Ae 6/6

Les Ae 6/6 sont des locomotives électriques des chemins de fer fédéraux suisses, entrées en service entre 1952 et 1966 et qui furent retirées entre 2001 et 2013.

Ae 6/6, Ae 610
L'Ae 6/6 11407 "Aargau" à Locarno, le 24 mai 2014
Identification
Exploitant(s) CFF
Désignation Ae 6/6 puis Ae 610 (UIC)
Surnom Locomotive du Gothard
Type locomotive
Motorisation électrique
Construction 1952, 1955 - 1966
Constructeur(s) SLM-BBC-MFO
No  de série 11401-11402 Prototypes
11403-11520 Série
Mise en service

11401-11402 ː 1952

11403-11425 ː 1955-1958

11426-11520 ː 1958-1966
Effectif 120
Retrait 2001 - 2013
Affectation trafic voyageurs puis marchandises
Utilisation Suisse
Préservation 12, dont 7 en état de marche, 3 exposées et 2 comme magasins de pièces de rechange
Caractéristiques techniques
Disposition des essieux Co'Co'
Écartement 1435 mm
Gabarit Standard
Alimentation 15 000 V 16 ⅔ Hz
Moteurs de traction 6
Puissance continue 4300 kW
Effort de traction Prototype : 330 kN
Série : 392 kN
Ø roues motrices 1260 mm
Masse en service Prototype : 124 t
Série : 120 t
Longueur 18,40 m
Largeur 3 m
Hauteur 4,50 m
Empattement 13 m
Bogies 2 motorisés (Co+Co)
Empattement du bogie 4.5 m
Vitesse maximale 125 km/h

Historique

Avant l'avènement de l'Ae 6/6, les trains sur la ligne du Gothard étaient tractés principalement par des Ae 4/6, Ae 4/7 et des Ce 6/8 "crocodile", qui étaient de faible puissance par rapport aux normes contemporaines.

Après la guerre, dès 1952, cette nouvelle série de locomotives symbolisaient le renouveau, la modernité et aussi la fierté nationale car elles étaient les top au niveau mondial, avec 6 moteurs de 1000 ch, elles pouvaient tracter 600 tonnes à 75 km/h. Leur vitesse maximale était de 125 km/h. Leur conduite pouvait se faire en position assise. À chaque mise en service, c'était l'occasion d'une fête populaire dans la ville dont la locomotive portait le blason. Le prix d'achat était CHF 2,2 millions, ce qui représente 9,57 millions de nos jours[1].

Les 120 Ae 6/6 construites ont desservi pendant 20 ans la ligne du Gothard et, également la ligne du Simplon. Devenues trop lentes par rapport aux exigences du trafic voyageurs, les CFF les utilisèrent dès les années 1990 au trafic spécifique des marchandises. À noter que seuls trente-neuf exemplaires reçurent la livrée rouge. À la suite de la séparation du service voyageurs et marchandises, les Ae 6/6 rejoignirent le parc de CFF Cargo sous la dénomination UIC Ae 610.

Retraits

Entre et , ce fut la fin des Ae 6/6. Avec leurs composants vieillots, leur technicité dépassée et le manque de pièces détachées, elles furent petit à petit, toutes mises hors service et partiront par la suite à la ferraille. Bien entretenues, elles ont eu une durée de vie moyenne de 55 ans.

Préservation

CFF Historic conserve plusieurs exemplaires pour faire vivre cet héritage historique des CFF[2]. Il s'agit des machines suivantes :

  • Ae 6/6 11401 "Tessin" est exposée au Eisenbahnmuseum à Horb en Allemagne.
  • Ae 6/6 11402 "Uri" stationnée à Erstfeld.
  • Ae 6/6 11407 "Aargau" stationnée à Brugg. Elle est prêtée à l'association Mikado[3].
  • Ae 6/6 11411 "Zug" stationnée à Erstfeld.
  • Ae 6/6 11416 "Glaris". Elle n'est plus exploitable et sert pour les pièces rechanges.
  • Ae 6/6 11421 "Grisons" stationnée à Olten.
  • Ae 6/6 11425 "Genève" stationnée à Olten.
  • Ae 6/6 11456 "Olten" stationnée à Olten. Elle n'est plus exploitable et sert pour les pièces rechanges.

