Ancienne Finlande

L’ancienne Finlande (en finnois Vanha Suomi) est une partie de la région de Viipuri qui fut cédée par la Suède à la Russie en 1721 et en 1743. En 1812, l’ancienne Finlande est incorporée au Grand-duché de Finlande. À partir de 1803, le gouvernement de Viipuri était connu sous le nom de Gouvernement de Finlande[1].

Blason 1788–1811

L’appellation d’Ancienne Finlande est d’un point de vue finlandais un peu inconvenante. Elle correspond plus à la vision de certains Russes selon laquelle les territoires de la Vieille Finlande furent incorporés à l’Empire environ cent ans avant la Nouvelle Finlande.

Histoire

Naissance de la Vieille Finlande

Carte de la Vieille Finlande
  • En 1700, la Suède se retrouve seule en guerre contre la Russie, Danemark-Norvège, la Prusse et la Saxe-Pologne.

Profitant de son avantage, la Russie occupe la Finlande de 1710 à 1715.

  • Le Gouvernement de Viipuri est institué ; celui-ci deviendra l’Ancienne Finlande.

En 1703, la Russie y incorpore la Forteresse Pierre-et-Paul sur l’embouchure de la rivière Neva. Les territoires cédés par le Traité de Nystad assurent une ceinture de sécurité à Saint-Pétersbourg.

Liens internes


Références

  • Portail de la Suède
  • Portail de la Finlande
  • Portail de la Russie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.