Abbas Moussaoui

Sayed Abbas al-Moussaoui (en arabe عباس الموسوي) (né en 1952, mort le ) est un homme politique et religieux libanais influent. Il est le leader du Hezbollah entre 1991 et 1992. Il est assassiné par l'armée israélienne en 1992.

Pour les articles homonymes, voir Moussaoui.

Abbas Moussaoui
عباس الموسوي
Fonctions
Secrétaire général du Hezbollah

(moins d’un an)
Prédécesseur Subhi al-Tufayli
Successeur Hassan Nasrallah
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance plaine de la Bekaa, Liban
Date de décès (39-40 ans)
Lieu de décès Liban du Sud, Liban
Nationalité Libanaise
Parti politique Hezbollah
Religion Chiisme

Biographie

Moussaoui nait dans le village d'Al-Nabi Shayth dans la plaine de la Bekaa au Liban. Il fait ses études religieuses à Nadjaf en Irak. Là-bas, il est profondément influencé par les idéaux de l'ayatollah Rouhollah Khomeini. Il revient au Liban en 1978. À partir de 1991, il est nommé secrétaire-général du Hezbollah, il est alors vu comme un modéré par rapport à l'ancien secrétaire-général Subhi al-Tufayli qui était vu comme intransigeant.

De 1983 à 1985, il est responsable d'opérations au sein du Hezbollah et à partir de 1985 jusqu'en 1988, il est responsable de la branche militaire, la résistance islamique[1],[2],[3],[4]. Il est considéré comme responsable de la capture du soldat américain William Higgins.

Le , des hélicoptères israéliens attaquent un cortège de voiture au Liban sud où se trouvait Moussaoui. Il meurt avec son épouse, son fils de cinq ans et quatre autres personnes.

Après sa mort, c'est Hassan Nasrallah qui reprend la tête du Hezbollah.

Voir aussi

Note

  1. Foreign Report, 30 juillet 1987
  2. Ha'aretz, 2 octobre 1987 [source insuffisante]
  3. al-Hayat, 27 novembre 1989
  4. Independent, 7 mars 1990 [source insuffisante]
  • Portail de la politique
  • Portail du Liban
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.