Armorial des familles de Normandie

Cette page non exhaustive donne les armoiries des familles normandes.

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Les ducs de Normandie

Image Nom de la famille et blasonnement
Geoffroy Plantagenêt (1113-1151), comte d'Anjou et du Maine, duc de Normandie par sa femme de 1144 à 1150.
  • Portait : d'azur, à six (nombre supposé) lionceaux d'or posés 3, 2 et 1[1].
Richard Cœur-de-Lion (1157 † 1199), fils du précédent, roi d'Angleterre, comte d'Anjou, de Poitiers, du Maine et duc d'Aquitaine, duc de Normandie de 1189 à 1199.
  • Porta de 1168 à 1189 (ou 1191), il est comte de Poitiers et porte le blason de sa mère : d'argent au lion de gueules armé, lampassé et couronné d'or. Il portait encore ce blason lors de la croisade (1191), d'où le blasonnement des rois de Chypre et des sires de Joinville.
  • De 1189 à 1198, comme roi d'Angleterre, il porte : de gueules aux deux lions affrontés d'or.
  • À la fin de sa vie, il adopte de gueules aux trois léopards d'or

Le fait est que la question des armoiries de Richard Cœur de Lion est particulièrement embrouillée[2].

Jean sans Terre (1166-1216), roi d'Angleterre, duc d'Aquitaine de 1199 à 1216 ; duc de Normandie de 1199 à 1204. En 1204, le duché de Normandie est rattaché au domaine royal français.
  • Portait : de gueules à trois léopards d’or (armés et lampassés d'azur)
Jean de France (futur Jean II le Bon), fils de France, duc de Normandie de 1332 à 1350, puis roi de France de 1350 à 1364.
  • Prince Valois, il portait : d'azur semé de fleurs de lys d'or, à la bordure de gueules (brisure Valois de son aïeul et de son père)[1].
Charles de France (futur Charles V le Sage), fils du précédent, duc de Normandie de 1355 à 1364, puis roi de France de 1364 à 1380.
  • Portait : écartelé au 1 et 4 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bordure de gueules (qui est de Valois) et au 2 et 3 d'or à un dauphin d'azur, crêté, barbé, loré, peautré et oreillé de gueules (qui est de Viennois)[1].
Henri V d'Angleterre (1387-1422), roi d'Angleterre, duc de Normandie de facto de 1417 à 1422.
  • Portait : écartelé au 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lis d'or 2 et 1 (qui est de France) et au 2 et 3 de gueules à trois léopards d’or armés et lampassés d'azur (qui est d'Angleterre).
Henri VI d'Angleterre (1421-1471), roi d'Angleterre (sacré roi de France en 1431), duc de Normandie de facto de 1422 à 1450. Voir Guerre de Cent Ans.
  • Portait : écartelé au 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lis d'or 2 et 1 (qui est de France) et au 2 et 3 de gueules à trois léopards d’or armés et lampassés d'azur (qui est d'Angleterre).
Charles de France (1446-1477), fils de Charles VII de France. Fils de France, duc de Berry (1461), duc de Normandie de 1465 à 1466. En 1466, l'anneau duc est solennellement brisé.
  • Portait : écartelé au 1 et 4 d'azur semé de fleurs de lys d'or à la bordure engrêlée de gueules (qui est de Berry ancien, sa brisure) et au 2 et 3 de gueules à deux léopards d'or (qui est de Normandie)

Devenu duc de Guyenne en 1469, il porta désormais un écartelé de Berry et de Guyenne.


Louis de France (1785-1795), fils de Louis XVI de France. Fils de France, titré duc de Normandie de 1785 à 1789. Devient dauphin de France à la mort de son frère aîné et roi de France/roi des Français de jure en 1793.
  • Portait : écartelé au 1 et 4 d'azur à trois fleurs de lys d'or (qui est de France) et au 2 et 3 de gueules à deux léopards d'or (qui est de Normandie), puis écartelé de France et de Viennois (armes des dauphins de France, 1789).
Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A

FigureNom de la famille et blasonnement

Famille d'Abancourt

D'argent, à une aigle éployée de gueules, becquée et membrée d'or.[3]

On trouve aussi:

D'argent, à l'aigle de gueules, becquée, armée et membrée d'or, à la barre brochant sur le tout (branche cadette ? maintenue noble en 1668, également éteinte)

  • Sieurs de Helloy

De gueules, à l'aigle d'argent[4],[5].

Originaire du Beauvaisis

Famille d'Abbadie

Ecartelé, au 1, d’argent, au chef de gueules, chargé d’un heaume d’or ; au 2, d’azur, au croissant d’argent ; au 3, d’azur, au dextrochère armé issant d’une nuée mouvante du flanc senestre, et tenant une épée, le tout d’argent ; au 4, de gueules, au lion d’or

Bernard de Lattes d’Abbadie, anobli en 1597

Famille Abbé

D’argent, à l’aigle de gueules, becquée et membrée d’or

Famille L’Abbé
  • Sieur de Soquenne

D’argent, au sautoir de sinople

Famille L’Abbé
  • Sieur de Rosières

D’azur, au sautoir d’argent, accompagné de trois rayons de soleil d’or, issants du chef

Famille L’Abbey
  • Sieur de Héroussart

D’argent, au sautoir de sinople

Famille L’Abey
  • Sieur d’Ussy

D’argent, au sautoir alésé de sinople

Famille Abdis

D’or, à la croix ancrée de gueules, cantonnée de 4 croisettes d’azur

Famille d’Abos

De sable, au chevron d’or, accompagné de 3 roses d’argent



Famille Abot

Ecartelé, d’azur, à une coquille d’argent ; et d’argent, à une plante de fougère de sinople, posée en pal[3]

  • Sieur des Champs

Ecartelé, au 1 et 4 d’azur, à une coquille d’argent ; au 2 et 3 d’argent

  • Sieur de la Métruinière

Ecartelé, au 1 et 4 d’azur, à une coquille d’argent ; au 2 et 3 à un arbre arraché de sinople en bande

Famille d'Aboville ou d'Abouville

De sinople, au château de 3 tourelles crénelées d’argent, ajourées et maçonnées de gueules, celle du milieu supérieure.

De sinople, au château d'argent, ouvert, ajouré et maçonné de sable, flanqué de deux tours couvertes de toits pointus et girouettées du second. Supports: deux lions, au naturel.[6],[7],[8],[9],[10]

Anoblie en 1470

Famille Achard

D’azur, au lion d’argent, lampassé et armé de gueules, à deux fasces alésées et brochantes du même.[4]

Famille d'Aché puis Aché de Marbeuf

Chevronné d'or et de gueules.
Chevronné d'or et de gueules de six pièces.[3],[4]
Chevronné d’or et de gueules de 6 pièces ; écartelé d’or, à 2 fasces de gueules

  • Eudes Aché

Chevronné d’or et de gueules de 6 pièces

  • Sieurs d’Esterville, Bretteville, Rouveron

D’or, à 2 chevrons de gueules, à la pointe du même

  • Seigneurs du Mont de la Vigne

Ecartelé, au 1 d’argent, à la bande d’azur, accompagnée de 6 tourteaux de gueules posés en orle ; au 2 d’or, à 3 tourteaux de gueules ; au 3 échiqueté d’or et d’azur, à la bordure de gueules ; au 4 d’argent, à 3 tourteaux de sable ; sur le tout écartelé, au 1 et 4 chevronné d’or et de gueules ; au 2 et 3 de gueules, à deux fasces d’or

Bellica virtus

Famille d’Acheu

Parti d’argent, à la croix potencée de sable ; et d’argent, à l’aigle éployée de sable

