Albert Ier de Misnie

Albert Ier de Misnie ou Albert Ier le Fier (allemand: Albrecht I der Stolze) (né en 1158 – mort le ), fut Margrave de Misnie de 1190 jusqu'à sa mort en 1195.

Pour les articles homonymes, voir Albert Ier.

Albert Ier
Otto, Margrave de Misnie (1156–1190) et Albert, Margrave de Misnie (1190–1195); Fürstenzug, Dresden, Germany
Titre de noblesse
Margrave
Biographie
Naissance
Décès

Krummenhennersdorf (d)
Sépulture
Activité
Dirigeant
Famille
Père
Mère
Hedwige de Brandebourg (en)
Fratrie
Conjointe
Sophie de Bohême (d)
Enfant
Christine von Meißen (d)

Biographie

Albert, est un membre de la maison de Wettin, il est le fils aîné de Othon Ier le Riche margrave de Misnie, sa mère est Hedwige de Brandebourg. Son père ne souhaitait pas qu'il assure sa succession comme margrave car il lui préférait son jeune frère Thierry.

Albert refuse d'accepter ce déshéritement et entreprend une guerre contre son père et son frère. En 1188, il fait même son père prisonnier. Sur ordre de l'empereur Frédéric Ier du Saint-Empire il doit lui rendre la liberté mais il obtient le titre de margrave de Misnie. Cependant le conflit avec son frère continue lorsque ce dernier tente de reconquérir le margraviat[1],[2].

Après la mort d'Albert en 1195 sans héritier male pour lui succéder la Misnie est saisie par l'empereur Henri VI du Saint-Empire comme fief d'Empire vacant. Son frère Thierry l'Exilé n'entre finalement en possession de son héritage qu'en 1198, après la mort l'année précédente d'Henri VI[2].

Union et postérité

Le il avait épousé Sophie (morte en 1195) une fille de Frédéric Ier de Bohême dont:

  • Christine mariée à Hartmann de Lobdaburg.

Notes et références

  1. (de) Herbert Helbig, « Albrecht I. der Stolze », dans Neue Deutsche Biographie (NDB), vol. 1, Berlin 1953, Duncker & Humblot, p. 168 (original numérisé).
  2. Heinrich Theodor Flathe: Albrecht I. der Stolze. In: Allgemeine Deutsche Biographie (ADB). Band 1, Duncker & Humblot, Leipzig, 1875, p.  276

Source

  • Portail du Saint-Empire romain germanique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.