Archipel Bismarck

L'archipel Bismarck est un groupe d'îles au large de la Nouvelle-Guinée dans le sud-ouest de l'océan Pacifique, nommé en l'honneur du chancelier allemand Otto von Bismarck et appartenant à la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Archipel Bismarck

Carte de l'archipel
Géographie
Pays Papouasie-Nouvelle-Guinée
Localisation Mer de Bismarck
Coordonnées 5° S, 150° E
Superficie 49 658 km2
Île(s) principale(s) Îles de l'Amirauté
Nouvelle-Bretagne
Nouvelle-Irlande
Nouvelle-Hanovre
Administration
Régions Région des Îles
Région Momase
Provinces Nouvelle-Bretagne occidentale
Nouvelle-Bretagne orientale
Manus
Nouvelle-Irlande
Madang
Morobe
Sepik oriental
Démographie
Population 472 163 hab.
Densité 9,51 hab./km2
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+10
Géolocalisation sur la carte : Océanie
Archipel Bismarck
Géolocalisation sur la carte : Papouasie-Nouvelle-Guinée
Archipel Bismarck
Archipels en Papouasie-Nouvelle-Guinée

Depuis l'indépendance de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, des nationalistes papous demandent le changement des noms des lieux qui renvoient à la colonisation européenne. Pour eux, cette situation est anachronique. Dans le futur, l'archipel Bismarck, ainsi que les autres lieux avec des noms qui rappellent la colonisation européenne pourraient changer de noms, en adoptant des nouveaux noms, plus locaux, et plus en phases avec les diverses ethnies locales.

Géographie

L'archipel est principalement composé d'îles volcaniques. Les îles les plus importantes sont :

On y compte aussi l'ensemble d'îlots et de micro-archipels regroupé sous l'appellation Para-Micronésie.

Histoire

Les premiers habitants de l'archipel sont arrivés il y a au moins 33 000 ans depuis ce qui est maintenant la Nouvelle-Guinée-Papouasie. Plus tard, s'implantèrent des populations Lapita.

Le premier européen à mentionner ces îles fut l'explorateur hollandais Willem Schouten en 1616. Charles-Bonaventure Marie du Breil de Rays lança un projet de colonisation, baptisé "Colonie libre de Nouvelle-France" entre 1877 et 1882, faisant venir environ 600 colons européens dans un lieu qu'il dénomma Port-Breton ; le projet échoua piteusement. En 1884 elles devinrent un territoire du protectorat de la Nouvelle-Guinée allemande.

Dès le déclenchement de la Première Guerre mondiale en 1914, le Corps expéditionnaire naval australien s'en empara et l'Australie reçut plus tard un mandat sur ces îles de la Société des Nations. Elles restèrent sous contrôle australien — interrompu seulement par une occupation japonaise durant la Seconde Guerre mondiale — jusqu'à l'indépendance de la Papouasie-Nouvelle-Guinée en 1975.

Faune et flore

L'archipel Bismarck compte nombre d'espèces endémiques, dont le coryllis des Bismarck, un oiseau de la famille des Psittacidae.

Culture et patrimoine

Dans la littérature

C'est dans l'archipel Bismarck que se joue la majeure partie d'un des Voyages extraordinaires de Jules Verne, Les Frères Kip. Le James-Cook est un navire faisant du commerce entre les îles et la Tasmanie, et c'est au cours du chargement du navire que se déroule un élément-clef du roman. L'action se situe juste après la prise de possession de l'archipel par les Allemands, et permet d'avoir une description de la vie des colons à ce moment-là, plus particulièrement en Nouvelle-Irlande et sur l'îlot de Kerawara dans les îles du Duc-d'York.

Notes et références

    Voir aussi

    Articles connexes

    • Portail de la Papouasie-Nouvelle-Guinée
    • Portail du monde insulaire
    • Portail du volcanisme
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.