1 000 Miles de Sebring 2019

Les 1 000 Miles de Sebring 2019 ont été la 1re édition de cette épreuve et la 6e manche du calendrier du Championnat du monde d'endurance FIA 2018-2019. Elles se sont déroulées du au dans le cadre des 12 Heures de Sebring.

1 000 Miles de Sebring 2019
1 000 Miles de Sebring 2019
Généralités
Sport Endurance
Organisateur(s) FIA, ACO, IMSA
Édition 1re
Lieu(x) Sebring
Comté de Highlands
Floride
États-Unis
Date du
au
Site(s) Sebring International Raceway
Site web officiel www.fiawec.com

Palmarès
Vainqueur Toyota Gazoo Racing
Deuxième Toyota Gazoo Racing
Troisième SMP Racing

Navigation

La course a été remportée par l'écurie Toyota Gazoo Racing avec la Toyota no 8 et pilotée par Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Fernando Alonso.

Contexte avant la course

Engagés

34 voitures ont pris part aux 1 000 Miles de Sebring 2019[1]. l'ENSO CLM P1/01 de l'écurie ByKolles Racing Team n'a pas pris par l'épreuve pour cause, il semblerait, d'un différent avec Nismo[2]. Il est a noté la participation de l'écurie Corvette Racing dans la catégorie LMGTE Pro avec une voiture[3].

D'un point de vue pilote, il y a eu également quelques changements avec l'apparition de Nathanaël Berthon sur la R13 n° 3 de l'écurie Rebellion Racing tandis que Mathias Beche est passé sur la n° 1 afin de remplacer André Lotterer, qui a préféré réaliser un test de simulation sur simulateur pour l'équipe de Formule E de la DS Techeetah[4],[5]. Jenson Button et Matevos Isaakyan ont été remplacés dans les BR Engineering BR1 n° 11 et n° 17 par Brendon Hartley et Sergey Sirotkin, respectivement[6],[7].

Chez Ford, Billy Johnson (en) a renforcé l'équipage de la n°66 et Jonathan Bomarito l'équipage de la n°67[8].

Circuit

Le Sebring International Raceway, cadre des 1 000 Miles de Sebring 2019.

Le Sebring International Raceway est un circuit automobile situé à Sebring, en Floride, aux États-Unis.

D'une longueur de 6,02 km, il comprend dix-sept virages, avec de longues lignes droites. Une partie du circuit utilise encore aujourd'hui les pistes d'atterrissage faites de plaques de béton de l'ancien aéroport militaire. Un hôtel est situé sur le site même.