Famille Acher

D’azur, à la fasce d’argent, accompagnée de 3 écussons d’or

Guillaume Acher, confirmé dans sa noblesse en 1523

Famille d’Acqueville

D’argent, au gonfanon d’azur, frangé de gueules

Famille des Acres puis des Acres de l'Aigle (Normandie)

D'argent à trois aiglettes de sable aux vols abaissés.[3],[4],[11]


Famille Adam
  • Sieurs de Courville et de Bonnemare

D’azur, à trois maillets d’argent, surmontés chacun d’une rose d’or

  • Sieur de Darville, Chastel, Mousebosq, Fontaine

D’argent, au chevron de gueules, accompagné de 3 roses d’argent

Il existe aussi :

De gueules au chevron d’or, accompagné de 3 roses d’argent

Famille Adam de Morche-Bosc-Fontaine

D'argent au chevron de gueules, accompagné de trois roses du même.[4],[11]
D'argent au chevron de gueules, accompagné de trois roses de même, 2 en chef et 1 en pointe.[3]

Famille Adam d'Orville (Normandie)

De gueules au chevron d'or, accompagné de trois roses d'argent.[4],[11]
De gueules au chevron d'or, accompagné de trois roses du d'argent, 2 en chef et 1 en pointe.[3]

Famille Adigard

D’argent à trois équerres de sable

D’argent à trois gammas grecs de sable

Anoblie par la charte des francs-fiefs de 1470

Famille Advisart
  • Sieurs de la Chapelle

De gueules, au chevron d’argent

Famille Affagart (ou Affagard)

De gueules, à 3 diamants taillés à facettes d’argent, posés en fasce 2 et.1
Les diamants sont dessinés d'après une illustration de l'Armorial Général de J.B.RIETSTAP.

Famille d’Agies

De gueules, à 3 besants d’or ; au lambel du même


Famille Agneau

D’or, à 3 fasces de sinople

  • Foulques d’Aigneaux

D’or, à 2 fasces de sinople, accompagnées de 7 merlettes de gueules en orle


Famille d'Aigneaux
  • Sieurs de la Rivière, de l’Isle d’Auval

D’azur, à 3 agneaux d’argent Armes parlantes.

  • Seigneurs d’Aigneaux

D’azur, à 3 agneaux d’or Armes parlantes.

Famille d’Aigremont

D’or, à la fasce échiquetée d’argent et de gueules de 3 tires, surmontée d’un lion naissant de gueules Porte les mêmes armes (supports compris) que l'illustre maison de La Marck qui posséda la Seigneurie d'Aigremont près de Liège.

Famille d'Ailly

De gueules, à une couronne de deux branches de laurier d’argent ; au chef échiqueté d’argent et d’azur de 3 tires

Famille d'Alençon

D’argent, au chevron de gueules, accompagné de 3 aiglettes de sable

Pierre d’Alençon, anobli en 1538 (branche bâtarde des premiers comtes d’Alençon ?)

Famille Alexandre

Coupé d’azur et de gueules, à la fasce d’argent sur le tout, soutenue d’un trèfle du même, et surmontée d’un croissant d’or

  • Sieur de la Londe

Tiercé en fasce, au 1 d’azur, à trois croissants d’or ; au 2 d’argent ; au 3 de gueules, à un trèfle d’argent

  • Sieur du Vivier (Originaire de Beauvaisie)

D’argent, à l’aigle éployée de gueules

Famille d’Alidan
  • Sieur de Launay, Fresne

De gueules, à l’aigle éployée d’argent, becquée et membrée d’or

Famille d'Aligre

Burelé d'or et d'azur (de dix pièces), au chef du second, chargé de trois soleils du premier.[12],[10],[13],[14]

Couronne 
de marquis.
Supports 
deux lions regardants, au naturel[12].
Devise 
« Non uno gens splendida sole »
((en français : « Une race qui ne brille pas que par un seul soleil »))


Famille Allain
  • Sieur de Barbières

D’argent, à 3 merlettes de gueules ; au chef d’azur, chargé de 3 étoiles d’or

  • Sieur de la Bertinière

D’azur, au chevron d’argent, accompagné en pointe d’un besant d’or

  • Sieur d’Amontant, du Castel et du Vigné

De gueules, au chevron d’argent, accompagné de trois coquilles du même

Famille Allard

D’azur, à 3 étoiles d’or bien ordonnées, et 3 croissants mal ordonnés d’argent

Famille Alleaume

D’azur, au chevron d’or, accompagné en chef de 2 étoiles d’argent, et en pointe d’une colombe, la tête contournée d’or, surmontée d’une étoile du même

Famille L’Allemand ou Lallemand

D’argent, semé de billettes de sable ; sur le tout un écusson de gueules, chargé d’une étoile d’or ; au chef du même

Famille Alliet ou Laillet

D’azur, au lion d’or

Famille d'Allonville (Normandie, Beauce, Forez)

d'argent à deux fasces de sable[12].


Famille Allorge
  • Sieur de la Hérappe, de Méville, de Gueffe, d’Auville, de Brémont, de Malicorne

De gueules, à 3 gerbes d’orge d’or, accompagnées de 7 molettes d’éperon du même, 3, 1, 2 et 1

Guillaume d’Allorge, anobli avec sa postérité en 1394

  • Sieur de Pintevillée et des Isles

D’or, au croissant d’azur ; au chef de sable, chargé d’une étoile du champ

Famille d’Alvimare

Pays de Caux Écartelé : aux 1 et 4 d’azur au chevron d’or accompagné de trois molettes d’éperon d’or, aux 2 et 3 d’azur semé de fleurs de lys d’argent au lambel de gueules brochant sur le tout

Famille Ameline

Bandé d’argent et de gueules de 8 pièces ; au chef d’azur, chargé d’un soleil d’or

Daniel Ameline s’installe fin XVIIe siècle en Normandie

Famille d’Amfernet ou Anfernet

  • Jean-Baptiste d'Anfernet

De sable, à l’aigle à deux têtes d’argent, becquée et membrée d'or[15]

On trouve aussi :

  • Jacques d'Anfernet

De sable, à l’aigle à deux têtes d’argent, membrée d'or, à la bordure de gueules[16]

Famille d’Amfreville
  • Pierre d’Amfreville, à la croisade de 1096

D’argent, à l’aigle de sable, becquée et membrée de gueules

Famille André de la Fresnaye

D’azur, à un cygne d’argent, nageant sur une rivière de sinople ; au chef d’or, chargé d’une quintefeuille de gueules, accostée de deux étoiles d’azur

Famille d'Anfray
  • Anciennement Aufray ou Auffray; Raoul Auffray anobli en juillet 1454

De gueules à huit besants d'or en orle, à l'écusson de sable, chargé de trois croissants du second émail et bordé de même

  • Jacques d'Anfray maintenu en 1666

De gueules à l'écusson d'azur, chargé de trois croissants d'or et bordé de même, accosté de huit roses d'or, posées en pal, quatre de chaque côté

Famille Ango

D'azur à trois annelets d'or, posés 2 et 1.[12]

Famille Angot de Rotours

D’azur, à la bande d’or, chargée de trois ancres de gueules, accompagnée de deux étoiles d’argent, posées l’une en chef, l’autre en pointe


Famille d’Anneville

D’hermines, à la fasce de gueules

  • D’Anneville de Merville

D’hermines, au sautoir de gueules

Famille Arundel de Condé

D’argent, au chevron de gueules, accompagné de trois pies de sable

Famille d’Auvet ou Famille Dauvet

Bandé d’argent et de gueules, de six pièces, la première bande chargée d’un lion de sable

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

B

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille Le Bachelier des Vigneries

D’azur, à un cygne d’argent et un chef de même, chargé de trois coquilles de gueules

Famille de Baillehache

De gueules, au sautoir d’argent, cantonné de quatre merlettes de même

Famille de Baillard

De sable, à un griffon d’hermines, armé et lampassé de gueules

Famille Bailly de Barberey, de Lardenox, de Petival

De gueules, à une plante de trois lis d’argent, sur une terrasse de sinople ; au chef cousu d’azur, chargé d’une croisette pommetée d’or, accostée de deux coquilles de même

Famille de Bailleul (Pays de Caux)

D'argent, à la fasce de gueules, accompagnée de 3 mouchetures d'hermine de sable, 2 en chef et une en pointe.

