24 Heures du Mans 2000

Les 24 Heures du Mans 2000 sont la 68e édition de l'épreuve et se déroulent les et sur le circuit de la Sarthe.

24 Heures du Mans 2000
Généralités
Sport Endurance
Organisateur(s) Automobile Club de l'Ouest
Édition 68e
Lieu(x) Le Mans
Date du
au
Affluence 210 000 spectateurs
Site(s) Circuit des 24 Heures
Site web officiel www.24h-lemans.com

Palmarès
Tenant du titre BMW Motorsport
Vainqueur Audi Sport Team Joest
Deuxième Audi Sport Team Joest
Troisième Audi Sport Team Joest

Navigation

L'Audi R8, victorieuse de l'édition 2000

Pilotes qualifiés par nationalités

Nombre de pilotes par nationalité
44 Français 18 Américains 12 Japonais 11 Allemands 11 Belges
11 Italiens 7 Néerlandais 6 Britanniques 5 Canadiens 4 Danois
3 Espagnols 3 Suisses 2 Sud-Africains 2 Monégasques 1 Autrichien
1 Marocain 1 Australien 1 Portugais 1 Suédois

Déroulement de la course

La BMW V12 LMR ne viendra pas défendre son titre

L'édition 2000 a été marqué par le départ de nombreux constructeurs comme Mercedes, Toyota, Nissan. Le BMW Motorsport, engagé en American Le Mans Series et tenant du titre ne remet pas sa couronne en jeu.

Au départ, les 3 Audi s'élancent, la Panoz de Brabham/Magnussen/Andretti à la surprise générale s'accroche au wagon des Audi et va même finir en tête de la première heure.

La Mopar-Oreca no 5 avec l'aide de la maison Chrysler abandonne après seulement un tour. La Cadillac de DAMS no 4 abandonne à la suite d'un incendie blessant légèrement Tinseau et entraînant une intervention de la safety car à la fin de la première heure.

La GTS-R du Team Oreca remporte les 24H00 de Daytona et sa catégorie au Mans.

Après la première heure, les 3 Audi reprennent les 3 premières places, malgré quelques alertes comme la crevaison de l'Audi no 8 ou la sortie de piste sans gravité pour la Audi no 9 de Ortelli qui lui fera perdre sa 3e place dans la soirée au profit de la Panoz no 11. La Lola B2K/10 du Team Rafanelli réalise une belle prestation avec une 5e place depuis le début de la course. Durant la nuit à 22H55, la Audi no 9 devra changer sa boîte de vitesses, une opération qui prendra 7 minutes ! À 2 h 37, la Audi no 7 subira la même intervention avec aussi une durée d'immobilisation de 7 minutes. La no 8 de Kristensen/Biela/Pirro en profite de prendre la tête durant la nuit du dimanche.

La nuit n'épargnera pas les Panoz qui rentreront dans leurs box et perdront définitivement leurs places d'honneurs derrières les Audi. Les aléas des batmobiles américaines permettent à la Courage du Pescarolo Sport de prendre la 5e place, derrière la Cadillac no 3,

Cette seule Cadillac réellement compétitive, placée derrière les Audi, est victime d'une crevaison en fin de course. La transmission du prototype sera touchée et l’équipage tricolore chutera à la 19e place finale malgré une intervention héroïque des mécaniciens[1]. Ainsi, la Courage du Pescarolo Sport s'installe à la 4e place derrière le trio intouchable Audi 8/9/7.

À 15 h 0, les 3 Audi no 8/no 9/no 7 se regroupent et franchissent la ligne après avoir survolé la course. Personne n'a pu tenir tête à Audi. Le début d'une longue hégémonie commence. La Courage C52 no 16 du Pescarolo Sport termine 4e. La Panoz officielle 5e, 6e et 8e les Panoz japonaise du Team Asashi. En GTS, la Viper GTS-R du Team Oreca démontre une nouvelle fois sa supériorité avec une 3e victoire depuis 1998. La Corvette C5-R termine 3e.

