Abbaye de Tiefenthal

L'abbaye de Tiefenthal est une maison de retraite spirituelle appartenant aux Pauvres Servantes de Jésus-Christ, les sœurs de Dernbach, située à Eltville, dans le diocèse de Limburg.

Abbaye de Tiefenthal

Vue générale de l'édifice

Nom local Kloster Tiefenthal
Diocèse Limburg
Fondation Milieu du XIIe siècle
Début construction Milieu du XIIe siècle
Fin construction Reconstructions en 1572 et 1946
Origine religieuse Prémontrés
Abbaye-mère Abbaye d'Eberbach
Lignée de Abbaye de Clairvaux
Congrégation Prémontrées (Milieu du XIIe siècle-1237)
Cisterciennes (1237-1803)
Pauvres Servantes de Jésus-Christ (depuis 1898)
Période ou style contemporain

Coordonnées 50° 03′ 40″ nord, 8° 07′ 10″ est
Pays Allemagne
Région historique Rheingau (Électorat de Mayence)
Land  Hesse
Arrondissement Rheingau-Taunus
Commune Eltville
Site www.kloster-tiefenthal.com
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Géolocalisation sur la carte : Hesse

Histoire

L'abbaye de Tiefenthal est fondée au milieu du XIIe siècle et est d'abord habitée par des sœurs des Prémontrés. Vers 1237, le couvent prend le règlement de l'ordre cistercien et est affiliée en 1242 à l'abbaye d’Eberbach. Dans le monastère, une robe de Sainte Élisabeth de Hongrie est conservée comme une relique. Un incendie détruit le monastère en 1572, il est reconstruit dans les années qui suivent.

Dans le cadre de la sécularisation, l'ordre est exproprié le . Les bâtiments du monastère sont convertis en hospice jusqu'en 1825 puis devient le siège de plusieurs entreprises. En 1898, il devient la propriété des Pauvres Servantes de Jésus-Christ ("Arme Dienstmägde Jesu Christi" en allemand, Ancillae Domini Jesu Christi en latin). Les sœurs de ce mouvement s'installent le de cette année.

De la fin du XIXe siècle jusqu'en 1933, le monastère est une halte sur la ligne de chemin de fer entre Eltville et Schlangenbad.

Peu de temps avant la Seconde Guerre mondiale, en 1939, les bâtiments sont de nouveau saisis et servent d'école, jusqu'en 1943 un service d'espionnage avec une station de radio de la SS est présent. Le , le monastère est bombardé et brûle complètement. Le , les ruines sont rendues aux sœurs de Dernbach, le couvent est reconstruit peu après. En 1990, il devient la maison de formation et de retraite spirituelle des Pauvres Servantes de Jésus-Christ.

Notes et références

    • Portail du catholicisme
    • Portail du monachisme
    • Portail de la Hesse
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.