Amines aromatiques allergies (maladie professionnelle)

Cet article décrit les critères administratifs pour qu'une allergie aux amines aromatiques soit reconnue comme maladie professionnelle.

Cet article relève du domaine de la législation sur la protection sociale et a un caractère davantage juridique que médical.

Législation en France

Régime général

Fiche Maladie Professionnelle

Ce tableau définit les critères à prendre en compte pour qu'une allergie provoquée par les amines aromatiques soit prise en charge au titre de la maladie professionnelle

Régime Général[1]. Date de création :

Tableau no 15 bis RG

Affections de mécanisme allergique provoquées par les amines aromatiques, leurs sels, leurs dérivés notamment hydroxylés, halogénés, nitrés, nitrosés, sulfonés et les produits qui en contiennent à l'état libre

Désignation des Maladies Délai de prise en charge Liste indicative des principaux travaux susceptibles de provoquer ces maladies
Dermite irritative 7 jours
Lésions eczématiformes récidivant

en cas de nouvelle exposition au risque ou confirmées par un test épicutané

15 jours Utilisation des amines aromatiques, de leurs sels, de leurs dérivés et des

produits qui en contiennent à l'état libre, tels que matières colorantes, produits pharmaceutiques, agents de conservation (caoutchouc, élastomères, plastomères), catalyseurs de polymérisation, graisses et huiles minérales.

Rhinite récidivant en cas de

nouvelle exposition au risque ou confirmée par test.

7 jours
Asthme objectivé par explorations fonctionnelles respiratoires récidivant en cas

de nouvelle exposition au risque ou confirmé par test.

7 jours

Date de mise à jour :

Données professionnelles

Données médicales

Notes et références

Sources spécifiques

Sources générales

Autres liens

Internationalisation

  • Portail de la médecine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.