Famille Barberie de Saint-Contest et de Courteille

D’azur, à trois têtes d’aigle d’or, arrachées, 2 et 1

Famille de Barré

De gueules, à trois bandes d’or ; au chef d’argent chargé de trois hures de sanglier de sable

Famille de Barville

D’argent, à deux bandes de gueules

Famille de Basire

D’azur, à un membre de griffon d’or, accosté de deux feuilles de chêne de même

Famille Le Bastier

D’argent, au chevron d’azur, accompagné de trois roses de gueules, 2 et 1

Famille de Baudot

D’azur, à l’aigle d’or, au vol abaissé, regardant un soleil de même, posé au premier canton du chef, et une croisette aussi du même au second canton

Famille de Baudoüin

D’argent, à la croix de sable, cantonnée au 1 et 4, d’une croix de Malte d’azur ; au 2 et 3, d’une tente de gueules

Famille de Bayeux

Tiercé en bande, d’azur, de gueules et d’or ; le gueules plein, l’or, au chêne terrassée de sinople

Armoiries enregistrées en 1696.

Famille de Beaulieu

D’azur, à un chevron d’or, accompagné de trois grelots de même, posés 2 en chef et 1 en pointe

Famille de Beaulieu

D’azur, au chevron d’or, accompagné en chef de deux quintefeuilles du même, et en pointe d’une coquille d’argent

Famille de Beauvais

D'argent à la croix de gueules chargée de cinq coquilles d'or[17]

Seigneurs de Fleury (1252-1438), du Tronquay (1411-1421) et de Vascœuil (1252-1420).

Famille Le Bègue de Germiny

Ecartelé : aux 1 et4, d’azur, au poisson d’argent en fasce ; aux 2 et 3, d’azur, à l’écusson d’argent ; et sur le tout, d’argent à l’aigle de sable

Famille Belliard

Écartelé: au 1, d'azur, à l'épée haute d'argent garnie d'or; au 2, de gueules, aux ruines d'argent; au 3, de gueules, à un palmier terrassé d'argent adextré d'une pyramide et senestré de deux autres du même; au 4, d'or, au cheval cabré de sable

19e, Empire - Poitou, Normandie

Famille de Belhomme

De gueules, à une aigle d’or éployée, surmontée de trois étoiles d’argent posées en fasce

Famille Belleau

D’hermines, à deux fasces d’azur

Famille de Benserade D'or à quatre pals de gueules[17] mais ils portent plus souvent d'or à trois pals de gueules[17]

Seigneurs de Rosay (1624-1662) et du Roule (1654).

Famille de Bertengles

D’argent, à trois fusées et deux demies de gueules, rangées en fasce[17]

Seigneurs de Lilly (1739-1861), de Maupertuis (1570) et de Saint-Crespin (1717-1861).

Famille Berthot

D’azur, à la croix d’or, cantonnée de quatre lions aussi d’or

Famille de Béthencourt

D'argent au lion de sable, armé et lampassé de gueules.

Bray, Normandie, ancienne immémoriale, VIIe siècle[18],[19]

.
Famille de Billeheust

D’azur, au chevron d’argent, accompagné de trois roses du même

Famille Bisson d’Angreville

D’argent, au chevron d’azur, accompagné de trois losanges de gueules ; au chef échiqueté de sable et d’argent de trois tires, chacune de sept points[20]

Famille du Bisson

De gueules, au mouton sautant d'argent; au chef d'or, chargé de trois molettes d'éperon de gueules[21]

Famille de Blangy

D’azur, à trois coquilles d’or, posées 2 et 1

Famille Le Bœuf d’Osmoy

D’or, au bœuf passant de gueules

Originaire de Bretagne, elle s’est établie en Normandie au XIIIe siècle

Armes parlantes.

Famille de Bongars

D’azur, à cinq besants en argent, posés en sautoir[22]

Gentilshommes verriers

Famille de Bonneville

D’argent, à deux lions léopardés de gueules

Famille du Bosc

De gueules, à une croix échiquetée d'argent et de sable de trois traits, cantonnée de quatre lions d'or, lampassés d'azur

Famille normande, dite originaire de Bourgogne, établie en Normandie au XIIe siècle à Tendos.

Famille du Bosc-Regnoult

De gueules à la bande d’or

Famille Le Boullenger

D’azur, à un chevron d’or, accompagné en chef, de deux coquilles d’argent, et en pointe d’une étoile de même

Famille Le Bourgeois

D’azur, à la fasce d’or, accompagnée de trois besants du même 2 et 1

Famille Le Bourguignon

D’azur, à trois bourguignottes en profil d’argent

Famille Le Bouteiller

D’azur, à une fasce d’argent

Famille de Bouville

D’argent, à la fasce de gueules, chargé de trois annelets d’or

Il existe la famille Jubert (Louis Alphonse Jubert), vicomte de Bouville, marquis de Bizy

Famille de Bray

D'argent au chef de gueules, chargé d'un lion léopardé d'or

Famille de Bréard

D’azur, à trois molettes d’éperon d’argent

Famille de Brébisson

De gueules au lion d’argent

Famille du Breil

D’azur, au lion d’argent, armé, lampassé, et couronné de gueules

Ancienne famille originaire de Bretagne

Famille de Brémoy

D'azur, à une épée d'argent posée en pal, la poignée de même, la pommette, la sousbranche et la garde, d'or, surmontée de trois couronnes de laurier de même, en chef[23]

Famille de Bretteville

D’azur, à trois glands d’or

Famille Le Breton

D’argent, à deux chevron de gueules, accompagnés de trois coquilles du même, posées 2 et 1

Famille de Bretignières

D’or, à trois roses de gueules ; au chef d’azur, chargé d’un soleil du champ

Famille de Briqueville (Bricqueville)

Palé d’or et de gueules

Famille de Briqueville (Bricqueville)

D’argent, à six feuilles de sinople, 3, 2 et 1

Famille de Broglie

D’or, au sautoir ancré d’azur

Famille originaire d’Italie, établie en France en 1640.

Famille de la Broïse ou de la Broise.

D'azur à deux fasces d'or, au chevron d'or brochant, accompagné de trois molettes d'éperons, deux en chef, une en pointe, le tout du même

Famille normande, probablement issue des Briouze, également présente dans le Maine. La branche de Sainte-Marie-la-Robert porte deux chevron au lieu d'un.

Devise:

"Temporis acti memor" (Je me souviens des actes du passé), on trouve aussi:"In veritate et equitate" (en vérité et en équité) tiré du psaume 110 de la Bible, que l'on trouve sur les armoiries d'un ecclésiastique de la famille.

Famille de Brossard de la Gautre

D'argent à trois fleurs-de-lys parties d'azur et de gueules, à la cotice de gueules brochant sur le tout[4],[11].

Famille de Brossard de Grosmesnil

De sable, au chevron d’or, accompagné en chef de deux besants et en pointe d’une molette d’éperon, le tout du même

Il s'agit des armes des Brossart de Monthue dans le Soissonnais[4],[11].

Famille de Brossard de Maisoncelles

D’azur, à trois fleurs de lis d’or ; à la cotice d’argent, brochant sur le tout[4],[11].


Famille de Brossard

De sable, à trois fleurs de lis d’argent ; à la cotice de gueules, brochant sur le tout[24]
Jean-Pierre de Brossard, écuyer, seigneur des Érables.

