Ann Walker

Ann Walker (20 mai 1803 - 25 février 1854) était une propriétaire terrienne britannique du Yorkshire de l'Ouest. Elle et sa compagne Anne Lister ont été les premières femmes connues à célébrer un mariage de même sexe, sans reconnaissance légale, à l'église Holy Trinity de York en 1834[1].

Ann Walker
Naissance
Lightcliffe, West Yorkshire, Angleterre
Décès (à 50 ans)
Lightcliffe, West Yorkshire, Angleterre
Nationalité Britannique
Conjoint

Jeunesse

Ann Walker est née le 20 mai 1803 à Lightcliffe dans le Yorkshire de l'Ouest, de John et Mary Walker (née Edwards) [2]. Elle est baptisée à l'église St Matthew à Lightcliffe et vit ses premières années à Cliffe Hill avec ses parents, ses soeurs Mary et Elizabeth et son frère John[3] jusqu'à ses six ans lorsque sa famille déménage à Crow Nest. La sœur d'Ann, Mary, décède en 1815, son père décède le 23 avril 1823 et sa mère la même année, le 20 novembre. Ann n'a alors que 20 ans. Le frère cadet d'Ann, John, hérite de la succession de la famille. En octobre 1828, la soeur d'Ann, Elizabeth, épouse le capitaine George Mackay Sutherland et s'installe à Ayrshire[4]. Par la suite, après la mort de leur frère John en 1830, Ann et sa soeur Elizabeth deviennent les seules héritières du domaine de Crow Nest, leur offrant une richesse considérable[5]. Ann continue de vivre à Cliffe Hill jusque dans les années 1831-1832 quand elle déménage à Lidgate, une maison plus petite du domaine familial.

La plaque arc-en-ciel à York, Royaume-Uni, dédiée à l'union d'Anne Lister avec Ann Walker (mai 2019)

Mariage

Ann Walker et Anne Lister ont vécu plusieurs années dans des propriétés voisines et se sont rencontrées à l'occasion[6]. Cependant, ce n'est qu'en 1832 que le couple s'engage dans une relation amoureuse et sexuelle[7]. Cette relation s'intensifie et, le 27 février 1834, Ann Walker échange des alliances avec Anne Lister, symbole de leur engagement mutuel[8]. Elles reçoivent la communion ensemble à l'église Holy Trinity de York le dimanche de Pâques (30 mars) en 1834 pour sceller leur union, se considérant mariées [9]. Le bâtiment affiche désormais une plaque bleue commémorative[10]. Après la cérémonie, elles vivent ensemble à Shibden Hall, la demeure ancestrale d’Anne Lister. Le couple voyage beaucoup jusqu'à la mort prématurée d'Anne Lister en Géorgie en 1840 [11]. Ann Walker fait alors embaumer le corps d'Anne et met six mois à rentrer en Angleterre afin qu'Anne puisse être inhumée dans le caveau de la famille Lister à Halifax [12]. Le testament d'Anne Lister donne à Ann Walker l'usufruit de Shibden Hall et son domaine.

Nouvelle église St Matthews, Lightcliffe

Foi et philanthropie

La foi chrétienne d'Ann Walker était d'une importance capitale pour elle, de même que ses activités philanthropiques. Elle communiait régulièrement à l'église St Matthews de Lightcliffe et lisait également des prières à sa famille et à ses domestiques le dimanche [13]. Ann a créé sa propre école du dimanche pour enfants [14], qu'elle affectionnait beaucoup. Elle prenait également grand soin de ses domestiques, comme le prouve une lettre écrite alors qu'elle voyageait à l'étranger en 1840, où elle énumère les cadeaux que chacun d'entre eux devrait recevoir pour Noël en son absence[15].

Santé mentale

Ann Walker a eu des problèmes de santé mentale tout au long de sa vie. Elle était sujette à des épisodes de dépression et probablement de psychose, qui semblaient en partie liés à sa foi religieuse [16]. Ann Walker avait des difficultés à accepter sa propre sexualité, ce qui mis à rude épreuve sa santé mentale et sa relation avec Anne Lister. Le 1er novembre 1832, Ann Walker fait face à la décision de choisir entre vivre avec Anne Lister ou accepter un mariage traditionnel avec un homme[17].

