Alexis Balthazar Henri Schauenburg

Alexis Balthazar Henri de Schauenburg, né le à Hellimer (Moselle) et mort le ) à Geudertheim (Bas-Rhin), est un général français ayant servi pendant les guerres de la Révolution et de l'Empire.

Pour les articles homonymes, voir Schaumbourg.

Alexis Balthazar Henri de Schauenburg

Naissance
Hellimer (Moselle)
Décès  83 ans)
Geudertheim (Bas-Rhin)
Origine France
Arme Infanterie
Grade Général de division
Années de service 1764-1814
Distinctions Baron de l'Empire
Grand officier de la Légion d'honneur
Commandeur de Saint-Louis
Hommages nom gravé sous l'Arc de triomphe de l'Étoile, 23e colonne.

État Civil

Fils de Balthazar de Schauenburg (1718-1788) et de Marie Charlotte du Gaillard (1725-1808). Il est par sa mère le petit-fils de Claude du Gaillard (1685-1779), Comte de Hellimer.

Biographie

Militaire de carrière, il sert l'armée royale avant la Révolution, se montrant consciencieux, intègre et bon administrateur. Sous-lieutenant le , lieutenant , capitaine en second le , capitaine commandant le et major le . Il est fait Chevalier de Saint-Louis le et lieutenant-colonel le . Colonel le , il est promu maréchal de camp provisoire le . Confirmé dans son grade le , il combat dans l'armée du Rhin, et il est élevé au grade de général de division le .

Arrêté pendant quelques mois durant la Terreur, il est nommé inspecteur général de l'infanterie de l'armée de Rhin-et-Moselle en 1794. Il commande une des armées chargées de l'invasion de la Confédération suisse en . Commandant en chef de l'armée d'Helvétie du au , il fut remplacé par le général André Masséna. Nommé inspecteur général d'infanterie en 1806 sous Napoléon Ier, il se rallie cependant à Louis XVIII en 1814 et il est fait grand officier de la Légion d'honneur le , et commandeur de Saint-Louis le suivant. Il prend sa retraite le de la même année.

Il meurt aveugle, dans le château qu'il se fait construire à Geudertheim le .

Famille

Il est le père de Maximilien Joseph Schauenburg, né le près de l'Église Saint-Étienne de Strasbourg dans le Bas-Rhin de l'Alsace[1].

Il a un autre fils Pierre Rielle de Schauenburg (1793-1878)[2].

Distinctions et hommages

  • Son nom est présent sur le pilier sud, 23e colonne de l'Arc de triomphe à Paris ( Orthographié Schawembourg )

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la Révolution française
  • Portail du Premier Empire
  • Portail de l’histoire militaire
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.