On trouve aussi :

De sable, au chevron d’or, accompagné en chef de deux besants et en pointe d’une étoile, le tout du même[24]
David de Brossard, écuyer, seigneur d'Augeville.

Famille de Brossin

D’argent, au chevron d’azur

Famille de Broye

D’azur, à trois broyes d’or, l’une sur l’autre en fasce Armes parlantes.

Famille de Bruc

D'argent, à la rose de gueules boutonnée d'or.[25]

Cimier 
une sainte Vierge.
Ancienne famille originaire de Bretagne.

« Flos florum eques equitum[25],[26] » ((en français : « Fleur des fleurs, chevalier des chevaliers »))

Autre devise 
« Flos florum, virgo Maria, in te confido[25] » ((en français : « Fleur des fleurs, Vierge Marie, je mets ma confiance en vous »))
Famille de Brucan

De gueules, à un champion armé de toutes pièces d’argent, tenant une hallebarde d’or[24]

Famille Brunet de Mannetot

D’azur, à trois croissants d’argent, adossés, mal ordonnés, accostés de deux étoiles d’or et surmontés d’un soleil de même[4],[11].

Anobli en 1766

Famille du Buisson de la Lissondière

De sable, à trois quintefeuilles d’or[4],[11].
Confirmation de noblesse du 15 janvier 1668.

Famille de la Bunodière

D’azur, à la bande d’or, chargée de trois tête de lion de gueules, posées en barre[24]

Famille Busquet de Caumont

D’argent, à la fasce de gueules, accompagnée en chef d’un cœur du même, accosté de deux étoiles [alias : étoiles à six rais] de sable, et d’une rose de gueules en pointe[4],[11],[24]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

C

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille de Cacheleu

D’azur, à trois pattes de loup d’or

Famille de Cacqueray

d'or à 3 roses de gueules, posées 2 en chef et une en pointe[27]

Famille verrière normande. Seigneurs des Landes, verrerie de La Haye, La Fontaine-du-Houx[17].

Famille Caillebot

D’or, à six annelets de gueules, 3, 2 et 1

Famille de Cairon

De gueules, à trois coquilles d’argent

Famille Calletot

D’or au lion de gueules[17]

Seigneurs de Fleury et Lilly (1284-1355).

Famille Camus de Pontcarré

D’azur, à l’étoile d’or, accompagnée de trois croissants d’argent

Famille originaire de Bourgogne

Famille de Cantel

D’azur, à la fasce d’or, accompagnée de douze besants du même, huit en chef, 4 et 4 en croix, et 4 de même en pointe

Famille Canuet

D'azur avec épée d'or et d'argent et château d'argent, au chef de gueules avec lion d'or

Famille du Caron des Mesnils

D’argent, à un chevron de gueules, accompagné en pointe d’un trèfle de sinople

Famille de Carrey

D’azur, à trois carreaux d’argent

Famille Le Cartier

De gueules, à la fasce d’or, accompagnée de trois têtes de léopards de même, 2 et 1

Famille de Caumont

D'argent à trois fasces de gueules, la première surmontée de trois tourteaux du même[17]

Seigneurs de Fleury et du Bout-du-Bois.

Famille de Cernay

D’azur, au cerf d’or

Famille Chambon d’Arnouville

Fascé d’or et d’argent de six pièces

Maison de Chamillart de La Suze

D'azur au lévrier passant d'argent colleté et bouclé de gueules, au chef d'or chargé de trois étoiles de sable.[12].

Grandes armes 
Ecartelé : aux 1 et 4, d’azur, à un lévrier passant [alias courant] d’argent, colletée de gueules ; au chef d’or, chargé de trois étoiles de sable ; aux 2 et 3, d’argent, à trois fasces entées [alias nébulées] de gueules (de Rochechouart).[12],[28]
Famille de Champigny

D’azur, à la croix d’argent, cantonnée au premier canton d’un croissant de même

Famille de Champion

D’or, au lion d’azur, à la bordure de gueules

Famille Le Chanoine du Manoir

D’argent, au chevron de sable, accompagné de trois merlettes de même

Famille de Chanteloup

D’argent, au loup de sable, armé et lampassé de gueules

Armes parlantes.

Famille de Chapais

D’argent, à un vaisseau de sable

Famille du Chaplet

D’azur, au chevron d’or, accompagné de trois chapelles d’argent

Famille de Chasot

D’azur, au chêne d’argent, terrassé du même, et accosté de deux lions affrontés et regardants d’or, liés par une chaîne d'argent au fût de l'arbre.[12]

Originaire de Bourgogne, la famille s’installe aux Andelys au milieu du XVe siècle

Famille Chenu de Clermont

D'hermine, au chef losangé d'or et de gueules.[12]

Famille Chenu de Gastines

D’azur, au chevron d’argent, accompagné de trois hures de sanglier du même.[12]

Famille de Chevrue (ou Cheverue ou Chevreux)

De gueules, à trois têtes de chèvres d’argent. Armes parlantes.

Famille de Chiré

D’azur, à trois coquilles d’or.

Ancienne famille originaire du Poitou

Famille de Choisne

D’hermines, au lambel de sable

Famille Chrétien

D’azur, à la bande d’argent, accompagnée en chef, de quatre étoiles en orle, et côtoyée en pointe de trois roses tigées et feuillées, le tout d’argent

Remonte à Guillaume Chrétien, anobli en 1369

Famille Le Clerc de Lesseville

D’azur, à trois croissants d’or.[12]

Cimier : un lion issant. Supports : deux lions au naturel.

Famille de Clères

D’argent, à la fasce d’azur paillée d'or[29],[30]

Famille de Clermont-Thoury

De gueules à deux clés d'argent passées en sautoir[17]

Deuxième branche des Clermont-Tonnerre, seigneurs de Maupertuis, à Lilly (1611-1692).

Famille Clouet du Ramier

D’argent, au sautoir de gueules, cantonné de quatre fers de pique du même.[12]

Anoblie par lettres patentes le 22 avril 1720

Famille Cœuret de Nesle

D’argent, à trois cœurs de gueules.[12] Armes parlantes.

Tenants : deux sauvages de carnation.

Originaire de l’Île-de-France

Famille Colas

D’argent, à la guivre de sable, hallissante de gueules ; au chef de même, chargé de trois roses d’argent.[15],[31]

Famille Collet de Cantelou

D’azur, au chevron d’or, accompagné en chef de deux molettes d’éperon du même et en pointe d’une main d’argent.[31]

Famille de Colombel

D’azur, à la fasce d’or, accompagnée en chef de deux colombes affrontées d’argent, et en pointe d’une bisse en fasce [alias serpent] du même.[31],[12]

Guillaume de Colombel obtient ses lettres d’anoblissement en 1588

Famille de Colombières

De gueules, au chef d'argent.

Famille ayant participé à la conquête de l'Angleterre aux côtés de Guillaume le Conquérant en 1066.

