Aimée d'Assise

Aimée d'Assise, en italien Amata (de Corano) d’Assisi, née vers 1200, morte en 1252[1], est reconnue comme sainte dans l'Église catholique, elle est fêtée le 20 février.

Biographie

Nièce de Claire d'Assise, de la grande famille des Offreduccio, Aimée était une jeune fille mondaine et frivole aux dires de ses contemporains.

Un jour qu'elle allait visiter sa tante Claire (qui a suivi saint François) au couvent de Saint Damien, elle prit la décision de devenir religieuse à son tour. Elle entre chez les Clarisses en 1213

Elle vécut dès lors dans la plus complète austérité. Elle en tombe malade et Claire la délivre, d'un signe de croix, d'une toux persistante qui a duré 13 mois. Elle mourut d'hydropisie.

Son corps est transféré au couvent de Sainte-Claire d'Assise dans la chapelle Saint-Georges. Au XVIIe siècle, on réunit les reliques d'Aimée d'Assise avec celles de la bienheureuse Benoîte et Agnès (sœur de Claire)[2].

Sources

  • Le livre des saints et des prénoms - Alain Guillermou - 1976 - Page 23.

Notes

  • Portail du christianisme
  • Portail du catholicisme
  • Portail du monachisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.