Aghbanie

L'Aghbanie ou Aghouanie[1] ou Albanie du Caucase (en grec Ἀλβανία - Albania ; en azéri Albaniya ; en arménien Աղվանք - Aghvank[2]) est un royaume antique couvrant le territoire actuel de la république d'Azerbaïdjan, de la Géorgie et le sud du Daghestan en Russie.

« Albanie du Caucase » redirige ici. Ne pas confondre avec Albanie.
Aghbanie
(hy) Աղվանք
(el) Ἀλβανία

IVe siècle av. J.-C.  IXe siècle

L'Aghbanie jusqu'en 387.
Informations générales
Capitale Kabalaka, puis Partaw
Langue Caucasian Albanian language (en), arménien classique, parthe et pehlevi
Religion Paganisme et Église d'Aghbanie
Histoire et événements
IVe siècle av. J.-C. Fondation du royaume
Ve siècle Christianisation de l'Aghbanie
821 Union avec la Siounie occidentale à la mort du dernier souverain

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le nom « Albanie » en latin signifie « terres blanches », en référence à ses montagnes enneigées[3].

Population antique

Aran est l'ancêtre légendaire et éponyme des Albaniens (Aghvan). L'Albanie du Caucase est alors peuplée par des peuples ibéro-caucasiens, qui sont la population indigène du Daguestan et de l'Azerbaïdjan. Les Mannéens ont formé un des États parmi les plus anciens dans la région, ayant ses limites sur le fleuve Koura vers 800 av. J.‑C. Ils étaient des rivaux de l'Urartu et de l'Assyrie, mais ils sont plus tard tombés sous le joug de l'Urartu, jusqu'à être détruits et assimilés par les Mèdes sous Cyaxare en 616 av. J.-C.

Le royaume d'Albanie du Caucase (ou Aghbanie, Aghvanie) a été fondé à la fin du IVe siècle av. J.-C. ou au début du IIIe siècle av. J.-C. La capitale initiale du royaume était Kabalaka (aussi prononcé Shabala, Tabala, Kapalak, aujourd'hui Gabala, au nord-est). Plus tard, la capitale s'est déplacée vers le sud à Partaw (Partav ; aujourd'hui Barda).

Notes et références

  1. (en) T. Mgaloblishvili, Ancient Christanity in the Caucasus, Curzon, Caucasus World, Routledge (1998), p. 62
  2. (en) V. Minorsky, Caucasica IV. Bulletin of the School of Oriental and African Studies, University of London, 1953, vol. 15, n° 3, p. 504.
  3. (en) James Stuart Olson, An Ethnohistorical Dictionary of the Russian and Soviet Empires (ISBN 978-0-313-27497-8), p. 27.

Voir aussi

Bibliographie

  • (it) Marco Bais, Albanie caucasica : Ethnos, storia, territorio attarverso le fonto greche, latine e armene, Milano, Mimesis, , 224 p. (ISBN 88-87231-95-8).

Articles connexes

Lien externe

  • Portail du Caucase
  • Portail de l’Azerbaïdjan
  • Portail de la Géorgie
  • Portail de la Russie
  • Portail de l’Arménie
  • Portail de l’histoire
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.