Famille Conseil

De gueules, à la croix fleurdelysée, accompagnée en chef, à dextre d'une rose, à senestre d'une coquille, le tout d'argent[32],[33]

Famille normande d'origine italienne (avant 1490). Seigneurs du Mesnil-Vité, du Mesnil-Richard, de Montreuil-sur-Vire, de Beaucoudray[34]

Famille Le Conte

D’azur, au chevron d’argent, accompagné en pointe de trois besants d’or, posés 2 et 1

Le Conte de Montullé

D’azur, au chevron d’or, accompagné de trois étoiles du même, 2 et 1

Famille de Coqueromont

D’argent ; à deux clefs d’or adossées, accostées de huit croissants de gueules et accompagnées de trois fleur de lis du second émail

Famille Le Coq

D’azur, à la croix losangée d’or de neuf pièces

Famille Coquerel d’Iquelon
  • Armes de Pierre Coquerel

D’azur, à une fasce d’or, accompagné en chef de trois molettes du même et en pointe d’un coq aussi d’or

Famille de Corday

D’azur, à trois chevrons brisés d’or

Famille Le Cordier

D’azur, à la bande d’argent, chargée de cinq losanges de gueules et accostées de deux molettes d’éperon d’or

Famille de Corneille (nl)

De gueules, à deux fasces d’or, au chef d’argent, chargé de trois corneilles de sable

Pierre de Corneille, père de Pierre et Thomas Corneille, est anobli par lettres patentes de janvier 1637

Famille Le Cornu

D’azur, à trois cornets d’argent, liés, enguichés et virolés d’or

Famille de Costard

Burelé d’argent et de sable de dix pièces

Famille Couespel de Boisgency

D’argent, à la fasce de gueules, chargé de trois besants d’argent et accompagné de trois têtes de lion arrachés de gueules, posées 2 et 1

Ancienne famille remontant en 1310

Famille de Courcy

D’azur, fretté d’or, de six pièces

Ancienne maison remontant au XIe siècle

Famille de Courseulles

Ecartelé d’azur et d’argent

Famille Courtin de Torsay

De gueules, à trois roses d’or, tigées et feuillées d’argent, 2 et 1

Anoblie par lettres patentes en juin 1735, par Pierre-Godefroi Courtin

Famille Le Couteulx

D’argent, au chevron de gueules accompagné de trois trèfles de sinople

Famille de Couvert de Coulon

D’hermines, à la fasce de gueules, chargée de trois fermaux d’or


Famille Crespin du Bec

Fuselé d'argent et de gueules.[35],[12],[17] Seigneurs de Fleury (1355-1462) et Lisors (XIIe siècle-1365).

Famille du Crocq

D’argent, au chevron de gueules, accompagné de trois merlettes d’azur

Famille de Croisilles

De sable, à trois croisettes recroisettées d’or

Famille de Croville (anciennement Boudet jusqu’en 1365)

D’argent, à la croix de gueules engrêlée

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

D

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille Dufresne

De sinople au chef endenché d'or, chargé de trois tourteaux de gueules.[4]

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

E

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille Elie-Lefebvre

D'azur au chevron d'or, accompagné en chef de deux roses du même, et en pointe, d'un papillon d'argent.

Anobli le 12 décembre 1788. La promesse de Louis XVI de créer baron héréditaire la famille fut tenu par son frère Louis XVIII le 2 avril 1822.

Le premier baron, Elie, rajouta son prénom à son patronyme ce qui donna "Elie-Lefevbre". Il fut maire de Rouen du 6 avril 1818 au 31 juillet 1822.

Seigneurs d'Emandreville et propriétaire du château des Deux-Lions à Canteleu.



Fichier:Blason Robert VI d'Estouteville (no 460 Armorial de Gelre).svg
Famille d'Estouteville
  • Fascé d'argent et d'azur au lion de sable armé, lampassé et couronné d'or, brochant sur le tout[17]

Seigneurs de Beauficel (XIVe siècle-1594), Fleury (1438), Touffreville (1427), Le Tronquay (1438) et Vascœuil (1338-1440).

  • Burelé d'argent et de gueules au lion de sable, armé, lampassé et couronné d'or
  • Burelé d'argent et de gueules, au lion d'azur, armé, lampassé et couronné d'or.

Blason de Robert VI d'Estouteville

  • Écartelé de France moderne et d'Estouteville, qui est burelé d'argent et de gueules au lion de sable brochant

Blason de François II d'Estouteville

F

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille de Folleville

D'azur à la fasce coupée emmanchée d'or et de gueules accompagné en pointe d'une quintefeuille d'or[17]

Seigneurs de Beauficel (1700), La Lande Asseline (1703), Lorleau (1711-1789) et des Taisnières (1700).

Maison du Fou, ramage des vicomtes du Faou

D'azur à une fleur de lys d’argent, sommé de deux éperviers affrontés d'or, alias, d'azur à une fleur de lys d’argent, sommé de deux éperviers affrontés d'or, brisé d'un lambel à trois pendants de gueules (Guillaume du Fou, seigneur du Mesnil-au-Val)

Seigneurs du Mesnil-au-Val, du Mesnil-Aubais, de Rauville-La-Place, de Barville.

Famille de Fouilleuse

D'argent fretté de gueules semé de fleurs de lis de même dans les claires-voies[17]

Seigneurs de Bois-Préaux (1582-1666).

Famille de Fours

D'azur à la croix engrelée d'or[17]

Seigneurs de Bézu (1692) et de la Fontaine-du-Houx (1605-1698).

Famille de Frémont

D'azur à trois têtes de léopards d'or[17]

Seigneurs de Bézu (1703), du Chêne-Varin (1670-1789) et Rosay (1669-1827).

Famille Féron

D'azur à deux chevron D'argent accompagné de deux etoiles de meme[17]

G

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille de Gaillarbois

d'argent, à six tourteaux de sable, 3, 2 et 1.[36]

Il existe également des variantes de ces armes:

  • d'argent, à six annelets de sable, 3, 2 et 1.[37]
  • d'argent à dix tourteaux de sable[38]
Famille Giffard

Gouhier de Petiteville

les armes sont : de gueules à trois roses d'argent posées 2 & 1. Couronne de comte support de deux lions d'or.

Histoire[modifier]

Famille de Grouchy

D'or fretté de six pièces d'azur et sur le tout d'un écusson d'argent aux trois trèfles de sinoples posés 2 et 1

Blason composé du blason des Grouchy de la branche Robertot (d'argent aux trois trèfles de sinoples posés 2 et 1) brochant sur celui des Grouchy de la branche Montérolier (d'or fretté de six pièces d'azur).

Famille Guyon (des Diguères, de Vauloger, de Quigny, etc.)

D'argent au cep de vigne pampré et terrassé de sinople fruité de gueules, soutenu d'un échalas de sable.

H

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille du Hamel (seigneurs dudit lien en Neuville-près-Sées ; seigneurs et patrons de Villechien ; de Milly ; seigneurs de Moulines ; du Boisferrand en Moulines ; de La Jossoiset et du Bois-Boussonen, de La Fosse, de La Hérissaye, de La Lande et du Bois-Léger en Lapenty ; du Mesnil-Ozenne ; du Mesnil-Ameland en Villechien ; de Saint-Loyer, de Vezins ; de La Sauldrais en Vezins ; du Vau-Léger ; de La Carbonnière ; du Bois-Radier ; de Bosseran ; de La Juholaie ; de La Rozaie ; de Beauvoir, de La Lande Girardière, de La Girardière, de La Cour et du Val-Conseil en Milly ; d’Outrelaize ; de Saint-Sauveur ; de Saint-Martin de Chaudlieu ; de Moissey en Saint-Jean-du-Corail ; de La Mortière en Husson ; de Sourcelune en Romagny ; de Saint-Ouen.

D'azur au chevron d'argent, accompagné de trois roses du même.

Couronne de marquis.

Tenants : deux lévriers d'argent, colletés de gueules, celui de senestre assis.

Devise : Or ne veux.

Titre de comte, confirmé en faveur de Robert du Hamel en 1671.

Famille de Hangest

D'argent à la croix de gueules, chargée de cinq coquilles d'or[39].

Famille Harcourt

De gueules aux deux fasces d'or[40].

Famille Hélaine

D'azur à la molette d'éperon d'or.

Famille normande, écuyer, seigneurs de Chanterie, généralité de Caen, confirmée par la grande enquête sur la noblesse de 1666.

