Abgar V

Abgar V Bar Ma'Nu ou Abgar Oukhama (« Abgar le Noir ») est un roi d'Osroène qui règne à Édesse (aujourd'hui Şanlıurfa ou Urfa en Turquie) pendant deux périodes, d'abord de à , moment où il est remplacé par son frère Ma'Nu IV Bar Ma'Nu (7 - 13). Il retrouve le trône d'Édesse et règne à nouveau jusqu'à sa mort vers 50.

Abgar V

Le roi Abgar V recevant le Mandylion, censé être le visage de Jésus imprimé miraculeusement sur un linge (icône du Xe siècle).
Titre
Rois d'Osroène
v.
Prédécesseur Ma'Nu III Saphul
Successeur Ma'Nu IV
Prédécesseur Ma'Nu IV
Successeur Ma'Nu V
Biographie
Dynastie Abgar d'Édesse
Date de décès vers 50
Père Ma'Nu III
Conjoint Shalmath (Salomé), fille de Mithridate

Il est un des héros d'un ensemble de textes chrétiens appelés aujourd'hui « Légende d'Abgar ».

Origine

Abgar V est le fils de Ma'Nu III Saphul[1], qui règne à Édesse de -23 à environ -10 ou -4. Il a épousé Shalmath (Salomé), fille de Mithridate[1], dont Laroubna d'Édesse précise qu'elle s'appelait aussi Hélène. Son surnom Oukhama (« le Noir »), pourrait lui avoir été donné à cause de la maladie de peau dont il souffrait et qui est même qualifiée de lèpre, dans la « Légende d'Abgar ». Il pourrait aussi signifier qu'il était très brun de peau.

Notes et références

  1. Christian Settipani, Nos ancêtres de l'Antiquité : étude des possibilités de liens généalogiques entre les familles de l'Antiquité et celles du haut Moyen-Âge européen, Paris, Christian, , 263 p. (ISBN 2864960508), p. 80 [sur Google livres].

Articles connexes

Bibliographie

  • (en) Sebastian P. Brock, The Bible in the Syriac Tradition: English Version, Gorgias Press LLC, 2006 (ISBN 1-59333-300-5).
  • (it) P. B. Dirksen, La Peshitta dell'Antico Testamento, Brescia, 1993 (ISBN 88-394-0494-5).
  • Moïse de Khorène (trad. Annie et Jean-Pierre Mahé), Histoire de l'Arménie, Paris, Gallimard, coll. « L'aube des peuples », (ISBN 2-07-072904-4).
  • Bar Hebraeus, commentaire du Psaume X.
  • (en) Bruce M. Metzger, The Early Versions of the New Testament: Their Origin, Transmission, and Limitations, Clarendon Press, Oxford, 1977.
  • (en) Emil G. Hirsch et M. Seligsohn, « Peshiṭta our Peshiṭto », sur Jewish Encyclopedia, (consulté le 25 juin 2012).
  • Christian Settipani, Nos ancêtres de l'Antiquité : étude des possibilités de liens généalogiques entre les familles de l'Antiquité et celles du haut Moyen-Âge européen, Paris, Christian, , 263 p. (ISBN 2864960508)
  • Portail du christianisme
  • Portail du Proche-Orient ancien
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.