Antagoras

Antagoras, en grec ancien Ἀνταγόρας, né à Rhodes vers 270 av. J.-C., est un poète grec de l'Antiquité. Il était connu aussi pour son art de la gastronomie.

Informations biographiques

Antagoras est l'auteur d'un poème épique dans le genre thébain intitulé Θηβαΐς[1], lorsqu'il est à Pella[2], ainsi que de plusieurs épigrammes. Il est engagé (ainsi qu'Alexandre l'Étolien et Aratos[3]) à la cour de Pella du roi Antigonos II Gonatas, souverain de Macédoine[4][réf. non conforme]. Antagoras était en rapport avec Philocydès, envoyé de Pharnabaze III, fils d'Artabaze, et était connu de l'historien Hégésandre[5].

Plutarque rapporte une anecdote à propos d'Antagoras, de son amour du poisson et de son sens de la répartie :

« Le roi Antigone, ayant surpris le poète Antagoras en habit de cuisinier en train de faire bouillir des congres dans sa tente, lui demande : Penses-tu qu'Homère aurait préparé des congres tout en composant les fameux exploits d'Agamemnon? Et Antagoras répliqua avec esprit : Penses-tu qu'Agamemnon aurait pu accomplir tant d'exploits fameux s'il avait passé son temps dans le camp à savoir qui préparait des congres pour la cuisine? »

Notes et références

  1. Vita Arati : pp. 444, 446, éd. Buhle
  2. (en) I. E. S. Edwards, The Cambridge ancient history, volume 7, Part. 1, cfr. books.google.co.uk website
  3. Plutarque, Apophtegmes[Où ?] ;'Symposiaques. IV, 4 (en ligne)
  4. Pausanias[Où ?]
  5. Athénée, Deipnosophistes [détail des éditions] (lire en ligne), Livre VIII, 5. 340

Bibliographie

  • Pausanias Description de la Grèce, Livres I, II, III
  • Pierre Waltz, Anthologie grecque, éd. Les Belles Lettres, Paris, 1960, vol. V, p.  174.
  • Portail de la poésie
  • Portail de la Grèce antique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.