Admiral Nakhimov (croiseur)

L’Admiral Nakhimov (en russe Адмирал Нахимов) est le troisième croiseur à propulsion nucléaire de la Classe Kirov de la Marine soviétique puis de la Marine russe. Le bâtiment est nommé Kalinine (Калинин) jusqu'en 1992, en l'honneur de Mikhaïl Kalinine. Il est renommé à la chute de l'Union soviétique en l'honneur de l'amiral Pavel Nakhimov.

Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Pour les articles homonymes, voir Amiral Nakhimov et Kalinine.

Amiral Nakhimov

Le Kalinine vers 1991
Autres noms Kalinine
Type croiseur lance-missiles à propulsion nucléaire de la classe Kirov
Histoire
A servi dans  Marine soviétique
 Marine russe
Chantier naval Chantier naval de la Baltique, Leningrad
Quille posée 17 mai 1983
Lancement 25 avril 1986
Commission 30 décembre 1988
Statut En cours de modernisation, retour au service prévu après 2015[1]
Équipage
Équipage 727 marins
18 pilotes
15 officiers supérieurs
Caractéristiques techniques
Longueur 252 m
230 m (Flottaison)
Maître-bau 28,5 m
Tirant d'eau 9,1 m
Déplacement 24 300 t (standard)
28 000 t (en pleine charge)
Propulsion hybride CONAS : turbines à vapeur, mues par 2 réacteurs nucléaires renforcés par un réchauffage au mazout de la vapeur produite
2 lignes d'arbres
Puissance 140 000 cv
Vitesse 32 nœuds (59 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage plaque d'acier de 76 mm autour du compartiment des réacteurs, protection contre les éclats légers
Armement 20 missiles anti-navires P-700 Granit (SS-N-19 Shipwreck)
16x8 (128) missiles surface-air 3K95 Kinjal (SA-N-9)
12x8 (96) missiles surface-air S-300PMU Favorit (SA-N-6 Grumble)
44 missiles surface-air 9K33 Osa (SA-N-4 Gecko) PD
2 lanceurs de roquettes anti-sous-marines RBU-1000 (Smerch-3) 305 mm
2 lanceurs de roquettes anti-sous-marines RBU-12000 (Udav-1) 254 mm
1 twin AK-130 130 mm/L70 dual purpose gun (en)
10 tubes lance-torpilles anti-sous-marines de 533 mm, torpilles de Type 53 ou missiles anti-sous-marins SS-N-15
6 Kashtan (en) (CADS-N-1)
Rayon d'action 1 000 milles marins (1 852 km) à 30 nœuds (56 km/h) (propulsion mixte),
Illimitée en propulsion nucléaire
Aéronefs 3 Kamov Ka-27 Helix ou Ka-25 Hormone

Construction

La quille du Kalinine est posée le 17 mai 1983 au chantier naval de la Baltique, de Leningrad. Il est lancé le 25 avril 1986 et entre en service le 30 décembre 1988[2] et est affecté à la flotte du Nord le 21 avril 1989. Le site GlobalSecurity note en revanche que le navire est affecté à la flotte du Pacifique[2].

Service actif

Après la fin de la guerre froide, le croiseur est rarement déployé et à partir de 1999, il reste à quai de façon permanente au chantier naval no 402 de la Sevmash, en attente de réparations.

L'Admiral Nakhimov à Severomorsk en 1994.

Remise en service

En 2006, décision est prise de moderniser le bâtiment au lieu de construire le sous-marin nucléaire de la classe Oscar Belgorod[3].

Les travaux de modernisation de l' Admiral Nakhimov ont repris en , pour une remise en service prévue en 2018. L'Admiral Nakhimov devrait porter, parmi d'autres armes[4], le missile antinavire supersonique P-800 Oniks, et une variante navale du système SAM S-400. Selon Sevmash, du , les travaux de débarquement des anciens équipements du croiseur sont terminés et le travail pour les nouvelles installations était sur le point de commencer[5].

Dans une interview donnée à l'agence TASS, le vice-ministre russe de la Défense a déclaré le que le navire reviendrait en service de première ligne en 2022[6].

Notes et références

  1. http://rusnavy.com/news/navy/index.php?ELEMENT_ID=10758
  2. (en) Ship list, GlobalSecurity.org.
  3. No plans to commission Belgorod nuclear submarine - minister, 20 juillet 2006
  4. (en) « Russia Begins Nuclear-Powered Missile Cruiser Overhaul », sputniknews, (lire en ligne, consulté le 18 juillet 2015)
  5. (ru) « Готовимся принять оборудование », sur sevmash.ru, (consulté le 11 octobre 2016)
  6. « Russian nuclear-powered cruiser to return to fleet in 2022 | Jane's 360 », sur www.janes.com (consulté le 18 septembre 2019)

Lien externe

  • Portail de l’URSS
  • Portail de la Russie
  • Portail du monde maritime
  • Portail de l’histoire militaire
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.