9K330 Tor-M1

Le TOR-M1 (code OTAN SA-15 Gauntlet) est un véhicule antiaérien mobile de courte portée utilisant des missiles sol-air créé par le complexe militaro-industriel de la Russie du temps de l'URSS et en service depuis 1986.

Un système 9K330 en 2008.

Description

Il est utilisé pour la défense contre les armes de haute précision, drones, chasseurs-bombardiers et hélicoptères. Une version maritime existe, nom de code OTAN SA-N-9. Il est monté sur le châssis GM.

Fiche technique

Paramètres Valeur
Année de fabrication1990-2000
ConstructeurAlmaz-Antey avec la participation de Kupol
Portée contre objectifs d'une SER de 0,01 m2 et plus de 700 m/s1 000-7 000 m
Portée contre objectifs à =/- 300 m/s1 000-10 000 m,
Portée contre objectifs à plus de 600 m/splus de 12 000 m
Altitude contre objectifs d'une SER de 0,01 m250-6 000 m
Altitude contre objectifs à =/- 300 m/s10-10 000 m
Altitude contre objectifs à plus de 600 m/s10-7 000 m
Temps de préparation3 min
Temps de réaction5-8 s
ChâssisTOR-M1 et TOR-M2: 9K330 (chenillé), TOR-M2E: 9K331MK (à roues)
Guidageradar

La version TOR-M2E

Il s'agit d'une version évoluée montée sur châssis à roues MZKT-6922 et disposant d'une électronique améliorée.

Il est déployé lors de l'intervention militaire russe en Syrie à partir de 2018. Selon le journaliste Viktor Murakhovsky, d'avril à , les Tor-M2 ont abattu 80 cibles aériennes avec une efficacité de 80 % lors des dizaines d'attaques de drones sur la base aérienne de Hmeimim tandis que le médiatique Pantsir S-1 n'aurait eu qu'une efficacité de 19 %[1].

Caractéristiques

C'est un des quelques systèmes terrestres à tirer ses missiles à la verticale, un missile ainsi tiré se retourne en l'air grâce à des jets de gaz latéraux. Ce procédé permet de gagner du temps. L'autre particularité du Tor est sa capacité à s'affranchir d'un poste de commandement : il suffit qu'un deuxième véhicule de lancement Tor soit là pour coordonner les opérations.

Utilisateurs

Références

Voir aussi

  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’aéronautique
  • Portail de l’URSS
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.