Albouri-Lam

Albouri-Lam (tchétchène Албур-Лам[1]) est une montagne située dans le district de Kazbek au Daghestan près de la frontière avec la Tchétchénie. Elle culmine à 2 177 mètres d’altitude[1],[2]. Les localités les plus proches sont Almak, Bourtounaï, Kalininaoul et les aouls abandonnés d’Albouri-Otar et de Khaniï douk. À l’est de l’Albouri-Lam se trouve le pic de Tsanta dont l'altitude est de 2 294 mètres, ce qui fait de l’Albouri-Lam le deuxième plus haut sommet du chaînon[2],[1].

Albouri-Lam

Vue du sommet.
Géographie
Altitude 2 177 m
Massif Grand Caucase
Coordonnées 42° 56′ 06″ nord, 46° 31′ 56″ est
Administration
Pays Russie
République Daghestan
Raïon Kazbek
Géolocalisation sur la carte : Caucase
Géolocalisation sur la carte : Daghestan
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Toponymie

La montagne Albouri-Lam est ainsi nommée du nom de son propriétaire, Albouri, qui était originaire du taïp tchétchène akkoï (Iаккой) et possédait également la ferme d’Albouri-Otar, située au sud du village Kalininaoul. Le pâturage dans la montagne était souvent source de conflit entre Albouri et d’autres éleveurs vivant dans les villages avoisinants jusqu’à ce que l’imam Chamil ne désigne officiellement Albouri comme propriétaire du sommet[1].

Faune

Chèvres, sangliers, chamois et, dans une moindre mesure, ours peuplent l’Albouri-Lam[3].

Références

  1. (ru) Зелимхан Мусаев, « Гора Албури-Лам », sur ИА «Чеченинфо», (consulté le 9 décembre 2017).
  2. (ru) « Подробная топографическая карта юга России », sur Это место (consulté le 9 décembre 2017).
  3. (ru) « Гора Албури-Лам », sur RuTraveller (consulté le 9 décembre 2017).
  • Portail de la montagne
  • Portail du Caucase
  • Portail de la Russie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.