6 Heures de Fuji 2013

Les 6 Heures de Fuji 2013 se déroulent dans le cadre du Championnat du monde d'endurance FIA 2013, le sur le Fuji Speedway à Oyama au Japon. Elles sont remportées par la Toyota TS030 Hybrid du Toyota Racing, pilotée par Alexander Wurz, Nicolas Lapierre et Kazuki Nakajima.

6 Heures de Fuji 2013
Généralités
Sport Compétition automobile
Édition 11e
Lieu(x) Oyama
District de Suntō
Préfecture de Shizuoka
Japon
Date
Site(s) Fuji Speedway
Site web officiel www.fiawec.com/courses/6-heures-de-fuji.html

Palmarès
Tenant du titre Toyota Racing
Vainqueur Toyota Racing
Deuxième Audi Sport Team Joest
Troisième Rebellion Racing
Plus titré(s) -Constructeur: Porsche

Navigation

Circuit

Le Fuji Speedway, cadre des 6 Heures de Fuji 2013.

Les 6 Heures de Fuji 2013 se déroulent sur le Fuji Speedway, circuit situé au Japon. Il est composé d'une longue ligne droite de 1,5 km ainsi que de 16 virages, certains étant franchis à basse vitesse comme la chicane Dunlop. Ce circuit est célèbre car il a accueilli la Formule 1.

Qualifications

Voici le classement officiel au terme des qualifications[1]. Les premiers de chaque catégorie sont signalés par un fond jauni.

Position Catégorie Équipe Temps Grille
1 LMP1 n° 1 Audi Sport Team Joest 1 min 26 s 577 1
2 LMP1 n° 8 Toyota Racing 1 min 26 s 755 2
3 LMP1 n° 7 Toyota Racing 1 min 26 s 860 3
4 LMP1 n° 2 Audi Sport Team Joest 1 min 27 s 425 4
5 LMP1 n° 12 Rebellion Racing 1 min 29 s 250 5
6 LMP2 n° 35 OAK Racing 1 min 32 s 938 6
7 LMP2 n° 26 G-Drive Racing 1 min 33 s 019 7
8 LMP2 n° 27 Gainer International 1 min 33 s 073 8
9 LMP2 n° 24 OAK Racing 1 min 33 s 097 9
10 LMP2 n° 25 Delta-ADR (en) 1 min 33 s 209 10
11 LMP2 n° 47 KCMG 1 min 33 s 512 11
12 LMP2 n° 49 Pecom Racing 1 min 33 s 525 12
13 LMP2 n° 31 Lotus 1 min 34 s 080 13
14 LMP2 n° 32 Lotus 1 min 34 s 246 14
15 LMP2 n° 45 OAK Racing 1 min 35 s 408 15
16 LMGTE Pro n° 97 Aston Martin Racing 1 min 39 s 114 16
17 LMGTE Pro n° 99 Aston Martin Racing 1 min 39 s 591 17
18 LMGTE Pro n° 51 AF Corse 1 min 39 s 693 18
19 LMGTE Pro n° 91 Porsche AG Team Manthey 1 min 39 s 736 19
20 LMGTE Pro n° 92 Porsche AG Team Manthey 1 min 39 s 778 20
21 LMGTE Am n° 95 Aston Martin Racing 1 min 40 s 649 21
22 LMGTE Am n° 50 Larbre Compétition 1 min 40 s 814 22
23 LMGTE Am n° 96 Aston Martin Racing 1 min 40 s 824 23
24 LMGTE Am n° 88 Proton Competition 1 min 41 s 311 24
25 LMGTE Am n° 81 8Star Motorsports 1 min 41 s 369 25
26 LMGTE Am n° 61 AF Corse 1 min 41 s 529 26
27 LMGTE Am n° 57 Krohn Racing 1 min 41 s 625 27
28 LMGTE Am n° 76 IMSA Performance Matmut 1 min 41 s 683 28
LMGTE Pro n° 71 AF Corse Pas de temps 29

Course

Résultats

Voici le classement officiel au terme de la course[2].

