Anne Charles Sigismond de Montmorency-Luxembourg

Anne Charles Sigismond de Montmorency-Luxembourg ( à Paris en France - à Lisbonne au Portugal) était marquis de Royan, comte d'Olonne, duc de Châtillon-sur-Loing, puis dixième duc de Piney-Luxembourg, pair et premier baron chrétien de France, maréchal de camp des armées du roi (1784).

Pour les autres membres de la famille, voir Maison de Montmorency.

Anne Charles Sigismond
de Montmorency-Luxembourg

Titre Marquis de Royan, puis,
Duc de Châtillon, puis,
(1764-1803)
Autres titres Duc de Piney (dit de Luxembourg) et pair de France
Prédécesseur Charles II Frédéric de Montmorency-Luxembourg
Successeur Charles Emmanuel Sigismond de Montmorency-Luxembourg
Biographie
Naissance
Décès
Lisbonne
Royaume de Portugal
Père Charles Anne Sigismond de Montmorency-Luxembourg
Mère Marie Étiennette de Bullion

Biographie

Fils de Charles Anne Sigismond de Montmorency-Luxembourg et de Marie-Etiennette de Bullion-Fervacques (1712 - 1749), il succède à Charles II Frédéric de Montmorency-Luxembourg, neuvième duc de Piney-Luxembourg.

Lieutenant général de la province d’Alsace. Dignitaire maçonnique, le duc de Luxembourg fut naturellement affilié à la loge de Saint-Jean-de Montmorency-Luxembourg de 1762 à 1789 et, à partir de 1773, à celle de Saint-Jean de Chartres. Enfin, de 1773 à 1789, il fut administrateur général du Grand Orient de France[1].

Supérieur et ami de Charles Robert de Boislandry. Adversaire du duc d'Orléans (Philippe Égalité), grand maître du Grand Orient. Il a été député de la noblesse aux États généraux de 1789 pour la sénéchaussée de Poitiers, élu président de la noblesse aux États généraux (). Il a émigré à Londres en , puis à Lisbonne.

Mariages et descendance

Le , Anne Charles épouse Madeleine Suzanne Adélaïde de Voyer de Paulmy d'Argenson (1752-1813), dame du palais de la reine en 1774, fille du secrétaire d'État de la guerre.

De ce mariage sont nés :

Sources

  • L'art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes, des chroniques...- de David Bailie Warden, Saint-Allais (Nicolas Viton), Maur François Dantine, Charles Clémencet, Ursin Durand, François Clément - 1818
  • Lemay (Edna Hindie), Dictionnaire des Constituants, t. II, Paris, , p. 614-615
  • Paul Filleul, Le duc de Montmorency-Luxembourg, premier baron chrétien de France, fondateur du Grand Orient, sa vie et ses archives, Paris,
  • Alain Le Bihan, Francs-maçons parisiens du Grand Orient de France (fin du XVIIIe siècle), Commission d’histoire économique et sociale de la Révolution française, t. XIX, Paris, mémoires et documents,
  • Robert Kalbach, « Le Duc de Montmorency Luxembourg et son temps », Editions Dervy

Notes et références

  1. « Le Duc de Montmorency Luxembourg et la fondation du GODF », sur www.dervy-medicis.com, Keystone,
  • Portail de la franc-maçonnerie
  • Portail du royaume de France
  • Portail de la Révolution française
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.