Sat by her on the sofa, both of us perpetually with silent tears trickling down our cheeks. She quite undecided, fearing she should not be so happy with him as she might have been. Never knew till now how much she was attached to me ... Torturing herself with all the miseries of not knowing what to do, she said how beautifully I behaved ... She said there was as something in me she liked better than in him. Felt repugnance to forming any connection with the other sex[18].

« Assise près d’elle sur le sofa, toutes deux avec des larmes silencieuses coulant sur nos joues. Elle, très indécise, craignant de ne pas être aussi heureuse avec lui qu’elle aurait pu l’être. Je ne savais pas jusqu’à présent à quel point elle était attachée à moi… Torturée de ne pas savoir quoi faire, elle a dit à quel point je me conduisais bien… Elle a dit qu’il y avait quelque chose en moi qu’elle préférait à lui. Qu’elle ressentait de la répugnance à nouer des liens avec le sexe opposé. »

En 1843, trois ans après la mort d’Anne Lister, elle est déclarée «en mauvaise santé mentale» et envoyée de force dans un asile à York. Elle revient plus tard dans le domaine familial à Lightcliffe, et demeure à Cliffe Hill jusqu'à sa mort en 1854 [12].

Tour de l'église Old St Matthew, où est apposée la plaque d'Ann

Décès

Ann Walker décède le 25 février 1854 à l'âge de 50 ans. Selon son certificat de décès, la cause de son décès est enregistrée comme "congestion de l'épanchement cérébral". Elle est enterrée dans le cimetière de St Matthew à Lightcliffe, aux côtés de sa tante, également nommée Ann Walker[19]. L'église St Matthew d'origine a été démolie et reconstruite à un autre emplacement à Lightcliffe, mais la tour de l'église d'origine demeure. Une plaque commémorant Ann est accrochée dans cette tour. La plaque a été dévoilée au public le samedi 14 septembre 2019, lorsque la tour fut rouverte pour la première fois depuis sa fermeture dans les années 1970[20].

Héritage

Il n’existe pas de portraits connus d’Ann Walker, mais quelques-unes de ses lettres sont conservées aux archives du West Yorkshire. Une grande partie de ce que l'on sait sur Ann Walker provient des journaux d'Anne Lister, qui a tenu des journaux intimes détaillés tout au long de sa vie adulte. On sait qu'Ann Walker tenait elle aussi un journal, mais il n'a jamais été retrouvé. Il est probable que bon nombre de ses biens aient été détruits, car sa relation avec Anne Lister était considérée comme honteuse par sa famille. L'héritage d'Ann Walker perdure aujourd'hui. Son courage, sa détermination et ses problèmes de santé mentale en ont inspiré beaucoup. Ann a vécu contre les souhaits de sa famille en choisissant de vivre avec Anne Lister.

Une collecte de fonds a été organisée pour permettre à Ann Walker d’avoir une plaque affichée publiquement, reconnaissant ainsi sa vie et son importance historique pour la communauté LGBT. En outre, la Ann Walker Memorial Foundation collecte des fonds pour des œuvres de bienfaisance travaillant auprès des jeunes LGBT et de ceux souffrant de problèmes de santé mentale, afin de créer un héritage durable en son nom [21].

Filmographie

Gentleman Jack, est une série télévisée historique, créée par Sally Wainwright, coproduite par HBO et Lookout Point (pour BBC One) [22], et mettant en vedette Suranne Jones en tant que propriétaire terrienne et industrielle Anne Lister [23] et Sophie Rundle en tant qu’Ann Walker [24]. La série commence en 1832 à Halifax, West Yorkshire et est basée sur les journaux intimes de Lister[25]. La première saison a été diffusée à partir du 22 avril 2019 aux États-Unis et du 19 mai 2019 au Royaume-Uni. La série a été renouvelée pour une deuxième série par BBC One le 23 mai 2019[26]. Penguin Random House a publié un livre complémentaire à la série Gentleman Jack: The Diaries of Anne Lister[27] écrit par la consultante principale de la série, Anne Choma, qui comprend des extraits nouvellement transcrits et décodés des journaux intimes de Lister. Le générique de fin précise que la série est aussi inspirée des livres Female Fortune et Nature's Domain: Anne Lister and the Landscape of Desire de Jill Liddington[28],[29], qui a également agi en tant que consultante et dont le site internet résume la vie extraordinaire de Lister [30]. La chanson d'O'Hooley & Tidow "Gentleman Jack" est la chanson thème de la série [31].

