Albert Morice

Claude Jean Albert Morice (Saint-Étienne, -Toulon, ) est un médecin, naturaliste, anthropologue et explorateur français.

Pour les articles homonymes, voir Morice.
Albert Morice
Biographie
Naissance
Décès
(à 29 ans)
Toulon
Nationalité
Activités

Biographie

En , il sert comme médecin-adjoint de la Marine en Cochinchine. Il exerce ainsi à Saïgon, Châu Dôc et Tayninh et y mène des travaux d'histoire naturelle, d'anthropologie, de linguistique et d'archéologie.

Il revient en France en 1874 puis repart pour l'Indochine l'année suivante comme médecin du consulat de France à Quinhon dans le Sud de l'Annam. Ses études sont un témoignage important sur les débuts de la colonisation de la Cochinchine française. Morice visite aussi Cholon et Gò Công (en), passe le Mékong à Châu Dôc, voit Hà Tiên et explore l'île de Phu-Quoc.

Résidant à Tayninh, il se rend chez les Stieng qu'il est un des premiers à étudier et mène des fouilles archéologiques à Nha Trang.

Il est l'auteur de la première liste des Serpents d'Indochine[1].

Il meurt à Toulon, à vingt-neuf ans, lors d'un voyage en France.

Une espèce de serpent, Oligodon moricei, est nommée en son honneur[2].

Œuvres

  • Voyage en Cochinchine, Le Tour du monde, 1875, p. 369-416
  • Les sauvages Bahnars, Revue d’anthropologie, 1875
  • Étude sur deux dialectes de l'Indo-Chine : Les Tiams et les Stieng (Cochinchine, Cambodge), 1875
  • Coup d'œil sur la faune de la Cochinchine française. Reptiles. 1875
  • Voyage en Cochinchine pendant les années 1872-73-74, 1876

Bibliographie

  • Hubert Saint Girons, Etude de la collection de serpents de Cochinchine du Docteur Morice, déposée en 1873 et 1874 au Muséum d'Histoire Naturelle de Lyon. Nouvelles archives du Muséum d'histoire naturelle de Lyon, tome 9, 1971, pp.3-12.
  • Numa Broc, Dictionnaire des explorateurs français du XIXe siècle, T.2, Asie, CTHS, 1992, p. 344-345
  • Jean-François Hubert, Die Kunst der Champa, 2013, p. 13

Notes et références

  1. Saint Girons, Hubert, « Etude de la collection de serpents de Cochinchine du Docteur Morice, déposée en 1873 et 1874 au Muséum d'Histoire Naturelle de Lyon », Nouvelles archives du Muséum d'histoire naturelle de Lyon, , p. 3-12
  2. Beolens, Watkins & Grayson, 2011 : The Eponym Dictionary of Reptiles. Johns Hopkins University Press, 1-296.

Liens externes

  • Portail de l’exploration
  • Portail de la médecine
  • Portail du Viêt Nam
  • Portail du Cambodge
  • Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.