Allen Say

Allen Say, né James Allen Koichi Moriwaki Seii à Yokohama (Japon) en 1937, est un auteur et illustrateur américain, d'origine japonaise.

Allen Say
Naissance
Nom de naissance
James Allen Koichi Moriwaki Seii
Nationalité
Activités
Auteur et illustrateur jeunesse
Autres activités
Photographe
Distinctions
Œuvres principales

Biographie

Son album de 2005 Le Bonhomme Kamishibai évoque le théâtre de rue japonais : le kamishibai.

Allen Say naît au Japon d'un père coréen et d'une mère nippo-américaine[1]. Ses parents divorcent lorsqu'il a 8 ans[2]. Adolescent, il s'inspire du travail de Noro Shinpei[1]. C'est en son hommage qu'il écrit en 1979 l'ouvrage L'Auberge de la bande dessinée[1] [ (en) The Ink-Keeper's Apprentice].

En 1953, il quitte le Japon pour suivre son père aux États-Unis[2],[3].

Il a étudié 3 ans à l'Université Aoyama Gakuin, Tokyo, 1 an au Chouinard Art Institute, un an au Los Angeles Art Center School, deux ans à l'Université de Californie à Berkeley et un an au San Francisco Art Institute[4],[3].

Il est reparti vivre au Japon, est revenu aux États-Unis, puis a séjourné en Allemagne, puis est à nouveau revenu aux États-Unis[2].

Il devient photographe, puis se consacre au dessin et à l'illustration[1],[2].

Nombre de ses ouvrages sont d'inspiration autobiographique, et évoquent son pays natal, le Japon.

Il obtient pour l'album qu'il a illustré, sur un texte de Diane Snyder, Le Garçon qui aimait trop la sieste [(en) The Boy of the Three-Year Nap] le Boston Globe-Horn Book Award[4],[5] en 1988, et le Caldecott Honor[6],[5] (finaliste de la médaille Caldecott) l'année suivante.

Il retrace dans l'album jeunesse, qu'il a écrit et illustré, Le Voyage de grand-père [ (en) Grandfather's Journey ], publié en 1993, l'immigration de son grand-père du Japon aux États-Unis, puis son retour dans son pays natal. L'ouvrage obtient la médaille Caldecott en 1994[7],[5].

En 2005 il publie Le Bonhomme Kamishibai, traduit par Agnès Desarthe l'année suivante [ (en) Kamishibai Man] qui s'intéresse au théâtre de rue japonais : le kamishibai.

En 2020, il est l'artiste sélectionné pour représenter son pays, les Etats-Unis, pour le Prix Hans-Christian-Andersen[5], dans la catégorie Illustration, prix international danois.

Œuvre

  • A Canticle to the Waterbirds, texte de Brother Antoninus (1968) (illustrations)
  • Two Ways of Seeing, texte de Wilson Pinney (1971) (illustrations)
  • Dr. Smith's Safari (1972)
  • The Nose: A Tale Based on "Hana" by R. Akutagawa (1973)
  • Once Under the Cherry Blossom Tree: An Old Japanese Tale (1974)
  • The Feast of Lanterns (1976)
  • Morning Glories (1976) (illustrations et traduction)
  • Magic and the Night River, texte de Eve Bunting (1978) (illustrations)
  • The Ink-Keeper's Apprentice (1979)
    • L'Auberge de la bande dessinée, École des loisirs (1996)
  • The Lucky Yak, texte de Annetta Lawson (1980) (illustrations)
  • The Secret Cross of Lorriane, texte de Thea Brow (1981) (illustrations)
    • Le Yak heureux, Gallimard (1986)
  • The Bicycle Man (1982)
  • How My Parents Learned to Eat, texte de Ina R. Friedman (1984) (illustrations)
  • The Boy of the Three-Year Nap, texte de Dianne Snyder (1988) (illustrations) - Caldecott Honor
    • Le Garçon qui aimait trop la sieste, Ecole des loisirs (1995)
  • A River Dream (1988)
    • J'ai rêvé d'une rivière, École des Loisirs (1994)
  • The Lost Lake (1989)
  • El Chino (1990)
  • The Big Book for Peace (1990) (texte de Yoshiko Uchida)
  • Tree of Cranes (1991)
    • L'Arbre aux oiseaux, École des loisirs (1994)
  • Grandfather's Journey (1993) - médaille Caldecott
  • Stranger in the Mirror (1995)
    • Le visage de grand-père , École des loisirs (1996)
  • Emma's Rug (1996)
    • Le Tapis d'Emma, École des loisirs (1997)
  • Allison (1997)
  • Tea with Milk (1999)
  • The Sign Painter (2000)
  • Home of the Brave (book)|Home of the Brave (2002)
  • Music for Alice (2004)
  • Kamishibai Man (2005)
  • Erika-san (2009)
  • The Boy in the Garden (2010)
  • Drawing From Memory (2011)
  • The Favorite Daughter (2013)
  • The Inker's Shadow (2015)

Expositions

  • 2000 : Retrospective, the Japanese American National Museum in Los Angeles[2],[5]

Exposition et catalogue d'exposition :

  • 2007 : (en) The art of Allen Say : a sense of place, Eric Carle Museum of Picture Book Art, 2007[5]

Prix et distinctions

Liste non exhaustive

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la littérature d'enfance et de jeunesse
  • Portail de la littérature américaine
  • Portail des arts
  • Portail du Japon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.