Alfred Alberts

Alfred W. Alberts, mort le à Fort Collins, au Colorado, à l'âge de 87 ans, est un scientifique peu connu bien qu'ayant découvert le composé chimique qui a conduit à la lovastatine, un des principaux remèdes contre l'hypercholestérolémie et la première statine hypocholestérolémiante approuvée aux États-Unis[1].

Pour les articles homonymes, voir Alberts.

Références

Bibliographie

 : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Gina Kolata, « Alfred Alberts, Unsung Father of a Cholesterol Drug, Dies at 87 » [« Alfred Alberts, père méconnu d'un médicament contre le cholestérol, est mort à 87 ans »], The New York Times, (lire en ligne). 
  • Portail de la médecine
  • Portail des États-Unis
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.