Classements intermédiaires

Pos. Après la 1re heure Après 6 heures Après 12 heures Après 18 heures
Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes Voiture / Pilotes
1
11
Panoz Motor Sports
Panoz LMP-1 Roadster-S (LMP900)
Brabham - Magnussen - Andretti
9
Audi Sport Team Joest
Audi R8 (LMP900)
Aïello - McNish - Ortelli
8
Audi Sport Team Joest
Audi R8 (LMP900)
Biela - Kristensen - Pirro
8
Audi Sport Team Joest
Audi R8 (LMP900)
Biela - Kristensen - Pirro
2
9
Audi Sport Team Joest
Audi R8 (LMP900)
Aïello - McNish - Ortelli
7
Audi Sport Team Joest
Audi R8 (LMP900)
Abt - Alboreto - Capello
9
Audi Sport Team Joest
Audi R8 (LMP900)
Aïello - McNish - Ortelli
9
Audi Sport Team Joest
Audi R8 (LMP900)
Aïello - McNish - Ortelli
3
7
Audi Sport Team Joest
Audi R8 (LMP900)
Abt - Alboreto - Capello
8
Audi Sport Team Joest
Audi R8 (LMP900)
Biela - Kristensen - Pirro
7
Audi Sport Team Joest
Audi R8 (LMP900)
Abt - Alboreto - Capello
7
Audi Sport Team Joest
Audi R8 (LMP900)
Abt - Alboreto - Capello
4
8
Audi Sport Team Joest
Audi R8 (LMP900)
Biela - Kristensen - Pirro
11
Panoz Motor Sports
Panoz LMP-1 Roadster-S (LMP900)
Brabham - Magnussen - Andretti
12
Panoz Motor Sports
Panoz LMP-1 Roadster-S (LMP900)
O'Connell - Katoh - Raphanel
3
Team DAMS
Cadillac Northstar LMP (LM900)
Bernard - Collard - Montagny
5
21
Team Rafanelli SRL
Lola B2K/10 (en) (LMP900)
Schiattarella - de Radiguès - Naspetti
12
Panoz Motor Sports
Panoz LMP-1 Roadster-S (LMP900)
O'Connell - Katoh - Raphanel
3
Team DAMS
Cadillac Northstar LMP (LM900)
Bernard - Collard - Montagny
16
Pescarolo Sport
Courage C52 (LMP900)
Grouillard - Bourdais - Clérico

Classement final de la course

Voici le classement officiel au terme des 24 heures de course.