D'autres entreprises détiennent également des Ae 6/6. Il s'agit des machines suivantes :

Technique

Partie électrique

La partie électrique de l'Ae 6/6 a été développé sur la base de l'expérience des Ae 4/4 du BLS. Chacun des six moteurs développe une puissance de 1000 ch, exactement comme ceux des Ae 4/4. Ce principe de fonctionnement se refléta en principe sur toutes les autres locomotives suisses de la même période.

Dans sa version initiale, la locomotive était équipée de deux pantographes Brown Boveri / CFF du type 350/1. L'interrupteur principal de type air comprimé BBC DBTF 20 200 était capable de passer à 15 kV 200 mVA en seulement 0:05 s. Ce commutateur fut utilisé un peu partout dans le monde sur plus de 1800 machines à courant alternatif.

Blasons

Avec l'arrivée de cette série de prestige naquit la tradition ferroviaire suisse de blasonner les locomotives. Les 25 premières Ae 6/6 (11401 à 11425) furent baptisées des armoiries des cantons suisses et arborèrent de magnifiques « moustaches » chromées, les 25 suivantes (11426 à 11450) reçurent celles des chefs-lieux desdits cantons et les 70 dernières (11451 à 11520) eurent les armes de localités importantes, soit par leur importance, soit par leur situation ferroviaire (nœud ferroviaire, atelier principal).

Lorsque fut créé en 1979 le 26e canton suisse, le Jura, il fallut également lui trouver une locomotive. Toutes les Ae 6/6 étant déjà baptisées, on choisit de prendre l'une des deux « Jurassiennes » , en l'occurrence la no 11483 « Porrentruy » pour y apposer les couleurs du nouveau canton. (l'autre, la no 11482, portait l'écusson de Delémont, chef-lieu du canton). Comme il était hors de question de faire disparaître le blason qui avait été payé par la commune, on décida d'attribuer l'écusson au sanglier à une locomotive d'une autre série. Ce fut le Re 4/4 II no 11239 qui eut l'honneur de recevoir les armes de Porrentruy.

CFF Historic conserve actuellement la majorité des blasons, des écussons suisses et des sets de lettres et chiffres ainsi que toutes les plaques des constructeurs[7].

Cantons suisses
11401 à 11425
Chefs-lieux
11426 à 11450
Autres localités
11451 à 11520
11401Ticino 11426Stadt Zürich 11451Winterthur 11486Burgdorf
11402Uri 11427Stadt Bern 11452Baden 11487Langenthal
11403Schwytz 11428Stadt Luzern 11453Arth-Goldau 11488Mendrisio
11404Luzern 11429Altdorf 11454Yverdon 11489Airolo
11405Nidwalden 11430Gemeinde Schwyz 11455Biel / Bienne [Note 1] 11490Rotkreuz [Note 2]
11406Obwalden 11431Sarnen 11456Olten 11491Wohlen
11407Aargau 11432Stans 11457Romanshorn 11492Emmen [Note 3]
11408Solothurn 11433Glarus 11458Rorschach 11493Sissach
11409Basel Land 11434Stadt Zug 11459Chiasso 11494Schlieren
11410Basel Stadt 11435Fribourg 11460Lugano 11495Bülach
11411Zug 11436Stadt Solothurn 11461Locarno 11496Stadt Wil
11412Zürich 11437Stadt Basel 11462Biasca 11497St.Margrethen
11413Schaffhausen 11438Liestal 11463Göschenen 11498Buchs SG
11414Bern/Berne 11439Schaffhausen 11464Erstfeld 11499Sargans
11415Thurgau 11440Herisau 11465Oerlikon 11500Landquart [Note 4]
11416Glarus 11441Appenzell 11466Sursee 11501Renens
11417Fribourg / Freiburg [Note 1] 11442St.Gallen 11467Zofingen 11502Nyon
11418St.Gallen 11443Chur 11468Lenzburg 11503Payerne
11419Appenzell I.R. 11444Aarau 11469Thalwil 11504Le Locle
11420Appenzell A.R. 11445Frauenfeld 11470Brugg 11505Lyss
11421Grischun / Graubünden [Note 1] 11446Bellinzona 11471Pratteln 11506Grenchen
11422Vaud 11447Lausanne 11472Brig 11507Wildegg
11423Valais / Wallis [Note 1] 11448Sion 11473Saint-Maurice 11508Wettingen
11424Neuchâtel 11449Neuchâtel 11474Vevey 11509Gossau
11425Genève 11450Ville de Genève 11475Vallorbe 11510Rheinfelden
11483Jura 11482Delémont 11476Les Verrières 11511Dietikon
11477Martigny 11512Horgen
11478Sierre 11513Wallisellen
11479Visp 11514Weinfelden
11480Montreux 11515Kreuzlingen
11481La Chaux-de-Fonds 11516Baar
11482Delémont 11517Brunnen [Note 5]
11483Porrentruy [Note 6] 11518Flüelen
11484Romont 11519Giubiasco
11485Thun 11520Langnau i.E.