  • Les vainqueurs de chaque catégorie sont signalés par un fond jauni.
  • Pour la colonne Pneus, il faut passer le curseur au-dessus du modèle pour connaître le manufacturier de pneumatiques.
Position Catégorie Équipe Pilotes Châssis Pneus Tours
Moteur
1 LMP1 7 Toyota Racing Alexander Wurz
Nicolas Lapierre
Kazuki Nakajima
Toyota TS030 Hybrid M 16
Toyota 3.4 L V8
(Hybrid)
2 LMP1 2 Audi Sport Team Joest Allan McNish
Tom Kristensen
Loïc Duval
Audi R18 e-tron quattro M 16
Audi TDI 3.7 L Turbo V6
(Hybrid Diesel)
3 LMP1 12 Rebellion Racing Andrea Belicchi
Mathias Beche
Lola B12/60 M 16
Toyota RV8KLM 3.4 L V8
4 LMP2 35 OAK Racing Bertrand Baguette
Martin Plowman
Ricardo González
Morgan LMP2 D 16
Nissan VK45DE 4.5 L V8
5 LMP2 26 G-Drive Racing Roman Rusinov
John Martin
Mike Conway
Oreca 03 D 16
Nissan VK45DE 4.5 L V8
6 LMP2 27 Gainer International Katsuyuki Hiranaka
Masayuki Ueda
Björn Wirdheim
Zytek Z11SN D 16
Nissan VK45DE 4.5 L V8
7 LMP2 24 OAK Racing Olivier Pla
Alex Brundle
David Heinemeier Hansson
Morgan LMP2 D 16
Nissan VK45DE 4.5 L V8
8 LMP2 25 Delta-ADR (en) Tor Graves
James Walker
Shinji Nakano
Oreca 03 D 16
Nissan VK45DE 4.5 L V8
9 LMP2 47 KCMG Hiroshi Koizumi
Tsugio Matsuda
Richard Bradley
Morgan LMP2 D 16
Nissan VK45DE 4.5 L V8
10 LMP2 49 Pecom Racing Luís Pérez Companc
Pierre Kaffer
Nicolas Minassian
Oreca 03 M 16
Nissan VK45DE 4.5 L V8
11 LMP2 32 Lotus Thomas Holzer
Dominik Kraihamer
Jan Charouz
Lotus T128 D 16
Praga 3,6 L V8
12 LMP2 45 OAK Racing Jacques Nicolet
Keiko Ihara
Morgan LMP2 D 16
Nissan VK45DE 4.5 L V8
13 LMGTE
Pro
97 Aston Martin Racing Darren Turner
Stefan Mücke
Frédéric Makowiecki
Aston Martin V8 Vantage GTE M 16
Aston Martin 4.5 L V8
14 LMGTE
Pro
51 AF Corse Gianmaria Bruni
Giancarlo Fisichella
Ferrari 458 Italia GT2 M 16
Ferrari 4.5 L V8
15 LMGTE
Pro
91 Porsche AG Team Manthey Jörg Bergmeister
Patrick Pilet
Porsche 911 RSR (991) M 16
Porsche 4.0 L Flat-6
16 LMGTE
Pro
92 Porsche AG Team Manthey Marc Lieb
Richard Lietz
Porsche 911 RSR (991) M 16
Porsche 4.0 L Flat-6
17 LMGTE
Am
95 Aston Martin Racing Kristian Poulsen
Christoffer Nygaard
Bruno Senna
Aston Martin V8 Vantage GTE M 16
Aston Martin 4.5 L V8
18 LMGTE
Am
96 Aston Martin Racing Jamie Campbell-Walter
Stuart Hall
Jonathan Adam
Aston Martin V8 Vantage GTE M 16
Aston Martin 4.5 L V8
19 LMGTE
Am
88 Proton Competition Christian Ried
Gianluca Roda
Paolo Ruberti
Porsche 911 GT3 RSR (997) M 16
Porsche 4.0 L Flat-6
20 LMGTE
Am
81 8Star Motorsports Enzo Potolicchio
Rui Águas
Davide Rigon
Ferrari 458 Italia GT2 M 16
Ferrari 4.5 L V8
21 LMGTE
Pro
71 AF Corse Kamui Kobayashi
Toni Vilander
Ferrari 458 Italia GT2 M 16
Ferrari 4.5 L V8
22 LMGTE
Am
76 IMSA Performance Matmut Raymond Narac
Jean-Karl Vernay
Markus Palttala
Porsche 911 GT3 RSR (997) M 16
Porsche 4.0 L Flat-6
23 LMP2 31 Lotus Kevin Weeda
James Rossiter
Vitantonio Liuzzi
Lotus T128 D 16
Praga 3,6 L V8
24 LMGTE
Am
57 Krohn Racing Tracy Krohn
Niclas Jönsson
Maurizio Mediani
Ferrari 458 Italia GT2 M 16
Ferrari 4.5 L V8
25 LMGTE
Am
61 AF Corse Jack Gerber
Matt Griffin
Marco Cioci
Ferrari 458 Italia GT2 M 16
Ferrari 4.5 L V8
26 LMP1 1 Audi Sport Team Joest André Lotterer
Marcel Fässler
Benoît Tréluyer
Audi R18 e-tron quattro M 16
Audi TDI 3.7 L Turbo V6
(Hybrid Diesel)
27 LMP1 8 Toyota Racing Anthony Davidson
Sébastien Buemi
Stéphane Sarrazin
Toyota TS030 Hybrid M 15
Toyota 3.4 L V8
(Hybrid)
28 LMGTE
Pro
99 Aston Martin Racing Pedro Lamy
Richie Stanaway
Aston Martin V8 Vantage GTE M 15
Aston Martin 4.5 L V8
29 LMGTE
Am
50 Larbre Compétition Julien Canal
Patrick Bornhauser
Fernando Rees
Chevrolet Corvette C6.R GT2 M 14
Chevrolet 5.5 L V8

Faits marquants

Cette course a été marquée par la présence d'un typhon qui obligea les organisateurs de la course à interrompre cette dernière; d'où le nombre de tours peu élevé effectué par les concurrents. En ce qui concerne les points marqués pour le championnat, seuls la moitié des points furent attribués pour cette manche[3].

Voir aussi

Notes et références

  1. FIA, « FIA WEC Qualifying Practice 6 Hours of Fuji Final Classification », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 28 juillet 2014)
  2. FIA, « FIA WEC 6 Hours of Fuji Race Final Classification », sur fiawec.alkamelsystems.com, (consulté le 28 juillet 2014)
  3. « Les 6 heures de Fuji tombent à l’eau », sur imsa-performance.com, (consulté le 22 août 2014)
  • Portail de l'endurance automobile
  • Portail des années 2010
  • Portail de la préfecture de Shizuoka
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.