  • Les vainqueurs de chaque catégorie sont signalés par un fond jauni.
  • Pour la colonne Pneus, il faut passer le curseur au-dessus du modèle pour connaître le manufacturier de pneumatiques.
Pos. Catégorie Concurrent (Écurie si différent du concurrent) Pilotes Châssis Pneus Tours
Moteur
1 LMP900 8 Audi Sport Team Joest Frank Biela
Tom Kristensen
Emanuele Pirro
Audi R8 M 368
Audi 3.6L Turbo V8
2 LMP900 9 Audi Sport Team Joest Laurent Aïello
Allan McNish
Stéphane Ortelli
Audi R8 M 367
Audi 3.6L Turbo V8
3 LMP900 7 Audi Sport Team Joest Christian Abt
Michele Alboreto
Rinaldo Capello
Audi R8 M 365
Audi 3.6L Turbo V8
4 LMP900 16 Pescarolo Sport Olivier Grouillard
Sébastien Bourdais
Emmanuel Clérico
Courage C52 M 344
Peugeot A32 3.2L Turbo V6
5 LMP900 12 Panoz Motor Sports Johnny O'Connell
Hiroki Katoh
Pierre-Henri Raphanel
Panoz LMP-1 Roadster-S M 342
Élan 6L8 6.0L V8
6 LMP900 23 TV Asahi Team Dragon Toshio Suzuki
Masami Kageyama
Masahiko Kageyama
Panoz LMP-1 Roadster-S M 340
Élan 6L8 6.0L V8
7 GTS 51 Viper Team Oreca Dominique Dupuy
Olivier Beretta
Karl Wendlinger
Dodge Viper GTS-R M 333
Chrysler 8.0L V10
8 LMP900 22 TV Asahi Team Dragon Keiichi Tsuchiya
Akira Iida
Masahiko Kondo
Panoz LMP-1 Roadster-S M 330
Élan 6L8 6.0L V8
9 GTS 53 Viper Team Oreca David Donohue
Ni Amorim
Anthony Beltoise
Dodge Viper GTS-R M 328
Chrysler 8.0L V10
10 GTS 64 Corvette Racing
( Pratt & Miller)
Franck Fréon
Andy Pilgrim
Kelly Collins
Chevrolet Corvette C5-R G 327
Chevrolet 7.0L V8
11 GTS 63 Corvette Racing
( Pratt & Miller)
Chris Kneifel
Ron Fellows
Justin Bell
Chevrolet Corvette C5-R G 326
Chevrolet 7.0L V8
12 GTS 52 Viper Team Oreca Tommy Archer (en)
Marc Duez
Patrick Huisman
Dodge Viper GTS-R M 324
Chrysler 8.0L V10
13 GTS 57 Carsport Holland Mike Hezemans
David Hart
Hans Hugenholtz
Dodge Viper GTS-R M 317
Chrysler 8.0L V10
14 GTS 60 Konrad Motorsport Charles Slater
Tommy Kendall
Jürgen von Gartzen
Porsche 911 GT2 D 317
Porsche 3.8L Turbo Flat-6
15 LMP900 11 Panoz Motor Sports David Brabham
Jan Magnussen
Mario Andretti
Panoz LMP-1 Roadster-S M 315
Élan 6L8 6.0L V8
16 GT 73 Team Taisan Advan Hideo Fukuyama
Atsushi Yogō (de)
Bruno Lambert
Porsche 911 GT3-R Y 310
Porsche 3.6L Flat-6
17 GT 82 Skea Racing International Johnny Mowlem
David Murry
Sascha Maassen
Porsche 911 GT3-R P 304
Porsche 3.6L Flat-6
18 GT 76 Seikel Motorsport Max Cohen-Olivar
Michel Neugarten
Anthony Burgess
Porsche 911 GT3-R D 302
Porsche 3.6L Flat-6
19 LMP900 3 Team DAMS Éric Bernard
Emmanuel Collard
Franck Montagny
Cadillac Northstar LMP P 300
Cadillac Northstar 4.0L Turbo V8
20 LMP900 6 Mopar Team Oreca Didier Theys
Jeffrey van Hooydonk
Didier André
Reynard 2KQ-LM M 292
Mopar 6.0L V8
21 LMP900 1 Team Cadillac Franck Lagorce
Butch Leitzinger
Andy Wallace
Cadillac Northstar LMP P 291
Cadillac Northstar 4.0L Turbo V8
22 LMP900 2 Team Cadillac Wayne Taylor
Max Angelelli
Eric van de Poele
Cadillac Northstar LMP P 287
Cadillac Northstar 4.0L Turbo V8
23 GT 79 Perspective Racing Thierry Perrier (en)
Jean-Louis Ricci
Romano Ricci
Porsche 911 GT3-R P 286
Porsche 3.6L Flat-6
24 GT 80 Renstal Excelsior
( Racing Team Mechanics)
Philippe Verellen
Rudi Penders
Kurt Dujardyn
Porsche 911 GT3-R P 285
Porsche 3.6L Flat-6
25 LMP675 32 Multimatic Motorsports Scott Maxwell (en)
John Graham (en)
Greg Wilkins
Lola B2K/40 P 274
Nissan (AER) VQL 3.0L V6
26 LMP675 36 Rachel Welter
(Welter Racing)
Richard Balandras
Yojiro Terada
Sylvain Boulay
WR LMP M 266
Peugeot 2.0L Turbo I4
27 GT 75 Manthey Racing
( Gunnar Racing)
Michael Brockman
Mike Lauer
Gunnar Jeannette
Porsche 911 GT3-R D 261
Porsche 3.6L Flat-6
N. c. LMP900 10 Team Den Blå Avis John Nielsen
Mauro Baldi
Klaus Graf
Panoz LMP-1 Roadster-S P 205
Élan 6L8 6.0L V8
Abd. GTS 59 Freisinger Motorsport Wolfgang Kaufmann
Yukihiro Hane
Katsunori Iketani
Porsche 911 GT2 D 313
Porsche 3.8L Turbo Flat-6
Abd. GT 81 Haberthur Racing Gabrio Rosa
Michel Ligonnet (de)
Fabio Babini
Porsche 911 GT3-R P 310
Porsche 3.6L Flat-6
Abd. LMP900 17 SMG Compétition Philippe Gache
Gary Formato
Didier Cottaz
Courage C60 P 219
Judd GV4 4.0L V10
Abd. GTS 56 Team Goh
( Chamberlain Engineering)
Walter Brun
Toni Seiler
Christian Gläsel
Dodge Viper GTS-R M 210
Chryser 8.0L V10
Abd. GTS 54 Paul Belmondo Racing Boris Derichebourg
Guy Martinolle
Jean-Claude Lagniez (de)
Dodge Viper GTS-R D 180
Chrysler 8.0L V10
Abd. LMP900 15 Thomas Bscher Promotion Dr. Thomas Bscher
Geoff Lees
Jean-Marc Gounon
BMW V12 LM (en) G 180
BMW S70 6.0L V12
Abd. LMP675 35 Gérard Welter
(Welter Racing)
Xavier Pompidou
Stéphane Daoudi
Jean-Bernard Bouvet
WR LMP M 169
Peugeot 2.0L Turbo I4
Abd. LMP900 21 Team Rafanelli SRL Domenico Schiattarella
Didier de Radiguès
Emanuele Naspetti
Lola B2K/10 (en) M 154
Judd GV4 4.0L V10
Abd. LMP900 24 Johansson-Matthews Racing Stefan Johansson
Guy Smith
Jim Matthews
Reynard 2KQ-LM Y 133
Judd GV4 4.0L V10
Abd. GT 72 Racing Engineering Tomas Saldaña
Jesús Diez Villaroel
Giovanni Lavaggi
Porsche 911 GT3-R D 78
Porsche 3.6L Flat-6
Abd. LMP675 34 Racing Organisation Course (ROC) Jordi Gené
Jean-Christophe Boullion
Jérôme Policand
Reynard 2KQ-LM M 72
Volkswagen HPT16 2.0L Turbo I4
Abd. LMP675 33 Racing Organisation Course (ROC) Ralf Kelleners
David Terrien
Jean-Denis Delétraz
Reynard 2KQ-LM M 44
Volkswagen HPT16 2.0L Turbo I4
Abd. LMP900 20 Konrad Motorsport Jan Lammers
Tom Coronel
Peter Kox
Lola B2K/10 (en) D 38
Ford (Roush) 6.0L V8
Abd. GT 77 Larbre Compétition Patrice Goueslard
Christophe Bouchut
Jean-Luc Chereau
Porsche 911 GT3-R M 34
Porsche 3.6L Flat-6
Abd. GT 78 Jean-Luc Maury-Laribière
( BBA Compétition)
Jean-Luc Maury-Laribière
Bernard Chauvin
Angelo Zadra (de)
Porsche 911 GT3-R D 32
Porsche 3.6L Flat-6
Abd. LMP675 30 Didier Bonnet
( Debora)
Patrick Lemarié
Jean-François Yvon
Yann Goudy
Debora LMP A 24
BMW S50 3.0L I6
Abd. GT 71 Michael Colucci Racing Shane Lewis
Cort Wagner
Bob Mazzuoccola
Porsche 911 GT3-R M 22
Porsche 3.6L Flat-6
Abd. LMP900 4 Team DAMS Marc Goossens
Christophe Tinseau
Kristian Kolby
Cadillac Northstar LMP P 4
Cadillac Northstar 4.0L Turbo V8
Abd. LMP900 5 Mopar Team Oreca Yannick Dalmas
Nicolas Minassian
Jean-Philippe Belloc
Reynard 2KQ-LM M 1
Mopar 6.0L V8
Dsq. GT 83 Dick Barbour Racing Dirk Müller
Lucas Luhr
Bob Wollek
Porsche 911 GT3-R M 319
Porsche 3.6L Flat-6

