anticon.

anticon. est un label indépendant américain de hip-hop, situé à Los Angeles, en Californie[1]. Il est fondé en 1998 par sept musiciens et le manager Baillie Parker[2]. Il est désormais dirigé par six musiciens, le cofondateur Baillie Parker, et le manager Shaun Koplow[3]. Les premiers artistes d'anticon. étaient cités sous le nom du collectif d'anticon[4].

anticon.
Fondation 1998
Fondateur Alias (Brendon Whitney), Doseone (Adam Drucker), Jel (Jeffrey Logan), Odd Nosdam (David Madson), Pedestrian (James Brandon Best), Sole (Tim Holland), Why? (Yoni Wolf), Baillie Parker
Statut En activité
Genre Hip-hop, musique électronique, rock indépendant
Pays d'origine États-Unis
Siège Los Angeles, Californie
Site web www.anticon.com

Histoire

Les membres du label sont décrits comme « l'équivalent hip-hop du post-rock » et catégorisés de « hip-hop d'avant-garde »[2]. Les chansons sont composées par ses membres et affiliés. Le label se spécialisera également dans le rock indépendant et l'electronica[5]. Les membres d'anticon. sont originaires des États-Unis, du Canada et du Royaume-Uni. Les membres sont connus pour jouer en solo et en groupe. Ils sont connus pour leurs fréquentes collaborations dans et en dehors du collectif. Cependant, le collectif d'anticon. a évolué en tant que groupe de musiciens séparés qui, malgré leur passion pour la musique indépendante, explorent différents styles musicaux comme l'electronica et le rock[6].

anticon. a également organisé des expositions d'art dans le style art visuel de ses artistes[7],[8].

Le , le cofondateur Sole (Tim Holland) quitte anticon. expliquant vouloir saisir de nouvelles opportunités[9]. Il quitte le label à cause de divergences idéologiques, mais reste en bons termes avec anticon[10],[11].

Membres

anticon. est composé à l'origine des huit artistes et groupes suivants :

  • Alias (Brendan Whitney)
  • Doseone (Adam Drucker)
  • Jel (Jeff Logan)
  • Odd Nosdam (David Madson)
  • Passage (David Bryant)
  • Pedestrian (James Brandon Best)
  • Sole (Tim Holland)
  • Why? (Yoni Wolf, Matt Meldon, Josiah Wolf, et Doug McDiarmid)


D'autres artistes se produisent sous le label comme Buck 65, Sage Francis, 13 and God, Eyedea, Telephone Jim Jesus ou encore Dosh ou Themselves et plus récemment Baths ; Son Lux (Ryan Lott).

Notes et références

  1. (en) Todd Burns, « Anticon - Label Profile », Stylus Magazine, (consulté le 25 mars 2014).
  2. (en) Bradley Torreano, « Anticon », AllMusic (consulté le 25 mars 2014).
  3. (en) Dave Kerr, « anticon: ten years after it hit the prism », Drowned in Sound, .
  4. (en) Todd Burns, « The Anticon Collective: The Construction of a New Hip-Hop Authenticity », Stylus Magazine, (consulté le 25 mars 2014).
  5. (en) « Anticon Records’ Why? Announces Tour Dates », Synthesis, (consulté le 25 mars 2014).
  6. (en) Michael Petitti, « Indie plus rap equals Why? », Arizona Daily Wildcat, (consulté le 25 mars 2014).
  7. (en) « Arspace Gallery », Art Business, .
  8. (en) « POP BEAT », SFGate, (consulté le 25 mars 2014).
  9. (en) Chris Martins, « Exclusive: Sole Discusses Leaving Anticon Records », LA Weekly, (consulté le 25 mars 2014).
  10. (en) Chris Martins, « Anticon's Sole Leaves The Label He Founded, Label Manager Shaun Koplow Responds », LA Weekly, (consulté le 25 mars 2014).
  11. (en) Tom Breihanon, « Sole Leaves Anticon », Pitchfork, (consulté le 25 mars 2014).

Liens externes

  • Portail du hip-hop
  • Portail de la musique électronique
  • Portail du rock
  • Portail des entreprises
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.