Antonio Barberini (1607-1671)

Antonio Barberini, parfois francisé en Antoine Barberini (né à Rome en 1607 - mort à Nemi en 1671), neveu d'Urbain VIII, fut évêque de Poitiers, cardinal, puis archevêque-duc de Reims et Pair de France, cardinal-évêque de Palestrina, duc de Segny et grand aumônier de France.

Pour les autres membres de la famille, voir Famille Barberini.
Pour les articles homonymes, voir Antonio Barberini.

Antonio Barberini « iuniore »,
« O.S.Io.Hieros. »
Biographie
Naissance
Rome
 États pontificaux
Ordre religieux Ordre de Saint-Benoît
Décès
Nemi
Latium ( États pontificaux)[réf. à confirmer]
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
in pectore

Par le pape Urbain VIII
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Maria in Aquiro
Cardinal-diacre de S. Agata de’ Goti
Cardinal-diacre de S. Maria in Via Lata
Cardinal-prêtre of SS. Trinità al Monte Pincio
Cardinal-évêque de Frascati
Cardinal-évêque de Palestrina
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Par Mgr Giovanni Battista Scanaroli (it)
Archevêque de Reims
Préfet de la Congrégation pour la propagation de la foi
Préfet du tribunal de la Signature apostolique

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Biographie

La famille Barberini, originaire de Semifonte en Toscane, s’établit ensuite à Florence.

En 1623, Maffeo Barberini devient pape sous le nom d’Urbain VIII. Deux de ses neveux, Francesco et Antonio furent élevés par lui au cardinalat, de même qu'un de ses frères. Il fait du second neveu, Taddeo, le préfet de la ville de Rome, qui épouse Anne Colonna, fille du connétable.

À la mort d’Urbain VIII en 1644, la famille, accusée d’une insatiable avidité, perdit sa puissance et se réfugia en France auprès de Mazarin qui la réconcilia avec le Saint-Siège.

Antonio Barberini fut créé cardinal in pectore le . Sa nomination fut publiée le . Il fut légat d’Avignon de 1633 à 1644, camerlingue de 1638 jusqu'à sa mort, grand aumônier de France et évêque de Poitiers nommé par Louis XIV en 1653, puis archevêque de Reims en 1657, jusqu'à sa mort en 1671.

Antonio retourna à Rome en 1653 et soutient la création des Missions étrangères de Paris. Il ordonne en 1658 François Pallu, et prépare les instructions romaines. Il meurt à Rome en 1671.

Distinctions

Rubans des décorations

Armoiries

D'azur à trois abeilles d'or.[1]

Notes et références

  1. Popoff 1996, p. 42.

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Portail du catholicisme
  • Portail du XVIIe siècle
  • Portail de Vaucluse
  • Portail du royaume de France
  • Portail de l’Italie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.