Allan Jay

Allan Louis-Neville Jay, né le à Londres, est un escrimeur britannique. L'un des meilleurs escrimeurs sportifs de l'histoire du Royaume-Uni, Jay pratiquait à la fois l'épée et le fleuret. Il a obtenu deux médailles olympiques et l'un des deux titres de champion du monde d'escrime de son pays.

Pour les articles homonymes, voir Jay.

Allan Jay
Carrière sportive
Arme Épée
Fleuret
Biographie
Nationalité Britannique
Naissance
Lieu de naissance Londres
Taille 1,75 m
Poids 80 kg
Palmarès
Jeux olympiques 0 2 0
Championnats du monde 1 2 2

Biographie

Bien que né en Angleterre, Allan Jay passe une partie de son enfance et de sa vie de jeune adulte en Australie. Au début des années 1950, il rentre au Royaume-Uni étudier le droit à l'université d'Oxford et en 1952, remporte son premier titre national à l'épée[1].

Allan Jay gagne sa première médaille aux championnats du monde 1955, le bronze au fleuret par équipes après une victoire contre l'équipe de Pologne, puis aux championnats du monde 1957, de nouveau le bronze, cette fois-ci au fleuret individuel. Les championnats du monde 1959 resteront sa meilleure compétition mondiale. Il décroche l'or au fleuret individuel, avec une victoire contre le Français Claude Netter en finale, et l'argent au fleuret individuel, battu par le Soviétique Bruno Chabarow. En 1965, aux championnats du monde de Paris, il fait partie de l'équipe britannique d'épée qui remporte la médaille d'argent, battue par l'équipe de France en finale.

Au cours de sa longue carrière, Allan Jay participe à cinq Jeux olympiques, entre 1952 et 1968. Aux Jeux olympiques de Melbourne en 1956, ses seconds Jeux, il termine quatrième de la compétition de fleuret individuel et d'épée par équipes. Sa consécration arrive aux Jeux olympiques de Rome en 1960. A l'épée individuelle, il atteint la finale, où il ne parvient pas à renverser le double champion olympique en titre italien Giuseppe Delfino. De même, l'équipe britannique se qualifie pour la finale de l'épreuve par équipes. Elle est là aussi battue par les Italiens[2]. Sa participation aux deux éditions suivantes n'est pas couronnée de succès.

Allan Jay participe à d'autres compétitions internationales durant sa carrière, notamment les Jeux de l'Empire britannique, plus tard appelés Jeux du Commonwealth, durant lesquels il rencontre un succès considérable. Entre 1950 et 1962 il gagne sept médailles d'or, soit au moins une par édition, une médaille d'argent et deux de bronze. En 1950, il prend part à cette compétition sous les couleurs de l'Australie, puis de l'Angleterre les années suivantes. Étant juif, il participe aux Maccabiades en 1953 et 1957, remportant trois médailles d'or par édition[3].

Au terme de sa carrière sportive, Allan Jay est resté impliqué dans le monde de l'escrime en tant qu'officiel attaché à la Fédération internationale d'escrime. Sa carrière sportive est récompensée par l'Ordre de l'Empire britannique.

Références

  1. (en)« Allan Jay bio, stats and results », sur sports-reference.com (consulté le 31 mars 2015)
  2. (en)« Allan Jay », sur databaseolympics.com (consulté le 31 mars 2015)
  3. (en)« Allan Jay », sur jewishsports.net (consulté le 31 mars 2015)
  • Portail du Royaume-Uni
  • Portail de l’escrime
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.