Essais libres

Qualifications

Temps réalisés lors de la séance de qualification (vainqueurs de catégorie en gras)[9]
Pos. Classe Équipe Temps moyen Écart Grille
1 LMP1 8 Toyota Gazoo Racing 1 min 40 s 318 - 1
2 LMP1 7 Toyota Gazoo Racing 1 min 40 s 803 +0 s 485 2
3 LMP1 3 Rebellion Racing 1 min 42 s 863 +2 s 545 3
4 LMP1 17 SMP Racing 1 min 42 s 942[N 1] +2 s 624 4
5 LMP1 11 SMP Racing 1 min 43 s 005 +2 s 687 5
6 LMP1 1 Rebellion Racing 1 min 43 s 015 +2 s 697 6
7 LMP1 10 DragonSpeed 1 min 44 s 288 +3 s 970 7
8 LMP2 38 Jackie Chan DC Racing 1 min 47 s 558 +7 s 240 8
9 LMP2 37 Jackie Chan DC Racing 1 min 48 s 208 +7 s 890 9
10 LMP2 36 Signatech Alpine Matmut 1 min 48 s 524 +8 s 206 10
11 LMP2 31 DragonSpeed 1 min 49 s 681 +9 s 363 11
12 LMP2 50 Larbre Compétition 1 min 50 s 705 +10 s 387 12
13 LMP2 28 TDS Racing 1 min 51 s 218 +10 s 900 13
14 LMGTE Pro 92 Porsche GT Team 1 min 57 s 500 +17 s 182 14
15 LMGTE Pro 67 Ford Chip Ganassi Team UK 1 min 57 s 615 +17 s 297 15
16 LMGTE Pro 66 Ford Chip Ganassi Team UK 1 min 57 s 714 +17 s 396 16
17 LMGTE Pro 82 BMW Team MTEK (en) 1 min 57 s 841 +17 s 523 17
18 LMGTE Pro 63 Corvette Racing 1 min 57 s 844 +17 s 526 18
19 LMGTE Pro 71 AF Corse 1 min 57 s 938 +17 s 620 19
20 LMGTE Pro 81 BMW Team MTEK (en) 1 min 58 s 000 +17 s 682 20
21 LMGTE Pro 91 Porsche GT Team 1 min 58 s 113 +17 s 795 21
22 LMGTE Pro 51 AF Corse 1 min 58 s 232 +17 s 914 22
23 LMGTE Pro 95 Aston Martin Racing 1 min 58 s 366 +18 s 048 23
24 LMGTE Am 77 Dempsey-Proton Racing 1 min 59 s 790 +19 s 472 24
25 LMGTE Am 56 Team Project 1 1 min 59 s 935 +19 s 617 25
28 LMGTE Am 98 Aston Martin Racing 2 min 00 s 076 +19 s 758 26
27 LMGTE Am 88 Dempsey-Proton Racing 2 min 00 s 417 +20 s 099 27
28 LMGTE Am 90 TF Sport 2 min 00 s 543 +20 s 225 28
29 LMGTE Am 54 Spirit of Race 2 min 00 s 759[N 2] +20 s 441 29
30 LMGTE Am 70 MR Racing 2 min 01 s 679[N 3] +21 s 361 30
31 LMGTE Pro 97 Aston Martin Racing 2 min 04 s 748 +24 s 430 31
32 LMGTE Am 61 Clearwater Racing 1 min 59 s 396[N 4] +19 s 078 Abd.[N 5]
33 LMGTE Am 86 Gulf Racing UK 1 min 59 s 436[N 6] +19 s 118 32
34 LMP2 29 Racing Team Nederland Pas de temps[N 7] 33

Course

Classements intermédiaires

Déroulement de l'épreuve

Classement de la course

Voici le classement officiel au terme de la course[10].