Légende :

  • N. c.=Non classé – Abd.=Abandon – Dsq.=Disqualifié
  • #83 Dick Barbour Racing a été disqualifié lors d’un contrôle après la course pour avoir utilisé un réservoir d’essence de volume non réglementaire.

Pole position et record du tour

Tours en tête

  • #8 Audi R8 - Audi Sport Team Joest : 212 (9 / 23 / 35-36 / 160-368)
  • #9 Audi R8 - Audi Sport Team Joest : 76 (1-8 / 17-22 / 24-34 / 40-90)
  • #7 Audi R8 - Audi Sport Team Joest : 72 (37-39 / 91-159)
  • #11 Panoz LMP1 Roadster-S - Panoz Motorsports : 8 (10-16)

À noter

  • Longueur du circuit : 13,605 km
  • Distance parcourue : 5 007,998 km
  • Vitesse moyenne : 208,666 km/h
  • Écart avec le 2e : 13,614 km
  • 210 000 spectateurs

Notes et références

  1. Pierre-Yves Riom, « Cadillac aux 24 Heures du Mans : 2000, du neuf avec du vieux ! », Endurance Magazine, (lire en ligne, consulté le 3 février 2017).

Bibliographie

  • Christian Moity et Jean-Marc Teissèdre, Les 24 Heures du Mans 2000, éditions GSN (ISBN 978-2-940125-74-6)
  • Christian Moity, Jean-Marc Teissèdre, Alain Bienvenu Les 24 Heures du Mans, Tome 3, éditions Vif Argent

Liens externes


  • Portail de l'endurance automobile
  • Portail des années 2000
  • Portail du Mans
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.