Alan Percy (8e duc de Northumberland)

Alan Ian Percy, 8e duc de Northumberland, KG, CBE, MVO, TD () était le fils de Henry Percy, et Lady Edith Campbell.

Alan Ian Percy
Titres de noblesse
Duc de Northumberland
-
Comte de Beverley (en)
-
Biographie
Naissance
Décès
(à 50 ans)
Londres
Sépulture
Nationalité
Activité
Père
Mère
Lady Edith Campbell (d)
Fratrie
Henry Percy
Eustace Percy (en)
Conjointe
Helen Percy (en)
Enfants
Henry Percy
Lady Diana Evelyn Percy (d)
Lord Richard Charles Percy (d)
Elizabeth Douglas-Hamilton (en)
Hugh Algernon Percy of Northumberland (en)
Lord Geoffrey William Percy (d)
Autres informations
Parti politique
Arme
Conflits
Distinction

Militaire de carrière

Percy était sous-lieutenant du 2e bataillon de volontaires Régiment royal de la Reine, quand il a été admis comme sous-lieutenant dans le Grenadier Guards le . Il a servi avec son régiment, de 1901 à 1902, en Afrique du Sud au cours de la seconde guerre des Boers. À la suite de la fin de la guerre, il est retourné au Royaume-Uni en [1]. En 1908, il a participé à la guerre des mahdistes, prenant part aux opérations dans le Sud du Kordofan méridional. Il a été aide de camp d'Albert Grey. Pendant son temps en tant qu'ADC au Canada, il a entrepris une course à pied de 111 km d'une ville à l'autre en trois jours - malgré les tempêtes de neige, il a réussi le défi et a gagné le pari. Au cours de la Première Guerre mondiale, il a servi avec le Grenadier Guards, en travaillant avec le département des renseignements à fournir des témoignages de batailles et de la ligne de front. Son frère Lord William Percy également servi pendant la guerre, blessé en 1915, il a passé le reste de la guerre comme un avocat militaire. Il a été fait chevalier de la Légion d'honneur.

Activités politiques

Politiquement Percy était un Tory irréductible[2]. Il était un fervent partisan de la Chambre des lords.

À partir de 1921, il a financé la société d'édition Boswell, puis de 1922 jusqu'à sa mort, le Patriote, un hebdomadaire de la droite radicale qui a publié des articles de Nesta Webster avec un mélange d'Anticommunisme et d'Antisémitisme[3].

En 1924, il a acquis un intérêt dans le Morning Post.

Le duc a été nommé Lord Lieutenant du Northumberland. Pendant un an avant sa mort, il a servi en tant que chancelier de l'université de Durham, un rôle que son père avait également eu.

Le mariage et la famille

Le , Percy a épousé Lady Helen Magdalan Gordon-Lennox (fille de Charles Gordon-Lennox). Ils ont eu six enfants[4] :

  • Henry Percy (9e duc de Northumberland) (, tué à l'ennemi )
  • Hugh Algernon Percy (10e duc de Northumberland) (en) (, ), il épousa Lady Elizabeth Montagu Douglas Scott, le . Ils ont sept enfants.
  • Lady Elizabeth Ivy Percy (-), elle a épousé Douglas Douglas-Hamilton, 14e duc de Hamilton, le . Ils ont cinq enfants.
  • Lady Diana Evelyn Percy (, ), elle a épousé John Egerton, le . Ils n'avaient pas d'enfants.
  • Lord Richard Charles Percy (-), il épousa Sarah Jane Elizabeth Norton le . Ils ont deux enfants. Il s'est remarié avec l'hon. Clayre Campbell en 1979.
    • Algernon Alan Percy ()
    • Josceline Richard Percy ()
  • Lord Geoffrey William Percy (-), il épousa Mary Elizabeth Lea le . Ils ont une fille :
    • Diana Ruth Percy ()

Le 8e duc est mort en 1930, et a été enterré dans la voûte Northumberland, dans l'abbaye de Westminster[5]. Il a été remplacé dans le duché et ses autres titres de son fils aîné, Henry.

Références

  1. "The War - Return of Troops". The Times (36842). London. 9 August 1902. p. 11.
  2. Roy Palmer Domenico, Mark Y. Hanley (editors) Encyclopedia of Modern Christian Politics: L-Z Greenwood Press (2006) p. 440
  3. Markku Ruotsila, 'The Antisemitism of the Eighth Duke of Northumberland's the Patriot, 1922-1930', Journal of Contemporary History 39:1 (2004), 71–92
  4. Darryl Lundy, « Alan Ian Percy, 8th Duke of Northumberland », The Peerage, sur The Peerage, Wellington (Nouvelle-Zélande), John Cardinal's Second Site, (consulté le 16 août 2018)
  5. « Elizabeth, Duchess of Northumberland & Percy Family » [archive du ], Westminster Abbey, sur Westminster Abbey (consulté le 25 août 2018)
  • Portail de la politique britannique
  • Portail de l’histoire militaire
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.