Notes

Références

  1. (en-GB) Correspondent, Harriet Sherwood Religion, « Recognition at last for Gentleman Jack, Britain’s ‘first modern lesbian’ », The Observer, (lire en ligne, consulté le 11 novembre 2019)
  2. Liddington 1998, p. 30.
  3. Liddington 1998, p. 31.
  4. Liddington 1998, p. 35.
  5. Liddington 1998, p. 36.
  6. Helena Whitbread, The Secret Diaries of Miss Anne Lister, Virago Press, , 24, 115, 117, 138, 169, 170, 206, 355 p. (ISBN 978-1844087198)
  7. Liddington, Jill, 1946-, Nature's domain : Anne Lister and the landscape of desire, Hebden Bridge, West Yorkshire, Pennine Pens, (ISBN 1873378483, OCLC 53325201, lire en ligne)
  8. Choma 2019, p. 306.
  9. Choma 2019, p. 311.
  10. "Anne Lister: Reworded York plaque for 'first lesbian' - BBC News". BBC News. 28 February 2019. Retrieved 10 November 2019.
  11. Liddington 1998, p. 273.
  12. Choma 2019, p. 313.
  13. Euler, Catherine (1995). Moving Between Worlds: Gender, Class, Politics, Sexuality and Women's Networks in the Diaries of Anne Lister of Shibden Hall, Halifax, Yorkshire, 1830-1840 (PhD). University of York. p. 209.
  14. Liddington 1998, p. 286.
  15. Lettre de Ann Walker à Booth, 17 Décembre 1840. Archivée à West Yorkshire Archives, ref: SH:7/LL/406. Transcrite par Anne Choma Juillet 2019.
  16. Choma 2019, p. 62.
  17. Choma 2019, p. 214-215.
  18. Citation issue des journaux intimes d’Anne Lister, 1er janvier 1832-12 Janvier 1833. Archivés à West Yorkshire Archives, ref: SH:7/ML/E/15/0137. Décodée et transcrite par Anne Choma, 2019.
  19. Barker, « The Walkers of Crow Nest », www.lightcliffehistory.org.uk, (consulté le 11 novembre 2019)
  20. (en-US) « A rare opportunity », Friends of Friendless Churches (consulté le 11 novembre 2019)
  21. The Ann Walker Memorial Foundation (2019) http://www.annwalkermemorialfoundation.org/
  22. « HBO/BBC Drama Series Gentleman Jack, Created, Written and Directed by Sally Wainwright, Debuts April 22 On HBO », New York, NY, WarnerMedia,
  23. (en) Denise Petski, « Suranne Jones To Star In Sally Wainright Drama Series For HBO & BBC One », sur Deadline.com, .
  24. Petski, « Gentleman Jack: Sophie Rundle, Gemma Whelan, Timothy West & Gemma Jones To Co-Star In BBC-HBO Series; Full Cast Set », Deadline Hollywood,
  25. Crampton, « The lesbian Dead Sea Scrolls: Anne Lister's diaries », New Statesman,
  26. Media Centre, « Gentleman Jack to return for a second series, following its hugely successful debut on BBC One », sur BBC,
  27. Choma, « Gentleman Jack: The Real Anne Lister », Penguin Random House,
  28. Knight, « 'Gentleman Jack' Showrunner on the Two-Decade Push to Bring Her Queer Period Drama to TV », The Hollywood Reporter,
  29. « Bringing Anne, the Gentleman, to Life », New York, NY, WarnerMedia,
  30. Jill Liddington, « Who was Anne Lister? »
  31. Ballinger, « Watch theme song for Gentleman Jack written by Huddersfield folk duo », Examiner Live, Huddersfield Daily Examiner,

Sources

  • (en) Anne Choma, Gentleman Jack: The Real Anne Lister, Penguin Books et BBC Books, .
  • Euler, Catherine, Moving Between Worlds : Gender, Class, Politics, Sexuality and Women's Networks in the Diaries of Anne Lister of Shibden Hall, Halifax, Yorkshire, 1830-1840 (1995)
  • (en) Jill Liddington, Female Fortune: Land, Gender and Authority : The Anne Lister Diaries and Other Writings, 1833-1836, Rivers Oram Press, .
  • Portail LGBT
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.