1945 - Un village se rebelle

1945 - Un village se rebelle est un film autrichien, de fiction basée sur des événements réels, réalisé par Gabriela Zerhau (de), sorti sur les écrans autrichiens en juin 2019, et sur Arte en janvier 2020.

1945 - Un village se rebelle
Titre original Ein Dorf wehrt sich
Réalisation Gabriela Zerhau (de)
Pays d’origine Autriche
Durée 109 minutes
Sortie 2019

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis

L'histoire racontée se déroule dans les dernières semaines de la Seconde Guerre Mondiale, à Altaussee (Styrie, Autriche). Un trésor de guerre, uniquement en œuvres d'art, est stocké dans la mine de sel d'Altaussee, avant leur installation dans le Musée du Führer prévu à Linz. Les mineurs locaux, autrichiens, encore en exercice sont informés, manipulent tableaux et statues, sous la surveillance d'une unité de soldats allemands. Dans la montagne, des « maquisards », déserteurs et résistants, de la région ou non, sont également au courant, et tenus à distance par des milices villageoises armées.

Ordre est donné au Gauleiter du Danube supérieur (de), August Eigruber, le responsable politique et administratif nazi, de procéder dès que nécessaire à la destruction des trésors artistiques, par destruction de la mine, ce qui signifie également la fin de l'activité minière dans la vallée. Pour cela, des bombes sont introduites, sous couvert de reliefs en marbre, dans des caisses et cachées dans un fond de tunnel.

De nombreux mineurs, et autres habitants autrichiens, sans compter les officiels, sont ouvertement nazis ou sympathisants du régime nazi. Le boucher-charcutier Franz Mitterjäger, aidé de sa femme Elsa, participe à la fourniture clandestine d'alimentation à un groupe de résistants. Josef Rottenbacher, mineur fontainier, traité de lâche par Elsa, n'est pas nazi ni sympathisant, mais essaie d'échapper à toute prise de position durant la guerre, et accepte d'organiser des parties de pêche sur le lac pour le chef régional de la Gestapo, Ernst Kaltenbrunner, tout en restant attaché à son ami d'enfance Franz Mitterjäger.

L'histoire de ces quelques personnages est métaphorique des sensibilités de l'ensemble de la collectivité. Franz avertit Josef de sa proche arrestation, lui permettant d'y échapper. Quand est annoncée la mort d'Adolf Hitler et la capitulation allemande, Josef commet l'erreur de retourner chez lui de nuit, et est abattu. Au matin, une bonne partie du village improvise un enterrement correct à Josef, contre les consignes allemandes.

Les huit caisses contenant les mines sont découvertes par les deux fontainiers. Franz obtient un entretien de Kaltenbrunner, et l'autorisation orale de faire sortir les bombes, contre la promesse (individuelle) de laisser une porte de sortie à Kaltenbrunner et son second, persuadés de pouvoir être embauchés par les Alliés. Les mines sont évacuées et sorties de la mine : les soldats SS, sur consultation du responsable téléphonique à Kaltenbrunner, empêchent la Gestapo d'intervenir.

Le matin suivant, les soldats alliés américains entrent dans la vallée. Les trésors sont sauvés, la mine aussi.

Fiche technique

  • Réalisation : Gabriela Zerhau
  • Scénario : Gabriela Zerhau
  • Production : Kirsten Hager, Anja Föringer, Thomas Hroch, Gerald Podgornig
  • Musique : Dominik Giesriegl
  • Caméra : Carsten Thiele
  • Montage : Anke Berthold
  • Costumes : Monika Hinz
  • Décors de film : Bertram Reiter
  • Chargé(e) de programme : Pit Rampelt, Julia Sengstschmid, Olaf Grunert
  • Son : Thomas Szabolcs

Distribution

  • Fritz Karl: Josef „Sepp“ Rottenbacher
  • Brigitte Hobmeier (de) : Elsa Mitterjäger
  • Harald Windisch (de) : Franz Mitterjäger
  • Maresi Riegner (de) : Leni Mitterjäger
  • Francis Fulton-Smith (de) : Le Directeur Waldstetter
  • Oliver Masucci : Dr. Ernst Kaltenbrunner
  • Philipp Hochmair : August Eigruber
  • Gerhard Liebmann : Johann Dörfler
  • Aaron Friesz : Karl Dörfler
  • Verena Altenberger : Eva Schädler
  • George Lenz : Alfred Schädler
  • Adrian Spielbauer : Lois Pliesinger
  • Philipp Rafferty : Major Thompson
  • Johannes Silberschneider : Dr. Hermann Rinner
  • Norman Hacker : Xaver Pröttel
  • Rainer Wöss : Gestapo Mann Sick
  • Franz Grieshofer : Heinzi
  • Daniel Keberle : Willi
  • Peter Lerchbaumer : Schuchlenz, policier militaire
  • Harry Lampl
  • Markus Freistätter : Soldat SA
  • Reinhard Muß : Fleischer Gerhard
  • Lorenzo Walcher : Flori
  • Ian Towers : Reporter américain
  • Lucy Wirth : Duchesse Luise von Gosling -->

Accueil

Les réactions du public autrichien sont variées, mais portent surtout sur l'hommage mérité aux héros silencieux, au courage civil[1].

Récompenses

Références

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

  • Portail du cinéma
  • Portail de l'Autriche
  • Portail de l’histoire de l’art
  • Portail du nazisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.