Famille Héris

D’argent, à la bande d’azur, chargé de trois mollettes d’or, à la bordure engrêlée de gueules.[41]

Famille de Hotot

D'azur semé de molettes d'éperon d'or au lion de même armé et lampassé, brochant[17]

Seigneurs de Vascœuil (1236-1338).

I

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille d'Ivry

J

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille Jan de Hauteterre (Nonancourt)

D'azur à la montagne escarpée d'argent, accompagnée au canton senestre du chef, d'un soleil naissant d'or.

Source : vicomte de Burey, Les Archives héraldiques d'Évreux, 1890, page 236

Famille Joseph (Normandie Caen)

Parti, au premier écartelé d'azur et d'or, au second d'argent à la barre de sable.

Selon l'Armorial Général de France d'Hozier registre 20, page 346

K

FigureNom de la famille et blasonnement

L

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille Lainé, Lesné de Torchamp

seigneur de Torchamp, la Nocherie, la Vallée…

  • d'azur, au chevron d'or accompagné de deux étoiles de même en chef, et d'un croissant d'argent en pointe[42].

Famille Laisné, Lainé (Pays de Bray en Normandie), Lesne de Molaing (Cambrésis) (olim Lasne, Lanai, Lannay, Launay, Launoy, Lannoy), branche subsistante de la Maison de Launay (Tournaisis), extraction chevaleresque (XIIe siècle)
  • Origine : Bretagne, Tournaisis, Normandie (pays de Bray), Cambrésis, Paris

seigneur de Saint-Saire, Tinnetot, Parmetot, Saint-Hilaire, Lillebec en Normandie

seigneur de Molaing et Petit-Cambrésis en Cambrésis

  • d'azur à l'aigle d'or becquée et membrée de gueules ; (Laisné - Pays de Bray en Normandie)
  • alias d'azur, au chevron d'or accompagné de trois roses d'argent ; (Laisné - Normandie)
  • d'azur au chevron d'or chargé d'une étoile de sable et accompagné en chef de 2 roses d'argent et en pointe d'un cœur de même ; (Laisné - Armorial de Paris)
  • d'azur au chevron d'or chargé d'une étoile de gueules accompagnée de 3 roses d'argent ; (Lesne de Molaing ancien - Cambrésis)
  • de gueules à un chevron d'or accompagné de trois violettes d'argent ; (Lesne de Molaing récent - Cambrésis)
  • alias Écartelé pour les grandes armes ; au 1 d'azur au chevron d'or chargé d'une étoile de gueules accompagné de 3 roses d'argent ; au 2 de sinople à un fermail d'or ; au 3 de gueules à un chevron d'or accompagné de trois violettes d'argent ; au 4, d'azur au chevron d'or accompagné de trois étoiles du mesme ; (Grandes armes Lesne de Molaing)
  • Devise Laisné : l'aisné veulx estre
  • Devise Lesne de Molaing : impavidi fiumus
  • Cri de guerre "Landas"
  • Cimier Un col et tête de cygne d'argent allumé et becqué de gueules.
Famille de Lamare de Chesnevarin (olim Delamare de la Villenaise de Chênevarin)
  • Porte d'azur à la croix d'or cantonnée au I. d'une licorne contournée d'argent, au 2. d'un aigle d'or membré et becqué de gueulles, au 3. et dernier de deux lions affrontés d'or armés et lampassés de gueulles, les queues passées en sautoir.[43],[44]
  • Lettres de noblesse obtenues par lettre patente en 1595[45],[46].
Famille de Lambert des Champs de Morel

De gueules à chevron d'or accompagné en chef de deux croissants d'argent et un pointe d'un arbre arraché d'or. Devise : Fide toga et armis.

Normandie (Tourlaville 1422), Île-de-France, maintenu noble en 1573 et en 1666, baron en 1817. La branche ainée, éteinte, se nommait: Lambert de Chamerolles.

Maison de Launay (olim Lannay, Lanai, Lannoy, Launoy, Lasne)
  • parti-émanché d'argent et de sable de 8 pièces relevé de la branche cadette des Landas-Gruson
  • parti-émanché d'or et de sable de 8 pièces Jean de Lausnay, grand bailli du Hainaut
  • parti-émanché d'or et d'azur de 8 pièces branche de Saméon
  • probablement d'azur à l'aigle d'or becquée et membrée de gueules, armoiries se rapportant au Saint-Empire romain germanique relevés (?) par l'un des descendants, Jehan de Launay, rebelle au comte de Flandre qui se réfugia en 1381 dans le pays de Bray en Normandie. Il fut l'auteur d'au moins 2 branches séparées vers 1515 qui portèrent des noms modifiés ; Lasne (qui se prononce Launé) devenant Laisné et Lesne de Molaing dont la notice généalogique rapporte que les historiens étaient enclins à croire "sans preuve" que les Lasne ou Lesne appartenaient à une branche cadette des Landas des seigneurs d'Esne.
  • Cri de guerre "Landas"
  • extraction chevaleresque (XIIe siècle)
  • Bretagne, Tournaisis, Normandie
  • Concernant les armoiries des Landas qui sont rapportées ici ; le Roy, en mémoire de leur vaillance sur les champs de bataille, leur donna 5 rayons de gueules, pour dénoter la grande effusion qu'ils avaient faite du sang de leurs ennemis. Ce sont les mêmes pour les Landas et les Montfort-Evreux, deux branches distinctes issues du comte de Hainaut.
Famille Le Blanc

D'azur au chevron d'or accompagné de trois lions rampants d'argent[17]

Seigneurs de Croixmesnil (fin XVe siècle-1692) et de Rosay (vers 1640-1662).

Famille Le Courtois du Manoir
  • Origine : Normandie (Caen)
  • Secrétaire du roi 1768

D'azur à la fasce d'or accompagnée, en chef, de trois étoiles rangées et, en pointe, de trois canettes nageant sur des ondes mouvant de la pointe, le tout d'argent.

Famille Le Lieur

D’or à la croix d’argent dentelée de gueules, et accompagnée de quatre têtes de léopards d’azur.

Famille de Lentaigne de Logivière

D'or au chevron d'azur accompagné de trois merlettes de sable au chef d'azur chargé de trois étoiles d'argent.

Famille Le Portier de Marigny

D'azur à deux fasces d'argent[17]

Seigneurs de Fleury, Lilly, Le Plessis (1309-1315) et de Rosay (1150-1315).

Famille Le Roux

D'azur au chevron d'argent accompagné de trois têtes de léopard d'or.

Famille Le Vaillant

D'azur, en dextrochère mouvant d'une nuée d'argent, paré de gueules, tenant une épée en pal, aussi d'argent, garnie d'or. Couronne: de Baron[47].

Visible sur la clef de voûte de la chapelle Saint-Nicolas de l'église de Beauvoir-en-Lyons, début XIIIe siècle.

Famille de gentilshommes verriers, originaire de Normandie.

Famille Levêque
  • Origine : Normandie

De gueules à l'Agneau pascal d'argent, la croix enrubannée d'azur ; au chef cousu d'azur chargé d'un besan à dextre d'argent.

Blason de Nicolas Levesque. Déposé à la préfecture d'Alençon le 2 février 1741.

Famille Lux

écartelé : au 1 d’or, à trois pals de gueules ; au 2 d’azur à la tête de Licorne d’argent ; au 3 d’azur, à l’aigle éployée d’argent ; au 4 de gueules, au léopard couronné d’or.

Famille de L'Oraille

* Origine : Normandie"
"d'azur, au chevron d'or accompagné de deux étoiles de même en chef, et d'un croissant de gueules en pointe.

Famille de La Londe * Origine: Normandie
Famille de Longueil

D'azur à trois roses d'argent, au chef d'or, chargé de trois roses de gueules.

