Andrea Bertozzi

Andrea Louise Bertozzi (née en 1965) est une mathématicienne américaine[1]. Ses sujets de recherche sont les équations aux dérivées partielles non-linéaires et les mathématiques appliquées[2].

Pour les articles homonymes, voir Bertozzi.

Biographie

Elle a obtenu son baccalauréat et une maîtrise de l'Université de Princeton, suivie par sa thèse de doctorat de l'université de Princeton en 1991, thèse intitulée Existence, Uniqueness, and a Characterization of Solutions to the Contour Dynamics Equation[3]. Avant de rejoindre l'UCLA en 2003, Bertozzi a été professeure "L. E. Dickson" à l'Université de Chicago, puis professeure de mathématiques et de physique à l'Université Duke[4]. À l'Université de Chicago, elle a d'abord commencé à étudier les mathématiques des films minces. Elle a passé un an au Laboratoire National d'Argonne comme Maria Goeppert-Mayer Distinguished Scholar. Elle a coécrit le livre Vorticity and Incompressible Flow, qui a été publié en 2000.

Elle est membre du corps professoral de l'Université de Californie à Los Angeles, en tant que professeure de mathématiques et directrice du département de Mathématiques Appliquées. Là, entre autres choses, elle a travaillé avec Jeffrey Brantingham et d'autres collègues à appliquer les mathématiques aux schémas de la criminalité urbaine, recherche qui a fait la couverture du de la revue des travaux de l'Académie nationale des sciences[5]. Bertozzi a également parlé du sujet des mathématiques de la délinquance, à la rencontre annuelle 2010 de l'Association américaine pour l'avancement des sciences.

Elle est la sœur aînée de la chimiste Carolyn Bertozzi (en)[6]. Son père, William Bertozzi, était professeur de physique au Massachusetts Institute of Technology.

Prix et distinctions

En 1995 Bertozzi a reçu une bourse de recherche de la Alfred P. Sloan Foundation. En 1996, elle a reçu le Presidential Early Career Award pour les scientifiques et les ingénieurs de l'US Office of Naval Research[7]. Elle apparaît dans le livre Encyclopédie des Scientifiques du Monde entier, par Elizabeth H. Oakes, publié en 2007. Elle a également été lauréate en 2009 de la Conférence Sofia Kovalevskaïa de l'Association for Women in Mathematics-Society for Industrial and Applied Mathematics, et a élue membre de la Society for Industrial and Applied Mathematics en 2010. En 2010, elle a été élue à l'Académie américaine des arts et des sciences. En 2012, elle est devenue fellow de l'American Mathematical Society[8]. En 2013, elle devient titulaire de la Chaire Betsy Bois Knapp pour l'Innovation et la Créativité à l'UCLA[9]. En 2016, elle est devenue Fellow de la Société américaine de physique[10]. Bertozzi a été nommée comme l'un des chercheurs "très cités" en 2015 et 2016 par Thomson-Reuters.

Références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Andrea Bertozzi » (voir la liste des auteurs).
  1. Encyclopedia of World Scientists - Elizabeth H. Oakes - Google Books, Books.google.com (lire en ligne)
  2. « Personal Webpage of Andrea L. Bertozzi »
  3. (en) « Andrea Bertozzi », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  4. « List of Visiting Speakers: Andrea L. Bertozzi », SIAM (consulté le 30 octobre 2012)
  5. « Can Math And Science Help Solve Crimes? - Science News », redOrbit, (consulté le 30 octobre 2012)
  6. « UCLA Math Department Faculty » (consulté le 4 juin 2012)
  7. Encyclopedia of World Scientists - Elizabeth H. Oakes - Google Boeken, Books.google.com (lire en ligne)
  8. List of Fellows of the American Mathematical Society, retrieved 2012-11-10.
  9. Andrea Bertozzi named to UCLA's Betsy Wood Knapp Chair for Innovation and Creativity
  10. -List of Fellows of the American Physical Society

Liens externes

  • Portail des mathématiques
  • Portail des femmes et du féminisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.