Aleksandr Grigoryan

Aleksandr Vitaliévitch Grigoryan (en russe Александр Витальевич Григорян) est un entraîneur russo-arménien né le à Erevan.

Aleksandr Grigoryan

Aleksandr Grigoryan en 2011.
Situation actuelle
Équipe Urartu Erevan (entraîneur)
Biographie
Nom Aleksandr Vitaliévitch Grigoryan
Nationalité Russe
Arménien
Naissance
Lieu Erevan (URSS)
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
Alashkert FC
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2002-2005 Lada Togliatti
2006 Nadejda Noguinsk
2007-2009 Zvezda 2005
2009-2010 FK Nijni Novgorod33v 11n 22d
2011 FK Khimki05v 06n 08d
2011-2012 SKA-Khabarovsk16v 14n 10d
2013 Machouk Piatigorsk05v 03n 04d
2013-2014 Luch Vladivostok27v 19n 20d
2015 FK Tosno01v 01n 03d
2015-2016 SKA-Khabarovsk28v 17n 19d
2017 Anji Makhatchkala03v 04n 13d
2017 Ararat Moscou10v 01n 01d
2018 Luch Vladivostok02v 02n 05d
2018-2019 CSKA Moscou
2019 FK Tambov05v 04n 11d
2019- Urartu Erevan00v 00n 00d
1 Matchs de championnat uniquement.
Dernière mise à jour : 25 novembre 2019

Biographie

Natif d'Erevan, dans la RSS d'Arménie, Grigoryan s'installe à Kislovodsk à l'âge de six ans, ville où il se met au football mais n'y effectue pas de carrière de joueur professionnel, choisissant de se consacrer au métier d'entraîneur dès l'âge de 20 ans. Intégrant à l'âge de 25 ans l'encadrement technique du club local de Kislovodsk, l'Asmaral, à partir de 1991, il passe par la suite cinq années entre cette équipe et les écoles de sport de la ville avant de connaître de bref passage au Nart Tcherkessk puis au Nika Krasny Souline au cours de l'année 1996, retournant ensuite à Koslovodsk entre 1998 et 1999[1],[2].

Connaissant des difficultés à trouver des postes dans le football masculin, il décide de se consacrer au football féminin et devient au mois d' entraîneur adjoint dans l'équipe de l'Energia Voronej, qui est alors une des principales équipes du championnat russe de l'époque. Après deux années, il est nommé à la tête du Lada Togliatti à partir de la saison 2002 et amène, sur une période trois saisons, l'équipe à un titre de champion de Russie en 2004 ainsi qu'à trois victoires en coupe nationale. Passant ensuite l'année 2006 avec le Nadjda Noguinsk, Grigoryan devient à partir de 2007 l'entraîneur principal du Zvezda 2005. Sous ses ordres, le club devient champion national trois fois de suite entre 2007 et 2009 et remporte également la coupe en 2007. Son plus grand succès est l'accession à la finale de la Coupe féminine de l'UEFA en 2009, avec un parcours qui le voit notamment battre le Brøndby IF et l'Umeå IK. Il est cependant renvoyé à l'issue du match aller de la finale après avoir été défait lourdement à domicile sur le score de 6-0 par l'équipe allemande de Duisbourg[3].

Quelques jours seulement après ce renvoi, il fait son retour dans le football masculin en devenant entraîneur principal du FK Nijni Novgorod en deuxième division au mois de , bien que seulement de facto, ne possédant pas les diplômes nécessaires pour occuper ce poste aux yeux des organisateurs. Amenant l'équipe à la treizième place à la fin de l'année, il termine ensuite troisième du classement lors de la saison 2010, à seulement un point du Volga Nijni Novgorod et de la promotion en première division[1]. Quittant le club à l'issue de ce dernier exercice, il est ensuite nommé à la tête du FK Khimki entre janvier et [4] avant de devenir entraîneur du SKA-Energia Khabarovsk à partir du mois d'octobre de la même année. Amenant l'équipe en onzième position à l'issue de la saison 2011-2012, il quitte son poste au mois de à la suite de plusieurs conflits avec ses dirigeants, bien que le club se classe alors troisième de la deuxième division[5].

Après un bref passage au troisième division avec le Machouk-KMV Piatigorsk entre février et , qui le voit terminer cinquième de la poule Sud en fin de saison 2012-2013, Grigoryan retrouve dans la foulée le deuxième échelon en prenant la tête du Luch-Energia Vladivostok, où il termine huitième lors de l'exercice 2013-2014 avant de s'en aller à la fin du mois de pour rejoindre le FK Tosno, où il ne passe finalement que trois mois, démissionnant en fin pour des raisons familiales, bien que considérant tout de même son passage au club comme une « erreur »[6],[7].

Restant sans poste pendant quelques mois, il effectue un bref passage en tant qu'adjoint dans le club ouzbek du Pakhtakor Tachkent entre juillet et avant de reprendre le poste d'entraîneur du SKA-Khabarovsk lors de ce dernier mois. Après avoir terminé quatorzième de la deuxième division pour la saison 2015-2016, sa première partir de saison suivante est plus productive, le club se classant troisième à la trêve hivernale. Il ne termine cependant pas l'exercice au SKA, étant nommé à la tête de l'Anji Makhatchkala au début du mois de et effectuant ainsi ses premiers pas dans la première division du football russe masculin[8]. Amenant l'équipe au maintien à l'issue de la saison en finissant douzième, il démissionne cependant dès le mois d'août en raison de mauvais résultats lors du début d'exercice 2017-2018[9]. Il effectue ensuite un bref passage en troisième division à l'Ararat Moscou entre les mois d'août et octobre avant de s'en aller, selon les versions sur sa propre démission en démissionnant[10] ou renvoyé en raison de problèmes du fait de sa communication « grossière » avec ses joueurs et dirigeants, alors que le club est largement leader de son groupe[11].