  • Les premiers de chaque catégorie du championnat du monde sont signalés par un fond jaune.
  • Pour la colonne Pneus, il faut passer le curseur au-dessus du modèle pour connaître le manufacturier de pneumatiques.
Pos Classe no  Écurie Pilotes Châssis Pneus Tours Temps
Moteur
1 LMP1 8 Toyota Gazoo Racing Fernando Alonso
Sébastien Buemi
Kazuki Nakajima
Toyota TS050 Hybrid M 253 8 h 00 min 38 s 186
Toyota 2,4 L V6 Bi-Turbo
2 LMP1 7 Toyota Gazoo Racing Mike Conway
Kamui Kobayashi
José María López
Toyota TS050 Hybrid M 252 +1 tour
Toyota 2,4 L V6 Bi-Turbo
3 LMP1 11 SMP Racing Mikhail Aleshin
Brendon Hartley
Vitaly Petrov
BR Engineering BR1 M 242 +11 tours
AER P60B 2,4 L V6 Bi-Turbo
4 LMP2 37 Jackie Chan DC Racing David Heinemeier Hansson
Jordan King
Will Stevens
Oreca 07 D 239 +14 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
5 LMP2 36 Singatech Alpine Matmut Nicolas Lapierre
André Negrão
Pierre Thiriet
Alpine A470 M 239 +14 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
6 LMP2 31 DragonSpeed Anthony Davidson
Roberto González
Pastor Maldonado
Oreca 07 M 237 +16 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
7 LMP1 3 Rebellion Racing Nathanaël Berthon
Thomas Laurent
Gustavo Menezes
Rebellion R13 M 237 +16 tours
Gibson GK458 4,5 L V8 Atmo
8 LMP2 50 Larbre Compétition Erwin Creed
Gunnar Jeannette
Romano Ricci
Ligier JS P217 M 234 +19 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
9 LMP2 29 Racing Team Nederland Frits van Eerd
Giedo van der Garde
Nyck de Vries
Dallara P217 M 230 +23 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
10 LMGTE Pro 91 Porsche GT Team Gianmaria Bruni
Richard Lietz
Porsche 911 RSR M 226 +27 tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
11 LMGTE Pro 81 BMW Team MTEK (en) Nick Catsburg
Alexander Sims
Martin Tomczyk
BMW M8 GTE M 226 +27 tours
BMW S63 4,0 L V8 Bi-Turbo
12 LMGTE Pro 67 Ford Chip Ganassi Team UK Jonathan Bomarito
Andy Priaulx
Harry Tincknell
Ford GT M 225 +28 tours
Ford EcoBoost 3,5 L V6 Turbo
13 LMGTE Pro 51 AF Corse James Calado
Alessandro Pier Guidi
Daniel Serra
Ferrari 488 GTE Evo M 225 +28 tours
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
14 LMGTE Pro 92 Porsche GT Team Michael Christensen
Kévin Estre
Porsche 911 RSR M 225 +28 tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
15 LMGTE Pro 71 AF Corse Sam Bird
Miguel Molina
Davide Rigon
Ferrari 488 GTE Evo M 225 +28 tours
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
16 LMGTE Pro 82 BMW Team MTEK (en) António Félix da Costa
Augusto Farfus
Bruno Spengler
BMW M8 GTE M 225 +28 tours
BMW S63 4,0 L V8 Bi-Turbo
17 LMGTE Pro 63 Corvette Racing Antonio García
Jan Magnussen
Mike Rockenfeller
Chevrolet Corvette C7.R M 225 +28 tours
Chevrolet 5,5 L V8 Atmo
18 LMGTE Pro 97 Aston Martin Racing Alex Lynn
Maxime Martin
Aston Martin Vantage AMR M 224 +29 tours
Aston Martin 4,0 L V8 Bi-Turbo
19 LMGTE Pro 95 Aston Martin Racing Marco Sørensen
Nicki Thiim
Darren Turner
Aston Martin Vantage AMR M 224 +29 tours
Aston Martin 4,0 L V8 Bi-Turbo
20 LMGTE Am 77 DempseyProton Racing Julien Andlauer
Matt Campbell (en)
Christian Ried
Porsche 911 RSR M 221 +32 tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
21 LMGTE Am 54 Spirit of Race Francesco Castellacci
Giancarlo Fisichella
Thomas Flohr
Ferrari 488 GTE Evo M 221 +32 tours
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
22 LMGTE Am 56 Team Project 1 Jörg Bergmeister
Patrick Lindsey
Egidio Perfetti
Porsche 911 RSR M 221 +32 tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
23 LMGTE Am 86 Gulf Racing UK Ben Barker
Thomas Preining
Michael Wainwright
Porsche 911 RSR M 221 +32 tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
24 LMGTE Am No. 70 MR Racing Olivier Beretta
Eddie Cheever III (en)
Motoaki Ishikawa
Ferrari 488 GTE Evo M 220 +33 tours
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo
25 LMGTE Am 90 TF Sport Jonathan Adam
Charlie Eastwood (en)
Salih Yoluç
Aston Martin Vantage GTE M 220 +33 tours
Aston Martin 4,5 L V8 Atmo
26 LMGTE Am 88 DempseyProton Racing Matteo Cairoli
Gianluca Roda
Giorgio Roda
Porsche 911 RSR M 219 +34 tours
Porsche 4,0 L Flat-6 Atmo
27 LMGTE Am 98 Aston Martin Racing Paul Dalla Lana
Pedro Lamy
Mathias Lauda
Aston Martin Vantage GTE M 219 +34 tours
Aston Martin 4,5 L V8 Atmo
28 LMGTE Pro 66 Ford Chip Ganassi Team UK Billy Johnson (en)
Stefan Mücke
Olivier Pla
Ford GT M 216 +37 tours
Ford EcoBoost 3,5 L V6 Turbo
29 LMP2 38 Jackie Chan DC Racing Gabriel Aubry
Stéphane Richelmi
Ho-Pin Tung
Oreca 07 D 209 +44 tours
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
Nc.[N 8] LMP2 28 TDS Racing Loïc Duval
François Perrodo
Matthieu Vaxivière
Oreca 07 D 232 Non classé
Gibson GK428 4,2 L V8 Atmo
Nc.[N 8] LMP1 17 SMP Racing Egor Orudzhev
Stéphane Sarrazin
Sergey Sirotkin
BR Engineering BR1 M 62 Non classé
AER P60B 2,4 L V6 Bi-Turbo
Abd. LMP1 10 DragonSpeed Ben Hanley
Henrik Hedman
Renger van der Zande
BR Engineering BR1 M 143 Electronique
Gibson GL458 4,5 L V8 Atmo
Abd. LMP1 1 Rebellion Racing Mathias Beche
Neel Jani
Bruno Senna
Rebellion R13 M 138 Electronique
Gibson GK458 4,5 L V8 Atmo
Np. LMGTE Am 61 Clearwater Racing Matteo Cressoni
Matt Griffin
Luís Pérez Companc
Ferrari 488 GTE Evo M Non partant
Ferrari F154CB 3,9 L V8 Turbo

