A. Vichy (aviron)

A. Vichy était un rameur français des années 1860-1870.

Pour les articles homonymes, voir Vichy.

A. Vichy

La garage du Rowing-Club de Paris
à Courbevoie (en 1903).
Contexte général
Sport aviron
Biographie
Nationalité sportive France
Nationalité France

Biographie

Il est reconnu comme étant l'un des tout premiers sportifs français de sa spécialité (concomitamment avec les succès en skiff de Reginald Gesling à partir de 1868[1],[2]).

Sa carrière en compétition s'étale entre 1867 (année des régates internationales de l'Exposition Universelle organisées par le Rowing-Club) et 1877.

Il fit notamment partie du fameux Quatre yole gigue Miss Aurore, avec Gatin, Duris et Georges, qui remporta 139 premiers prix en 1869.

Il fut ensuite le Président d'Honneur du Rowing-Club de Paris, alors qu'il était établi comme commerçant en tissus dans la Cité Rougemont (9e arrondissement de Paris).

En 1891, le Rowing-Club se dota d'un magnifique club-house (voir photo), et grâce au capitaine d'entraînement A. Vichy, le club remporta le plus grand nombre de premiers prix des sociétés françaises durant le début des années 1890.

Notes et références

  1. Les premiers championnats d'aviron nationaux connus sont ceux de la Seine : 1853 à 1856 Frédéric Lowe, 1857 à 1861 Louis Armet, 1862 Eugène Gamby, 1863 Louis Huot, 1864 à 1867 Eugène Frébault.
  2. Entrepreneur de pompes funèbres parisien (Revue du notariat et de l'enregistrement, 1899, p.115-), Reginald Gesling est sextuple Champion de la Seine en skiff entre 1868 et 1874 (1868, 1869, 1871 à 1874). Lorsqu'il veut remettre en jeu son titre en 1875, il se fâche définitivement avec son club de toujours, le Rowing-Club de Paris, car ce dernier lui refuse le départ à la dernière minute pour une obscure raison. Avec quelques autres licenciés, il part alors fonder le Cercle nautique de France. Il devient ensuite Président du Cercle de l'Aviron de Paris vers 1890. Son frère Arthur, décédé le 17 janvier 1890 à 37 ans, était journaliste sportif à La Revue des Sports.

Liens externes

  • Portail de la France
  • Portail de l’aviron
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.