Abel Kirui

Abel Kirui (né le à Bomet) est un athlète kényan, spécialiste du marathon.

Pour les articles homonymes, voir Kirui.

Abel Kirui

Abel Kirui lors des Jeux olympiques de 2012
Informations
Disciplines Marathon
Nationalité Kényan
Naissance
Palmarès
Jeux olympiques - 1 -
Championnats du monde 2 - -

Biographie

Son record est de 2 h 5 min 4 s, obtenu à Rotterdam le . Le , il bat en 2 h 6 min 54 s, le record des Championnats du monde à Berlin, en remportant le titre mondial, devant son compatriote Emmanuel Kipchirchir Mutai (2 h 7 min 48 s) à 54 secondes et l'Éthiopien Tsegay Kebede (2 h 8 min 35 s).

Il confirme son titre à Daegu 2011 en 2 h 7 min 38 s, avec une avance de 2 min et 28 secondes, le plus grand écart entre le premier et le deuxième (son compatriote Vincent Kipruto) de l'histoire de cette compétition. Il est le troisième à conserver son titre sur cette épreuve.

En , il remporte le semi-marathon de Barcelone dans le temps de 1 h 0 min 28 s[1].

Sélectionné pour les Jeux olympiques de Londres[2], il remporte se classe deuxième du marathon, derrière l'Ougandais Stephen Kiprotich et devant l'autre Kényan Wilson Kiprotich, dans le temps de 2 h 08 min 27 s.

Palmarès

Année Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2009 Championnats du monde Berlin 1er Marathon 2 h 6 min 54 s
2010 Marathon de Londres Londres 5e Marathon 2 h 8 min 4 s
Marathon de New York New York 9e Marathon 2 h 13 min 1 s
2011 Championnats du monde Daegu 1er Marathon 2 h 7 min 38 s
2012 Jeux olympiques Londres 2e Marathon 2 h 8 min 27 s
2016 Marathon de Tokyo Tokyo 5e Marathon 2 h 8 min 6 s
Marathon de Chicago Chicago 1er Marathon 2 h 11 min 23 s
2018 Marathon de Londres Londres 4e Marathon 2 h 7 min 7 s

Records

Notes et références

  1. http://edreamsmitjabarcelona.com/resultados/2012/
  2. « Kipsang sélectionné, pas Makau », sur lequipe.fr, (consulté le 25 avril 2012)

Liens externes

  • Portail de l’athlétisme
  • Portail du Kenya
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.