Grigoryan effectue son retour au Luch-Energia Vladivostok à la fin de l'année 2017. Cette nomination est cependant très mal acceptée par les supporters, qui ne lui ont notamment pas pardonné son départ au FK Tosno en décembre 2014 ainsi que ses passage chez le rival local du SKA-Khabarovsk, et expriment leur mécontentement par le biais de messages insultants envers l'entraîneur par le biais d'autocollants et de banderoles en cours de match et part des messages insultats par téléphone[12],[13]. La situation ne s'améliore pas au fil des mois, au point que Grigoryan appelle la fédération à prendre des mesures punitives contre les supporters du club au début du mois d'[14]. Après de nouveaux incidents lors de la rencontre qui suit, avec notamment l'envoi d'un coq sur la pelouse[15], tandis que l'équipe lutte pour son maintien, Grigoryan est finalement renvoyé de son poste le [16]. L'intéressé reconnaît par la suite que sa nomination a été une grave erreur de sa part et de sa direction[17].

Il effectue en son retour dans le football féminin en prenant la tête du CSKA Moscou[18], avec qui il termine quatrième du championnat. Ce deuxième passage dans le monde féminin se termine cependant dès le mois d' qui voit Grigoryan devenir l'entraîneur du FK Tambov[19], qu'il amène à la première place de la deuxième division à l'issue des dernières rencontres de la saison 2018-2019 et à la promotion en première division. Il quitte cependant son poste dès la mi-octobre 2019 alors que le club se classe dernier du championnat après treize journées[20]. Il s'engage dès le mois suivant avec l'équipe arménienne de l'Urartu Erevan, celui-ci se classant huitième du championnat après quatorze journées[21].

Statistiques

Statistiques d'entraîneur d'Aleksandr Grigoryan au
Club Début Fin Résultats
M V N D V. %
FK Nijni Novgorod 66 33 11 22 50,0
FK Khimki 19 5 6 8 26,3
SKA-Energia Khabarovsk 40 16 14 10 40,0
Machouk-KMV Piatigorsk 12 5 3 4 41,7
Luch-Energia Vladivostok 66 27 19 20 40,9
FK Tosno 5 1 1 3 20,0
SKA-Khabarovsk 64 28 17 19 43,8
Anji Makhatchkala 20 3 4 13 15,0
Ararat Moscou 12 10 1 1 83,3
Luch Vladivostok 9 2 2 5 22,2
FK Tambov 20 5 4 11 25,0
Urartu Erevan en cours 0 0 0 0 0,0
Total 333 135 82 115 40,5

Palmarès

Lada Togliatti
Zvezda 2005
FK Tambov

Notes et références

  1. (ru) « Александр Григорян: «В 30 лет понял: пить мне нельзя» », sur matchtv.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  2. (ru) « Главный тренер «Тосно» Александр Григорян: «В Хабаровске предложил замахнуться на Шекспира!» », sur sportsdaily.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  3. (ru) « "Звезда-2005" рассталась с Александром Григоряном », sur sport-express.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  4. (ru) « Главный тренер футбольного клуба "Химки" Григорян ушел в отставку », sur ria.ru,
  5. (ru) « Руководство «СКА-Энергии» прокомментировало отставку главного тренера », sur dvnovosti.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  6. (ru) « Григорян покинул пост главного тренера «Тосно» », sur sportbox.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  7. (ru) « Александр Григорян: Я не карманный тренер! », sur sportbox.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  8. (ru) « Главным тренером «Анжи» назначен Александр Григорян », sur fc-anji.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  9. (ru) « Руководство ФК "Анжи" приняло отставку главного тренера Александра Григоряна », sur ria.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  10. (ru) « "За 3 секунды вычислю того, кто сидит на стакане" », sur sport-express.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  11. (ru) « «Арарат» уволил Григоряна за хамскую манеру общения с игроками », sur sport.rambler.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  12. (ru) « Григорян и фанаты. История противостояний », sur sovsport.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  13. (ru) « От Григоряна до Дзюбы. Кого в российском футболе больше всех ненавидят », sur sport-express.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  14. (ru) « Александр Григорян: «Мне угрожают, речь идет об экстремизме. Взываю к РФС – наведите порядок!» », sur matchtv.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  15. (en) « Rooster thrown on soccer field in Russia to abuse coach », sur usatoday.com, (consulté le 25 septembre 2019)
  16. (ru) « ФК "Луч-Энергия" расторгает контракт с главным тренером Григоряном », sur interfax-russia.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  17. (ru) « Александр Григорян: «Пора прекращать цирк!» », sur sportbox.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  18. (ru) « Григорян возглавил женскую команду ЦСКА », sur sportbox.ru, (consulté le 25 septembre 2019)
  19. (ru) « Лидирующий в ФНЛ «Тамбов» сменил главного тренера, новый наставник — Григорян », sur championat.com, (consulté le 25 septembre 2019)
  20. (ru) « Александр Григорян покинул пост главного тренера ФК "Тамбов" », sur tass.ru, (consulté le 19 octobre 2019)
  21. (ru) « Бывший тренер ФК "Тамбов" Григорян возглавил армянский "Урарту" », sur tass.ru, (consulté le 25 novembre 2019)

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la Russie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.