Aquifex

Aquifex est un genre de bactéries, l'un des rares qui appartiennent à l'embranchement des Aquificae. Les deux espèces classées dans ce genre sont A. pyrophilus (en) et A. aeolicus (en). Elles sont toutes deux hyperthermophiles, se développant au mieux à des températures variant de 85 à 95 °C. Ce sont de véritables bactéries, par opposition aux autres habitants d'environnements extrêmes, les archées[1].

Aquifex
Classification
Règne Bacteria
Embranchement Aquificae
Ordre Aquificales
Famille Aquificaceae

Genre

Aquifex
Huber et Stetter, 1992

Espèces de rang inférieur

  • A. aeolicus
  • A. pyrophilus

Les deux espèces connues d'Aquifex sont des bacilles d'une longueur de 2 à 6 µm et d'un diamètre d'environ 0,5 µm. Ce sont des organismes autotrophes à Gram négatif non sporulantes. Aquifex signifie « qui fait de l'eau » en latin et évoque le fait que sa méthode de respiration crée de l'eau. Aquifex tend à former des agrégats qui peuvent compter jusqu'à 100 cellules.

Étant hyperthermophyle, Aquifex croît souvent près de volcans sous-marins ou de sources chaudes[2]. A. aeolicus a besoin d'oxygène pour survivre, mais peut croître dans des milieux où la teneur en oxygène n'est que de 7,5 ppm. A. pyrophilus peut même croître en anaérobie en réduisant l'azote plutôt que l'oxygène. Comme les autres bactéries thermophiles, Aquifex a d'importants usages dans l'industrie.

Le génome d'A. aeolicus a été cartographié avec succès[3],[4]. Cette cartographie a été facilitée par le fait que la longueur du génome ne mesure que le tiers de celle du génome d'E. coli. La comparaison du génome d'A. aeolicus avec celui d'autres organismes montre qu'environ 16 % de ses gènes proviennent du domaine des archées. Les membres de ce genre passent pour être certains des premiers membres du domaine des eubactéries.

A. aeolicus a été découvert au nord de la Sicile, tandis qu'A. pyrophilus a d'abord été trouvé juste au nord de l'Islande.

Notes et références

  1. (en) Anna-Louise Reysenbach, « Aquificae phy. nov. », dans DR Boone DR et RW Castenholz, Bergey’s Manual of Systematic Bacteriology, Berlin, Springer-Verlag, , 2e éd. (ISBN 0-683-00603-7), p. 359–367.
  2. M. Madigan (dir.) et J. Martinko (dir.), Brock Biology of Microorganisms, Prentice Hall, , 11e éd. (ISBN 978-0-13-144329-7).
  3. G Deckert et al., « The complete genome of the hyperthermophilic bacterium Aquifex aeolicus. », Nature, vol. 392, no 6674, , p. 353–358 (PMID 9537320, DOI 10.1038/32831).
  4. (en) « Aquifex aeolicus VF5 Genome Page », sur J. Craig Venter Institute (consulté le 23 juillet 2013).

Références taxinomiques

Liens externes

  • (en) « Aquifex », sur MicrobeWiki.
  • The Prokaryotes: An Evolving Electronic Resource for the Mircobiological Community, 2004, Springer-Verlag, New York, LLC.
  • Portail de la microbiologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.