis pour la répression de la fraude douanière.
  • 13, 14 et 15 mars : tempête due à de très violents coups de vent associés à une forte marée d’équinoxe, provoquent d’importants dégâts matériels sur tout le pays, notamment sur les côtes vendéennes (La Faute-sur-Mer)[3]

Avril

Mai

Juin

juillet

  • 8 juillet : décret-loi destiné à lutter contre l'évasion fiscale et augmentant la pression fiscale sur les ménages et les entreprises. Les taux de l'impôt général sur le revenu et de l'impôt sur le revenu des valeurs mobilières sont majorés de 20 %, les droits de douanes sont relevés, une taxe exceptionnelle sur les opérations de spéculation à terme sur les marchés des changes est instituée.
  • Pour stopper la dépréciation des titres d'État, Georges BONNET crée le fonds de soutien des rentes, dont la gestion est confié à la Caisse autonome d'amortissement de la dette publique. Il passe une nouvelle convention avec la Banque de France dont l'encaisse-or et les avoirs en devises étrangères sont réévalués.

Août

  • 25 août : décret instaurant des bonifications d’intérêts et des réductions fiscales afin de faciliter la reprise de la construction de logements, qui s'est anémiée depuis la crise économique.
  • 31 août : nationalisation des sociétés de Chemin de fer et création de la SNCF par un décret-loi qui approuve la Convention concernant la constitution d'une société d'économie mixte. Adoption d'un plan de retour à l'équilibre budgétaire de l'entreprise par la mise en place d'une coordination réglementée par l’État : près de 10 000 km de lignes ferroviaires sont fermés au trafic de voyageurs en 1938-1939

Septembre

Novembre

  • 12 novembre : inauguration de l'aéroport du Bourget par le président Albert Lebrun et le ministre Pierre Cot. Architecte Georges Labro. Il a été détruit lors de la Seconde guerre mondiale et reconstruit après guerre.
  • 15-16 novembre : échec d'un coup d’État contre le gouvernement envisagé par l'Organisation secrète d'action révolutionnaire nationale (« La Cagoule »). Le ministre de l'Intérieur Marx Dormoy fait démanteler l'organisation le 23 novembre[6].

Décembre

Économie

  • PIB à 380 milliards de francs.
  • L’inflation se monte à 26 % en France.
  • Hausse du PIB de 5,5 %.
  • Le chômage poursuit sa baisse à 7,5 % de la population.
  • Dette publique à 120 % du PIB.
  • Le budget de l’État continue d'être déficitaire (44 milliards de francs, 12,5 % du PIB).

Culture

Littérature

Cinéma

Films français sortis en 1937

Autres films sortis en France en 1937

Naissances en 1937

Décès en 1937

Notes et références

  1. Jacques Simon, Messali Hadj par les textes, Éditions Bouchène, (ISBN 9782356760586, présentation en ligne)
  2. Michel Margairaz, François Bloch-Lainé, L’État, les finances et l’économie. Histoire d’une conversion 1932-1952, vol. 1, Comité pour l'histoire économique et financière de la France, (ISBN 9782110811219, présentation en ligne)
  3. Alain Gérard, La Vendée, histoire d'un siècle: 1900-2000, Société d'émulation, , p. 269
  4. Danielle Tartakowsky, Les manifestations de rue en France, 1918-1968, Publications de la Sorbonne, (présentation en ligne)
  5. Dominique Borne, Hubert Néant, La politique en France - XIXe - XXe siècles, Hachette Éducation, (ISBN 9782013201100, présentation en ligne)
  6. François Gerber, Mitterrand, entre Cagoule et Francisque (1935-1945), L'Archipel, (ISBN 9782809820430, présentation en ligne)
  7. Raymond Millet, Trois millions d'étrangers en France: Les indésirables, les bienvenus, Librairie de Médicis (ISBN 9782402196338, présentation en ligne)

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de l’histoire
  • Portail de l’entre-deux-guerres
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.