Apasa

Apasa est une ville de l'ouest de l'Anatolie, la dernière capitale du royaume d'Arzawa, à l'époque d'Uhha-Ziti, un vassal de l'empire hittite de Mursili II, défait par ce dernier après une guerre difficile en 1322 av. J.-C.. La ville est communément identifiée avec le site d'Éphèse en raison d'une grande proximité phonétique entre les deux toponymes qui pourrait s'expliquer par un lien étymologique : Ephesos serait la forme hellénisée d’Apasa. La colline d'Ayasoluk a en effet livré quelques vestiges — notamment une tombe — et du matériel céramique datés du XIVe siècle av. J.-C. qui confirment l'existence d'un établissement antérieur à la ville grecque archaïque. Le fait que l'inscription de Karabel, rédigée par un roi de Mira-Kuwaliya, un des royaumes successeurs de l'Arzawa au XIIIe siècle av. J.-C., se trouve dans l'arrière-pays d'Éphèse, indique qu'il est probable que l'Arzawa se soit étendu jusqu'à la mer Égée, et qu'il ait donc inclut le territoire autour d'Éphèse.

Apasa
Fonctionnement
Statut

Articles connexes

Lien externe

Bibliographie

  • (de) S. Heinhold-Krahmer, Arzawa : Untersuchungen zu seiner Geschichte nach den hethitischen Quellen, Heidelberg, 1977, p. 93 ;
  • (en) J. D. Hawkins, « Tarkasnawa King of Mira 'Tarkondemos', Boğazköy Sealings and Karabel », dans Anatolian Studies 48, 1998, p. 1-31 ;
  • (en) P. Scherrer (dir.), Ephesos, The New Guide, Selçuk, 2000, p. 14.
  • Portail du Proche-Orient ancien
  • Portail des Hittites
  • Portail de l’archéologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.