Alain Maron

Alain Maron, né le à Verviers[1], est un homme politique belge bruxellois, membre d'Ecolo. Il est ministre de l'Environnement et du Climat, de l'Économie, de la Propreté et de l'Énergie au sein du gouvernement bruxellois depuis le .

Pour les articles homonymes, voir Maron.

Alain Maron
Fonctions
Ministre bruxellois de l'Environnement et du Climat, de l'Économie, de la Propreté et de l'Énergie
En fonction depuis le
(8 mois et 11 jours)
Ministre-président Rudi Vervoort
Gouvernement Vervoort III
Législature 7e législature
Prédécesseur Céline Fremault (Environnement et Énergie)
Didier Gosuin (Économie)
Fadila Laanan (Collecte et Traitement des déchets)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Verviers (Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique Ecolo
Diplômé de Université catholique de Louvain
Site web https://elkevandenbrandt.be/

Licencié en politique économique et sociale, il devient est élu pour la première fois au Conseil communal de Saint-Gilles, en 2004. Il y restera jusqu'en 2018. En 2009, il est élu au Parlement de la région de Bruxelles-Capitale, puis réélu en 2014. En , il fait éclater le scandale du Samusocial.

Lors des Élections régionales du , il est tête de liste Ecolo pour la Région bruxelloise. Il obtient un score de 11 183 voix[2]. Il négocie l'accord de gouvernement Vervoort III et devient ministre, le , de l'Environnement et du Climat, de l'Économie, de la Propreté et de l'Énergie[3].

Carrière politique

Notes et références

  1. « Maron Alain », sur le site du Parlement francophone bruxellois (consulté le 25 juillet 2019).
  2. « Résultats officiels : Votes nominatifs - Région de Bruxelles-Capitale », sur le site du SPF Intérieur (consulté le 25 juillet 2019).
  3. « Gouvernement bruxellois: le casting complet (en images) », sur Le Vif/L'Express, (consulté le 25 juillet 2019).

Liens externes

  • Portail de Bruxelles
  • Portail de la politique belge
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.