Al-Waqi'a

Al-Waqia (arabe : الواقعة, français : L’Evênement) est le nom traditionnellement donné à la 56e sourate du Coran, le livre sacré de l'Islam. Elle comporte 96 versets. Rédigée en arabe comme l'ensemble de l'œuvre religieuse, elle fut proclamée durant la période mecquoise.

56e sourate du Coran
L’Evênement

Le Coran, livre sacré de l'islam.
Informations sur cette sourate
Titre original الواقعة, Al-Waqia
Titre français L’Evênement
Ordre traditionnel 56e sourate
Ordre chronologique 46e sourate
Période de proclamation Période mecquoise
Nombre de versets (ayat) 96
Ordre traditionnel
Ordre chronologique

Origine du nom

Bien que le titre ne fasse pas directement partie du texte coranique[1], la tradition musulmane a donné comme nom à cette sourate L’Evênement[2], en référence au premier verset : « Quand l’Événement surgira ».

Période de proclamation

Selon la tradition musulmane, contestée par certaines recherches universitaires, cette sourate a été proclamée pendant la période mecquoise, c'est-à-dire schématiquement durant la première partie de l'histoire de Mahomet avant de quitter La Mecque[3]. Les savants musulmans s'accordent pour dire que cette sourate occupe la 46e place dans l'ordre chronologique[4].

Résumé

Cette sourate reprend le même thème que les autres sourates de cette série : le devenir du croyant au Paradis et la grandeur de Dieu (Allah)

Interprétations

Hadiths liés à cette sourate

Un hadith est un principe de gouvernance personnelle et collective pour les musulmans issu de la communication orale du prophète de l'Islam Mahomet. Ils sont compilés dans des recueils qui comprennent l'ensemble des traditions relatives aux actes et aux paroles de Mahomet et de ses compagnons. Avec les préceptes du Coran, les hadiths forment la Sunna. Les hadiths ne sont reconnus que par les sunnites, pas par les chiites qui y voit un point de divergence importants.

Plusieurs Hadiths sont liés à cette sourate dont celui-ci :

« Le messager d’Allāh a dit : « Quiconque récite régulièrement la sourate al-Waqi‘a chaque nuit, ne connaîtra jamais le besoin, la pauvreté (sous-entendu matérielle comme spirituelle) et rencontrera Allah, au jour du jugement dernier, avec un visage rayonnant tel la pleine lune. »

 Ibn ‘Abbās

« Quiconque récite la sourate (36) Ya-Sin et la sourate (67) Al-Mulk (La Royauté), le matin, la sourate (56) Al-Waqi'a (L'événement), le soir, Allah lui accordera prospérité et aisance. »

 Hadith attribué au messager d’Allāh

« Le messager d’Allāh a dit : « Apprenez la sourate al-Waqi‘a à vos épouses. Elle est la sourate de la richesse. »

 Anas Ibn Mālik

« Quiconque récite, la veille de vendredi, la sourate al-Waqi‘a, Allah, ainsi que tous les hommes, l’aimeront. Dans ce bas-monde, il ne connaîtra nul besoin, nulle pauvreté et nul fléau. »

 Abū ‘Abd Allāh

« Les bienfaits de la sourate al-Waqi‘a sont illimités. Si on la récite auprès d’un mort, ses péchés seraient pardonnés. Si on la récite auprès d’un agonisant, Allah faciliterait la sortie de son âme. »

 Ja‘far al-Sadiq

Galerie

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. André Chouraqui, Le Coran, traduction et commentaires, 1990, p. 15.
  2. André Chouraqui, Le Coran : L'appel, France, Robert Laffont, , 625 p. (ISBN 2221069641)
  3. Blachère R., Le Coran, 1966, p. 103.
  4. André Chouraqui, Le Coran : L'appel, Robert Laffont, , 625 p. (ISBN 2221069641)
  • Portail de l’islam
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.