M

FigureFamille et blasonnement
Famille Le Maistre de Normanville

De gueules à la bande d'argent, accompagné en chef d'un soleil d'or et en pointe d'une rose du même[48]

Famille de Marle

D'argent au chevron d'or accompagné de trois ailérions de gueules[17]

Famille du Merle

de gueules à trois quintefeuilles d'argent

Blason famille de Maurey
Famille de Maurey

D'azur, à trois bourdons d'argent posés en face[49]. Famille normande, originaire d'Alençon et d'Argentan[49].

Famille Michel

D'azur, à la croix d’or, cantonnée de quatre coquilles de même [50] [51]

Famille de Montault

Losangé d'argent et d'azur.

Famille Morell d'Aubigny

D'or au lion de sinople, armé et lampassé de gueules, couronné d'argent.

NORMAND


O

FigureFamille et blasonnement

P

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille de Pardieu

d'or, au lion couronné de gueules

Famille Paynel. Branches : Paynel de Hambye, de la Haye-Pesnel, d'Olonde (à Canville-la-Roque), de Bricquebec, de Bricqueville-sur-Mer (Manche)

d'or à deux fasces d'azur accompagné de 9 merlettes de gueules en orle, 4,2 et 3 (le nombre de merlettes peut varier).

Paynel (Normandie, vassal du roi de France)
d'or à deux fasces d'azur à l'orle de merlettes du même
d'or à deux lions de gueules passant l'un sur l'autre

Famille Le Pelletier de Martainville

Famille d'origine marchande établie à Rouen, elle est anoblie en 1570 par l'acquisition du fonds de la famille Peloque. Elle change son nom de famille en Martainville, en 1571, sur autorisation du roi.

d’argent à la fasce d’azur chargée de trois besants d’or

Support: deux sauvages

Devise: Adversis moveri nefas[52].

Famille de Pellevé

De gueules, à une tête humaine d'argent le poil levé d'or.[12],[53] Armes parlantes.

Famille Piedelièvre

D'argent à deux lièvres de gueules passant l'un sur l'autre.[15] Armes parlantes.

Famille de Pigace

Famille d'écuyers normands, Sieurs de L'Aubrière (Laubrière), de Monnai, de Bosroger, de Carentonne, de la Mare-aux-Ours, des Frétils, de Montreuil
De sable à une face d’argent accompagné de trois molettes de même.[54],[55]

Q

FigureNom de la famille et blasonnement

R

FigureNom de la famille et blasonnement
Racine de Beaulieu

D'azur à trois mains sénestres appaumées d'or

Seigneurs du Tremblay, de Neuville-sur-Authou, des Vallots, de Beaulieu

armoiries de la famille Racine de Beaulieu
Famille de Roncherolles

D’argent, à deux faces de gueules

Maison Ruault ancienne noblesse Normande

Palé d'or et d'azur de six pièces

Famille Ruault de la Bonnerie

D'azur, au lion d'or lampassé et armé de gueules

Ruault de Beaulieu

Palé d'or et d'azur, de six pièces et un bâton de gueules posé en bande brochant sur le tout

S

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille de Saint-Germain

De gueules au chevron d'argent accompagné de 3 besants de même 2 et 1.

Devise: « Deo Fidelis Eius Rex » (Fidèle à Dieu, à son Roi)

Normandie, Navarre, France

Extraction féodale


Maison de Saint Leger

D'azur fretté d'argent au chef d'or. Supports: deux griffons d'or les ailes élevées. Cimier: un griffon or passant surmontant la couronne de pair. Devise: "Haut et Bon" et "Fidelis et Firma".

Normandie, Angleterre, Irlande, Artois

Extraction féodale

ANF

Famille de Semallé

D'argent à la bande de gueules, accompagnée d'un faucon de sable, armée d'or grimpant.

Rajout de 1814:Cantonné d'azur au drapeau blanc à la hampe d'or, surmonté d'une fleur de lys du même.

Couronne: de comte

Support: deux lions

Famille de Surreau

D'argent au sautoir de gueules chargé en cœur d'une croisette d'or, cantonné de quatre têtes de mores de sable, tortil, liées d'argent[17]

Seigneurs de Lisors (1480-1555) et Touffreville (1481-1522).

T

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille de Tancarville

de gueules à l'écusson d'argent en cœur, autour duquel est une orle d'étoiles, ou d'engemmes, ou feuilles de meslier d'or
Cri d'arme des chambellans : « Tancarville à Nostre-Dame! »

Famille Tesson

Fascé d’hermine et de sinople, le sinople paillé d'or.[56]

Famille de Tilly

D'or à la fleur de lis de gueules[17]

Branche de la maison de Tilly, seigneurs de Lorleau (1618-1708).

U

FigureNom de la famille et blasonnement

V

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille Vauquelin des Yvetaux

D'azur au sautoir d'or, accompagné de 4 croissants de gueules en pointe.

Famille de Villequier

De gueules, à la croix fleurdelisée d'or, cantonnée de douze billettes du même.[12]

René de Villequier, Baron de Clairvaux, d'Aubigny et d'Évry, Chevalier du Saint-Esprit (reçu le 31 décembre 1578), gouverneur de Paris et de l'Isle de France,

Ecartelé : I et IV, de gueules, à la croix fleurdelisée d'or, cantonnée de douze billettes du même, II, et III facé-ondé d'argent et de gueules ; sur le tout palé d'or et de gueules[57].

Famille Devismes du Valgay

D'azur au chevron d'or acc en chef de deux étoiles d'argent et en pointe un cep de vigne au naturel, support couronne de comte tennants deux anges devise j'aspire

W

FigureNom de la famille et blasonnement

X

FigureNom de la famille et blasonnement

Y

FigureNom de la famille et blasonnement
Famille d'Yuelin

De gueules à trois roses d'argent, au chef d'or chargé d'un lion léopardé de sable[6].