Notes

  1. Noms différents sur chacun des côtés, suivant la langue officielle du canton
  2. Armoiries de la commune de Risch
  3. Armoiries d'Erstfeld dès 2007
  4. Armoiries de la commune d'Igis
  5. Armoiries de la commune d'Ingenbohl
  6. Armoiries du canton du Jura depuis 1983

Vols d'armoiries

Ae 6/6 à Renens sans armoiries

Des inconnus chasseurs de trophées pénétraient dans les gares de triage et démontaient les armoiries et les croix suisses. Les CFF décidèrent de toutes les retirer des motrices afin de les mettre à l'abri. Les Ae 6/6 circulèrent désormais sans écussons. La nouvelle livrée CFF-Cargo reçut de nouvelles armoiries à proximité des cabines sur le côté gauche.

Ae 610 Cargo

Ae 610 486

En , le restoroute de l'aire de repos d'Erstfeld situé sur l'autoroute A2 fut temporairement fermé pour des rénovations. Pour maintenir un service de restauration, les CFF exposèrent sur l'aire de repos une locomotive Ae 6/6, un fourgon VU II et deux voitures-restaurant de type VU IV ouvertes au public. Cette idée pour le moins originale s'inscrivait dans le cadre du 125e anniversaire du Saint-Gothard. Cette locomotive, numérotée 11492, fut la première à recevoir la nouvelle livrée CFF Cargo et l'immatriculation UIC Ae 610. L'on fit le choix de lui remettre un écusson, celui de la commune où elle se trouvait (Erstfeld), au détriment de celui d'origine (Emmen). À la remise en service du restoroute, en , l'Ae 610 492-1 a repris du service sur le réseau ferré suisse mais a conservé les écussons d'Erstfeld laissés vacants par la 11464 qui elle n'a jamais retrouvé d'armoiries.

La première, officiellement en service, fut la Ae 6/6 11486 Burgdorf. À noter que celle-ci a perdu ses armoiries frontales et latérales.Au début, il était prévu que quatre-vingts Ae 6/6 seraient repeintes aux couleurs Cargo. Mais à la suite de problèmes financiers, seules treize de ces machines reçurent cette livrée (liste mise à jour )[8].

Ae 610 492Erstfeld (ex Emmen)
Ae 610 486Burgdorf
Ae 610 500Landquart
Ae 610 482Delémont
Ae 610 496Wil (SG)
Ae 610 519Giubiasco
Ae 610 463Göschenen
Ae 610 420Appenzell Rhodes-Extérieures
Ae 610 447Lausanne
Ae 610 508Wettingen
Ae 610 489Airolo
Ae 610 439Schaffhausen
Ae 610 487Langenthal

Modélisme ferroviaire

Plusieurs fabricants de modèles réduits ferroviaires ont réalisé l'Ae 6/6 à diverses échelles :

Échelle O (1/43e)

  • Lemaco
  • Hermann

Échelle HO (1/87e)

Échelle N (1/160e)

Échelle Z (1/220e)

Märkiln HO Ae 6/6 11404 Luzern

Philatélie

La fondation Pro Juventute[9] a émis un timbre de CHF 1.00 à l'effigie de l'Ae 6/6 11414 "Berne".

Notes et références

Bibliographie

  • « Locomotives et automotrices CFF », Secrétariat général CFF, Berne 1997, disponible sur le site de CFF Historic
  • Eisenbahn-Journal Special 2/2009 dédié au Ae 6/6, disponible sur le site de CFF Historic

Voir aussi

Liens externes

  • Portail du chemin de fer en Suisse
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.