Angelo Maria Benincori

Angelo Maria Benincori, né à Brescia (Lombardie, Italie) le et est décédé à Belleville (Seine) le , est un compositeur italien.

Angelo Maria Benincori
Biographie
Naissance
Décès
(à 42 ans)
Paris
Activité
Autres informations
Genre artistique

Biographie

Élève de Rolla pour le violon et de Cimarosa pour la composition, il s'installe à Paris en 1803[1] comme compositeur dramatique mais ne recevant pas le succès espéré, il doit donner pour vivre des leçons de chant, de violon et de piano. En 1818, il termine le Aladin ou la Lampe merveilleuse de Nicolo. Le succès de l’opéra est immense lorsqu'il est représenté le . Malheureusement Benincori ne l'aura pas connu de son vivant étant décédé d'une maladie de poitrine deux mois avant[2].

Marié à Sophie Gersin (1792-1862), nièce du dramaturge Nicolas Gersin, le compositeur eut un fils Henri (1818-1895) qui devint chef de bureau à la direction générale des Tabacs et fut décoré de la Légion d'Honneur en 1869.

Œuvres

  • Galatée ou le nouveau Pygmalion (opéra) (1804)
  • Hésione (opéra) (1807)
  • Parents d'un jour (opérette) (1815)
  • La promesse de mariage ou le retour au hameau (opérette) (1818)
  • Époux indiscrets (opérette) (1819)
  • Aladin ou la Lampe merveilleuse (opéra) (1818)

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes

Notes et références

  1. Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 1, Les Hommes et leurs œuvres. A-K, Bordas, , 1232 p. (ISBN 978-2-04-010721-5), p. 95
  2. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.270
  • Portail de la musique classique
  • Portail de l’opéra
  • Portail du XIXe siècle
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.