Abbaye Notre-Dame-de-la-Paix de Castagniers

L'abbaye Notre-Dame-de-la-Paix, également appelée « abbaye de Castagniers » est une abbaye cistercienne située dans l'arrière-pays de Nice (département des Alpes-Maritimes), à 12 km de la côte.

Abbaye
Notre-Dame de la Paix
Présentation
Nom local Abbaye de Castagniers
Culte Catholique romain
Type Abbaye
Rattachement Ordre cistercien
Géographie
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Ville Castagniers
Coordonnées 43° 48′ 05″ nord, 7° 13′ 56″ est
Géolocalisation sur la carte : France
Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes
Notre-Dame de la Paix - Accueil de l'hôtellerie du monastère

L'abbaye de Castagniers est « sœur de Notre-Dame de Lérins », située à l'île Saint-Honorat. Elle dépend de la congrégation cistercienne de l'Immaculée Conception. Dom Vladimir Gaudrat, abbé de Lérins en est le président.

Le clocher de l'abbaye

Histoire

En 1865, Dom Marie-Bernard Barnouin, qui restaura l'abbaye de Sénanque, fonda une communauté cistercienne dans le diocèse de Digne à Mane. C'est en 1869 que fut fondé un second monastère, à Reillanne : Notre-Dame-des-Prés. En 1872, les deux communautés se rejoignirent à Reillanne, et ce n'est pas avant 1930 que la communauté s'installa à Castagniers.

Dans les années 1950, Mère Marguerite de la Trinité y inaugura un artisanat de chocolat.

En 1962, le monastère fut érigé en abbaye.

L'abbaye aujourd'hui

La communauté de l'abbaye se compose aujourd'hui de 14 moniales cisterciennes qui vivent selon la Règle de saint Benoît. Benoît invite à « accueillir tout hôte comme le Christ lui-même »[1]. Les religieuses accueillent toute personne désireuse de faire une retraite spirituelle, et également des groupes. Il y a possibilité d'acheter les produits de leur fabrication au magasin.

Activité

La messe quotidienne, la lectio divina, la liturgie des heures et le travail rythment la journée monastique.

Il y a possibilité de visiter l'abbaye lors des journées du patrimoine, chaque troisième week-end de septembre.

Notes et références

  1. Règle de Saint Benoît, chapitre 53

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’architecture chrétienne
  • Portail du catholicisme
  • Portail du monachisme
  • Portail Ordre cistercien
  • Portail des Alpes-Maritimes
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.