Antoine II d'Oldenbourg-Delmenhorst

Antoine II est un prince de la maison d'Oldenbourg né le à Oldenbourg et mort le à Delmenhorst. Il règne sur le comté de Delmenhorst de 1577 à sa mort.

Pour les articles homonymes, voir Antoine II.
Antoine II d'Oldenbourg-Delmenhorst
Biographie
Naissance
Décès
Père
Mère
Sophie de Saxe-Lauenbourg (d)
Fratrie
Jean VII d'Oldenbourg
Anne d'Oldenberg (d)
Conjointe
Sibylle Elisabeth of Braunschweig-Dannenberg (d)
Enfants
Christian IX d'Oldenbourg-Delmenhorst
Anton Heinrich Graf von Delmenhorst (d)
Clara von Oldenburg (d)
Sybil Marie von Oldenburg (d)
Dorothy von Oldenburg (d)
Katherine Elisabeth von Oldenburg (d)
Sophie-Ursule d'Oldenbourg (d)
Anne d'Oldenbourg (d)
Émilie d'Oldenbourg-Delmenhorst
Julienne d'Oldenbourg (d)
Sidonie von Oldenburg (d)

Biographie

Antoine II est le troisième et dernier fils du comte Antoine Ier d'Oldenbourg et de son épouse Sophie de Saxe-Lauenbourg. Durant sa jeunesse, il visite diverses cours allemandes et combat aux côtés des révoltés néerlandais durant les premières années de la guerre de Quatre-Vingts Ans[1].

À la mort de son père, en 1573, son frère aîné Jean VII devient comte d'Oldenbourg. Quatre ans plus tard, Antoine II obtient que les possessions familiales soient partagées et reçoit le comté de Delmenhorst (de). En 1597, le Conseil aulique tranche en sa faveur dans la querelle qui l'oppose à son frère sur les modalités de ce partage[1].

Antoine II s'installe au château de Delmenhorst (de), qu'il fait agrandir et rénover. Il s'efforce de stimuler l'économie de son comté en développant l'élevage, ainsi qu'en lançant l'exploitation du minerai de fer dans le Delmenhorster Geest (en). À sa mort, son fils Christian IX lui succède. Il est inhumé en l'église de Delmenhorst[2].

Mariage et descendance

En 1600, Antoine II épouse la princesse Sibylle-Élisabeth (1576-1630), fille du duc Henri de Brunswick-Dannenberg. Ils ont onze enfants :

Références

  1. Rüdebusch 1992, p. 36.
  2. Rüdebusch 1992, p. 36-37.

Bibliographie

  • (de) Dieter Rüdebusch, « Anton II. », dans Biographisches Handbuch zur Geshichte des Landes Oldenburg, Isensee Verlag, (ISBN 3-89442-135-5), p. 36-37.
  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail de la monarchie
  • Portail de la Renaissance
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.