Alfred Duclos DeCelles

Alfred Duclos DeCelles ( - ) est un journaliste, un écrivain, un avocat et un bibliothécaire canadien. Pendant trente-cinq ans, de 1885 à 1920, il est le chef de la bibliothèque du Parlement à Ottawa. Il signe souvent A.D. DeCelles.

Pour les articles homonymes, voir Duclos et Decelles.
Alfred Duclos DeCelles
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Biographie

Né à Saint-Laurent, il étudie au séminaire de Québec, où il complète ses études classiques. Directeur de la bibliothèque de son établissement, il devient rédacteur au journal de Québec à l'invitation de Joseph-Édouard Cauchon, qui partait pour l'Europe.

Collaborateur de 1867 à 1872, il complète ses études de droit et il est admis au barreau du Québec en 1873. Il écrit dans La Minerve jusqu'en 1880.

DeCelles défend les politiques conservatrices de John A. Macdonald et George-Étienne Cartier. Aussi, il préfère la liberté nord-américaine au régime de Léon Gambetta qui concentre les pouvoirs publics[réf. nécessaire].

Lorsqu'Antoine Gérin-Lajoie meurt en poste en 1882, il est remplacé à la tête de la Bibliothèque parlementaire par Alpheus Todd, et Decelles devient son assistant. Todd meurt à son tour en 1884. L'année suivante, Decelles est nommé à sa succession. Il habite alors au 171 de la rue Daly à Ottawa, tout au moins de 1884 à 1899.

En tant que bibliothécaire en chef du parlement, il n'est pas seulement un fonctionnaire, mais un érudit. L'un des fondateurs du club des Dix, il collabore à plusieurs revues, dont L'Opinion publique, La Revue canadienne, La Presse, La Minerve, La Nouvelle-France et Le Canada français.

En tant que biographe et historien, il écrit l'histoire des États-Unis et raconte la vie de Louis-Joseph Papineau, Louis-Hippolyte La Fontaine et Wilfrid Laurier. La qualité de son écriture obtient les éloges de Mgr Amédée Gosselin.

Après son décès le à Ottawa à l'âge de 82 ans, un hommage lui est rendu par Georges Pelletier, journaliste au Devoir.

Il épouse Eugénie Dorion en 1876. Son fils Alfred DeCelles est un linguiste.

Ouvrages publiés

  • Les États-Unis: origine, institutions, développement, 1896
  • Mémoires de Robert-Shore-Milnes Bouchette, 1805-1840 / recueillis par son fils Errol Bouchette et annotés par A.-D. Decelles, 1903
  • Papineau, 1905
  • Lafontaine et son temps, 1907
  • Cartier et son temps, 1907
  • Constitutions du Canada, 1918
  • Laurier et son temps, 1920

Honneurs

Liens externes

  • Portail du Québec
  • Sciences de l’information et bibliothèques
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.