Pole position et record du tour

Tours en tête[11]

À noter

  • Longueur du circuit : 6,02 km
  • Distance parcourue par les vainqueurs : 1 523,06 km

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. Stéphane Sarrazin a vu son meilleur temps annulé pour avoir ignoré des drapeaux bleus.
  2. Thomas Flohr a vu son meilleur temps annulé pour cause de vitesse excessive sous régime de drapeau rouge.
  3. Motoaki Ishakawa a vu son meilleur temps annuléspour cause de vitesse excessive sous régime de drapeau rouge.
  4. Seul un pilote de la voiture n°61 du Clearwater Racing a établi un chrono.
  5. La voiture n°61 du Clearwater Racing s'est retiré de la compétition à la suite de la sortie de piste de Perez-Companc en qualifications.
  6. Michael Wainwright a vu son meilleur temps annulés pour cause de vitesse excessive sous régime de drapeau rouge. Pour cette raison, Seul un pilote de la voiture n°86 du Gulf Racing UK a établi un chrono.
  7. Tous les temps au tour de Frits van Eerd et Nyck de Vries ont été annulés pour cause de vitesse excessive dans la voie des stands, empêchant ainsi la voiture n° 29 du Racing Team Nederland d'avoir un temps pour la séance de qualification.
  8. La TDS Racing N̟° 28 et la SMP Racing N° 17 n'ont pas fini le dernier tour de la course et donc n'ont pas été classée comme arrivant.

Références

  1. FIA, « FIA WEC 1 000 Miles of Sebring Provisionnal Entry List », sur alkamelsystems.com, (consulté le 30 mars 2019)
  2. Laurent Mercier, « Sebring : ByKolles absent, Dempsey-Proton (#88) au complet », sur endurance-info.com, (consulté le 30 mars 2019)
  3. Laurent Mercier, « Sebring : des changements sur la liste des engagés… », sur endurance-info.com, (consulté le 30 mars 2019)
  4. Laurent Mercier, « Sebring : André Lotterer absent chez Rebellion Racing », sur endurance-info.com, (consulté le 30 mars 2019)
  5. Laurent Mercier, « André Lotterer : « Les temps changent et je me tourne vers l’avenir » », sur endurance-info.com, (consulté le 30 mars 2019)
  6. Laurent Mercier, « Brendon Hartley chez SMP Racing à Sebring et Spa », sur endurance-info.com, (consulté le 30 mars 2019)
  7. David Bristol, « Sergey Sirotkin pourrait participer aux dernières manches WEC », sur endurance-info.com, (consulté le 30 mars 2019)
  8. Laurent Mercier, « Sebring : Johnson et Bomarito officialisés chez Ford », sur endurance-info.com, (consulté le 30 mars 2019)
  9. (en) FIA, « FIA WEC 1 000 Miles of Sebring 2019 Qualifying » [PDF], sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 30 mars 2019).
  10. (en) FIA, « FIA WEC 1 000 Miles de Sebring Race Final Classification » [PDF], sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 27 mars 2019)
  11. (en) FIA, « FIA WEC Total 1 000 Miles de Sebring Race Leader Sequence » [PDF], sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 27 mars 2019)

Liens externes

  • Portail de l'endurance automobile
  • Portail de la Floride
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.