Alexander Massialas

Alexander Massialas, né le à San Francisco, est un escrimeur américain pratiquant le fleuret.

Alexander Massialas

Massialas aux championnats du monde 2013
Carrière sportive
Période d'activité 2007-
Arme Fleuret
Main Droitier
Biographie
Nationalité Américain
Naissance
Lieu de naissance San Francisco
Taille 1,72 m (5 8)
Poids 54 kg (119 lb)
Palmarès
Jeux olympiques 0 1 1
Championnats du monde 0 4 0
Champ. panaméricains (Ind.) 1 5 3
Coupe du monde 5 5 7
Dernière mise à jour le 29 juin 2019

Carrière

Alexander naît à San Francisco d'une mère taïwanaise et d'un père d'origine grecque, Greg Massialas, qui a disputé au fleuret et sous les couleurs des États-Unis les Jeux de Los Angeles 1984 et les Jeux de Séoul 1988, seulement privé des Jeux de Moscou 1980 par la décision du président Jimmy Carter de boycotter ces Jeux. Alexander est entraîné par son père, qui est également l'entraîneur de l'équipe américaine junior de fleuret, qui connaît sous sa houlette un succès considérable. Sa sœur, Sabrina Massialas, est aussi fleurettiste dans l'équipe nationale américaine.

En juniors, Massialas gagne quatre médailles aux championnats du monde entre 2011 et 2014, dont une fois l'or en 2013 à Porec. Il est introduit à la coupe du monde d'escrime dès l'âge de treize ans, et remporte ses premiers points à seulement quatorze, en prenant la 37e place du Grand Prix de Montréal. De fait, il se consacre pratiquement exclusivement au circuit sénior dès l'âge de seize ans, ne prenant plus part qu'au championnat du monde junior après 2011.

Il monte sur son premier podium de coupe du monde sénior à Montréal en coupe du monde d'escrime 2010, puis connaît une progression constante au classement, allant jusqu'à atteindre la septième place au terme de la coupe du monde d'escrime 2013-2014 durant laquelle il gagne l'épreuve de coupe du monde de Séoul. Bien qu'il ait encore à faire ses preuves en individuel aux championnats du monde d'escrime séniors, Massialas compte cinq médailles en individuel aux championnats panaméricains, dont quatre d'argent (battu à trois reprises par Race Imboden et une fois par Gerek Meinhardt en finale). Avec l'équipe des États-Unis, il décroche l'argent aux championnats du monde d'escrime 2013 à Budapest, derrière l'équipe d'Italie.

Lors de la coupe du monde 2015-2016, il monte à deux reprises sur la plus haute marche du podium en remportant d'abord en le tournoi de Tokyo, puis en pour le Grand Prix de Shanghai. Il réussit ensuite le doublé individuel et par équipes lors des championnats panaméricains à Panama, mais perd sa septième finale en grand championnat aux Jeux olympiques, contre l'Italien Daniele Garozzo.

En 2017, Massialas obtient la médaille d'or au Challenge International de Paris[1] et monte à deux autres reprises sur la deuxième marche d'un podium de la coupe du monde. Aux championnats panaméricains, il est battu à nouveau par Imboden en individuel avant d'emporter l'or par équipe. Lors des mondiaux de Leipzig, il perd en individuel en quart de finale face au futur champion du monde Dmitry Zherebchenko avant de décrocher une nouvelle médaille d'argent avec l'équipe des États-Unis face à l'Italie. Massialas finit ainsi sa deuxième saison d'affilée en tête du classement mondial[2].

Palmarès

Classement en fin de saison

Année200820092010201120122013201420152016201720182019
Rang26140211810973118

Notes et références

  1. Fleuret messieurs: Massialas succède à Imboden au CIP Eurosport, le 21 janvier 2017. consulté le 3 août 2017.
  2. (en) Stanford's Massialas earns second straight overall men's title Palo Alto Online, le 27 juillet 2017. consulté le 3 août 2017.

Liens externes

  • Portail de l’escrime
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.