Abraham Bredius

Abraham Bredius (1855-1946) est un historien de l'art, collectionneur d'art et directeur de musée néerlandais.

Abraham Bredius
Portrait de Abraham Bredius par Hendrik Haverman (nl)
Fonction
Directeur de musée
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Conjoint
Joseph Otto Kronig (d)
Autres informations
A travaillé pour
Propriétaire de
L'Ange Raphaël et le Démon (d), Peasants at an Inn (d)
Membre de

Biographie

Abraham Bredius naît le à Amsterdam[1].

Il est actif à Florence en 1878, où il rencontre Wilhelm von Bode, qui lui a suggéré de se spécialiser dans la peinture hollandaise ancienne[1]. Il se spécialise notamment sur Rembrandt, mais a de nombreuses divergences d'opinion avec Cornelis Hofstede de Groot à ce sujet.

Il vit ensuite à Amsterdam de 1880 à 1888, où il est le directeur adjoint du musée des Pays-Bas d'histoire et d'art (nl)[1]. Il contribue régulièrement pour les magazines d'art Oud Holland et Künstler-Inventare.

En 1889, il s'installe à La Haye, où il est directeur du Mauritshuis (le Cabinet royal des peintures) jusqu'en 1909[1].

Il quitte les Pays-Bas pour des raisons de santé en 1922 et s'établit à Monaco. Il publie des ouvrages sur Jan Steen (en 1927) et surtout le Catalogue raisonné de Rembrandt de 1935 (en)[2] qui devient un ouvrage de référence et que l'on référence souvent comme le « Bredius 1935 ». Le catalogue raisonné de Bredius a servi de point de départ de l'étude du Rembrandt Research Project pour composer leur Corpus, dès la création de ce groupe de spécialistes en 1968 : il s'agissait de traiter (authentifier, étudier, etc.) les 611 tableaux mentionnés par Bredius, ainsi que ceux qui avaient été découverts par la suite[3].

Il meurt à Monaco le [1].

Publications

Seul

  • Catalogue des tableaux du Rijks-museum, T. van Holkema, 1885[4]
  • Catalogue des peintures du Musée de l'état à Amsterdam, Tj. van Holkema, 1888
  • Les chefs-d'œuvre du Musée royal d'Amsterdam, J. Rouam, 1893
  • Catalogue des peintures du musée de l'État à Amsterdam, Van Holkema et Warendorf, 1897
  • Rembrandt Gemälde, Phaidon Verlag, Vienne, 1935

En collaboration

  • (en) The Complete Edition of the Paintings [of] Rembrandt (avec Horst Gerson), Phaidon, 1969, 1973.
  • (nl) Oud-Holland: tijdschrift voor Nederlandse kunstgeschiedenis, Volume 95 (avec Nicolaas de Roever), Netherlands Institute for Art History, 1981.

Postérité

Collectionneur d'art, il lègue ses papiers et ses notes au Rijksbureau voor Kunsthistorische Documentatie et c'est sa collection privée, d'environ 200 peintures (dont certaines de Rembrandt ; ainsi que des dessins, meubles anciens, argenterie, verrerie et chinoiseries), qui constitue la base du musée Bredius de La Haye, qui était son domicile[1],[5].

Notes et références

  1. (nl) « Fiche d'Abraham Bredius », sur Rkd.nl (consulté le 9 septembre 2016).
  2. (nl) Rembrandt schilderijen : 630 afbeeldingen, Uitgeversmaatschappij W. De Haan N.V., Utrecht, 1935 (voir la liste complète des peintures mentionnées sur Wikimédia Commons).
  3. (en) Ernst van de Wetering (dir.), A Corpus of Rembrandt Paintings, vol. IV : The Self-Portraits, Springer (Stichting Foundation et Rembrandt Research Project), (ISBN 978-1-4020-3280-6), p. IX.
  4. Catalogue des tableaux du Rijks-museum, 1885 (lire en ligne).
  5. (en) « Opening hours », sur museumbredius.nl (consulté le 9 septembre 2016).

Annexes

Bibliographie

  • (nl) S. W. F. Margadant, Dr. Abraham Bredius 1855-1925; Album hem aangeboden, Amsterdam, 1925
  • (nl) H. E. van Gelder, « Dr. Abraham Bredius, 1855-1946 », Oud-Holland no 61, 1946, p. 1-4
  • (nl) J. Charité, A. J. C. M. Gabriëls, I. Schöffer, Biografisch woordenboek van Nederland Publisher, 's-Gravenhage, Nijhoff, 1979, p. 89-90
  • Germain Bazin, Histoire de l’histoire de l’art : de Vasari à nos jours, Paris, Albin Michel, , p. 256
  • (nl) M. De Boer, J. Leistra, Bredius, Rembrandt en het Mauritshuis!!! (cat. exp. Mauritshuis, The Hague), La Haye, Waanders Uitgevers, 1991
  • (nl) Chris Stolwijk (ed.), Kunstgeschiedenis in Nederland. Negen opstellen, Amsterdam, Prometheus, 1998, p. 9-24

Liens externes

  • Portail de l’histoire de l’art
  • Portail des Pays-Bas
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.