Sommaire : Haut - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Z

FigureNom de la famille et blasonnement

Notes et références

  1. Ottfried Neubecker, Roger Harmingues, Le Grand livre de l'héraldique, Bordas, (réimpr. 1982), 288 p. (ISBN 2-04-012582-5).
  2. Early Blazon : Richard Cœur de Lion
  3. François-Alexandre Aubert de La Chesnaye des Bois, Dictionnaire de la noblesse, Tome I, seconde édition,
  4. Rietstap 1884.
  5. Jean-Baptiste Rietstap, Armorial Général : précédé d'un dictionnaire des termes du blason, t. 1, Gouda, G. B. van GOOR ZONEN, , 2e éd. (lire en ligne)
  6. Johannes Baptist Rietstap, Armorial général : contenant la description des armoiries des familles nobles et patriciennes de l'Europe : précédé d'un dictionnaire des termes du blason, G.B. van Goor, , 1171 p. (lire en ligne), et ses Compléments sur www.euraldic.com
  7. Louis-Pierre d' Hozier, Armorial général de la France, vol. 7, Firmin-Didot, (lire en ligne)
  8. « Tout sur l'héraldique : dessin de blasons et d'armoiries », Noblesse impériale, sur toutsurlheraldique.blogspot.com (consulté le 24 juin 2011)
  9. Source : www.labanquedublason2.com
  10. Source : Armory of the French Hereditary Peerage (1814-30) sur www.heraldica.org
  11. Jean-Baptiste Rietstap, Armorial Général : précédé d'un dictionnaire des termes du blason, t. 1, Gouda, G. B. van GOOR ZONEN, , 2e éd. (lire en ligne)
  12. Jean-Baptiste Rietstap, Armorial général, t. 1 et 2, Gouda, G.B. van Goor zonen, 1884-1887 et « et ses Compléments », sur www.euraldic.com (consulté le 14 octobre 2011),Arnaud Bunel, « [[Famille d'Aligre|Maison d'Aligre (olim. Haligre)]] », sur www.heraldique-europeenne.org (consulté le 11 juillet 2011)
  13. Jean Baptiste Pierre Jullien de Courcelles, Histoire généalogique et héraldique des pairs de France : des grands dignitaires de la couronne, des principales familles nobles du royaume et des maisons princières de l'Europe, précédée de la généalogie de la maison de France, vol. 6, (lire en ligne)
  14. Recueil d'armoiries des maisons nobles de France Par Henri Gourdon de Genouillac, 1860. (p. 8)
  15. Charles d'Hozier, Armorial général de France : dressé en vertu de l'édit de 1696, Caen, vol. 20, , 935 p.
  16. Charles d'Hozier, Armorial général de France : dressé en vertu de l'édit de 1696, Alençon, vol. 19, , 1112 p.
  17. Commission régionale de Haute-Normandie. Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France. Eure, canton: Lyons-la-Forêt, Imprimerie Nationale, Paris, 1976, 372 p., p. 20-23.
  18. J. Moniz de Bettencourt, Os Bettencourt : das Origens Normandas à expansao Atlantica.
  19. Nobiliario de Canarias, vol III, 1959.
  20. J.B. Rietstap, Armorial General, vol. 1, Genealogical Publishing Com, (lire en ligne)
  21. Numérisation de la lettre d'anoblissement de Frédéric du Bisson (Archives nationales, Titres et armoiries (1808-1961), 1e partie, 2/3, BB/29/978, p. 249).
  22. Charles-René d' Hozier, Armorial général de France : recueil officiel dressé en vertu de l'édit royal du 20 novembre 1696, vol. 4, librairie des "Archives de la noblesse" (Paris), 1903-1904 (lire en ligne)
  23. Charles d'Hozier, Armorial général de France, dressé en vertu de l'édit de 1696, Alençon.,
  24. Boceret 1890.
  25. La rose des armoiries forme le corps de cette devise. Elle est célèbre. On l'a quelquefois trouvée trop orgueilleuse, et l'on a ri de voir des hommes se comparer à une fleur. Nous ne croyons pas que ce reproche soit fondé. Si la seconde partie: eques equitum, s'adresse aux hommes et vante leurs vertus guerrières, la première s'adresse aux femmes de la maison de Bruc, et veut peindre leur beauté. On peut l'entendre autrement et dire: De même que la rose est la reine des fleurs. les gentilshommes de cette maison sont les chevaliers des chevaliers. C'est, croyons-nous, le sens primitif, mais, lorsque par suite d'une grâce éclatante reçue de la sainte Vierge, un de Bruc eut obtenu de placer son image en cimier, et changea eques equitum en virgo Maria in te confido, le sens devint clair et l'interprétation facile ; c'est un hommage rendu à Marie, Vierge des Vierges, fleur des fleurs, rose mystique, et un cri de confiance vers une patronne puissante et vénérée.
  26. Nobiliaire de Normandie, 1864
  27. Arnaud Bunel, « [[Maison de Chamillart]] », sur www.heraldique-europeenne.org (consulté le 23 juillet 2011)
  28. Folio 65v de l'Armorial de L'Europe et de la Toison d'Or
  29. Folio 13 de l'Armorial Le Breton
  30. Nobiliaire de Normandie, T1.
  31. Nobiliaire de Normandie. [Tome 1]https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k833632/f59.image.r=+Nobiliaire+de+Normandie.langFR
  32. Notices, mémoires et documents publiés par la Société d'agriculture, d'archéologie et d'histoire naturelle du département de la Manche (volume 12) 1894.https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k486561c/f71.image.r=conseil
  33. Notices, mémoires et documents publiés par la Société d'agriculture, d'archéologie et d'histoire naturelle du département de la Manche (volume 12) 1894.https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k486561c/f72.image.r=conseil
  34. Popoff 1996, p. 29.
  35. Nobiliaire de Normandie, T2.
  36. Armes en 1579 de Charles de Gaillarbois - Marcouville
  37. La Chesnaye-Desbois, Dictionnaire de la Noblesse, t. VII.
  38. D'Hozier, Normandie Caen
  39. Histoire des Damps
  40. Jean Le Blond, Hystoire de Neustrie, jusqu'au commencement du XIIIe siècle (lire en ligne)
  41. Johannes Baptista Rietstap, Armorial général, contenant la description des armoiries des familles nobles et patriciennes de l'Europe ; précédé d'un Dictionnaire des termes du blason, , 1171 p. (lire en ligne), p. 610
  42. Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, t. 13, CUN-DES, Évreux, impr. de C. Hérissey, 1903-1929 (lire en ligne), p. 229
  43. Ignace (Père.), François Farin, Histoire de la ville de Rouen, Volume 1, Seconde partie, Chapitre 2, page 9
  44. Nobiliaire de Normandie, 1864
  45. Jougla de Morenas, Grand Armorial de France,Tome IV,p.509
  46. François Alexandre Aubert de la Chenaye Desbois, Dictionnaire de la noblesse tome IX, 1775, page 637.
  47. Louis Pierre d'Hozier Armorial général, ou Registres de la noblesse de France 7ième registre page 237 Paris 1868
  48. Edouard de Magny Nobiliaire de Normandie tome 1, 1862, page 107
  49. Dictionnaire de la noblesse : contenant les généalogies, l'histoire et la chronologie des familles nobles de la France…
  50. Dubuisson 1757, p. 46.
  51. Nicolas Viton de Saint-Allais, Nobiliaire universel de France ou recueil général des généalogies historiques des maisons nobles de ce royaume, Paris, 1815, Tome 6, page 190
  52. Louis-Étienne Charpillon et Anatole Caresme, Dictionnaire historique de toutes les communes du département de l'Eure, Les Andelys, 1868, page 237
  53. Reproduit d'après la représentation folio 65 verso de l'Armorial de l'Europe et de la Toison d'Or.
  54. Source : www.heraldique-europeenne.org

Bibliographie

  • M. E. de Boceret, Devisaire breton, (lire en ligne) ;
  • Jean-Baptiste Rietstap, Armorial général, t. 1 et 2, Gouda, G.B. van Goor zonen, 1884-1887 « et ses Compléments », sur www.euraldic.com (consulté le 23 décembre 2011) ;
  • Michel Popoff et préface d'Hervé Pinoteau, Armorial de l'Ordre du Saint-Esprit : d'après l'œuvre du père Anselme et ses continuateurs, Paris, Le Léopard d'or, , 204 p. (ISBN 978-2-86377-140-2, notice BnF no FRBNF35843169) ;
  • Pierre-Paul Dubuisson, Armorial des principales maisons et familles du royaume, particulièrement celles de Paris et de l'Isle de France avec l'explication de tous les blasons par M. Dubuisson, vol. 2, chez H.L Guérin et L. Fr. Delatour, Laurent Durand, la veuve J.B.T. Le Gras, , 216 p. (lire en ligne), p. 46 ;
  • Édouard de Magny, Nobiliaire de Normandie, Paris: Édouard de Magny, 1863-1864, Tome 1 et Tome 2
  • Gabriel O'Gilvy, Nobiliaire de Normandie, Londres : William Allan et Cie, 1864. Tome 1
  • J. Chevillard, Nobiliaire de Normandie, Paris: P.P.Dubuisson, 1725.
  • Amédée-Casimir Du Buisson de Courson, Recherches nobiliaires en Normandie, par un gentilhomme normand, sous-préfet et antiquaire, Imprimerie de Le Blanc-Hardel, Caen, 1876, lire sur Gallica
  • Pol Potier de Courcy, Nobiliaire et armorial de Bretagne, 1846 (2e éd. : 1862)
  • Portail de l’héraldique
  • Portail de la Normandie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.