Armorial du Portugal

Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) et les drapeaux du Portugal et de ses anciens territoires coloniaux.

État

Blason Blasonnement Drapeau
République Portugaise

d’argent, chargé de cinq écussons d'azur, disposés en croix, chargés chacun de cinq besants d'argent, disposés en sautoir, placés dans une aile, et une bordure de gueules chargée de sept châteaux d'or, trois sur le chef, deux sur les flancs et deux vers la pointe, le tout assis sur une sphère armillaire en or et entourée de sable.

Région Autonome des Açores

d’argent à l’autour des palombes d’azur, lampassé et armé de gueules, à la bordure de gueules chargée de neuf étoiles à cinq branches d'or.
Le blason est soutenu par deux taureaux de sable armés d'argent, harnachés et enchaînés d’or. Le taureau de gauche porte un étendard dans lequel apparaît la croix de l'Ordre du Christ, celui de droite porte un étendard représentant une colombe d'argent, qui symbolise le Saint-Esprit. Le blason est surmonté d'un heaume d'or, de face, incrusté de plusieurs éléments de gueules et d'azur. Le tout est surmonté d'une chimère avec une forme d'autour des palombes, d'azur, chargée de neuf étoiles d'or. Un listel d'or porte la devise officielle de la région : « Antes morrer livres que em paz sujeitos » (“Plutôt mourir libre que subir en paix”).

Région Autonome de Madère

tiercé en pal, en I et III d’azur, et en II d’or chargé de la croix de l’Ordre du Christ .
Le blason est soutenu par deux otaries à crinière. Un bassinet (casque) d'or, ouvert de gueules le surmonte. Le tout est surmonté d'une chimère en forme de Sphère armillaire. Un listel d'argent porte la devise officielle de la région : « Das Ilhas, as mais Belas e Livres» (“Des îles, les plus belles et libres”).

Villes

Blason Blasonnement Drapeau
Lisbonne
Capitale du pays depuis sa conquête aux musulmans, en 1147.
Porto
Deuxième ville du Portugal. Conquis aux musulmans en 868, devient le centre du Comté de Portucale

.

- Pour les autres villes: -

Anciennes provinces ultramarines (XXe siècle)

Blason Blasonnement Drapeau proposé
Angola

Province ultramarine jusqu'en 1975

Cap-Vert

Province ultramarine jusqu'en 1975

Guinée

Province ultramarine jusqu'en 1974

Inde

Province ultramarine jusqu'en 1954 ou 1961 selon les territoires (officiellement jusqu'en 1974)

Macao
  • Province ultramarine jusqu'en 1976
  • Territoire chinois sous l'administration portugaise, 1976-1999



utilisé 1976-1999
Mozambique

Province ultramarine jusqu'en 1975




utilisé 1974-1975
Sao Tomé-et-Principe

Province ultramarine jusqu'en 1974

  • Jusqu'en 1961 inclus la forteresse de São João Baptista de Ajuda (Saint Jean Baptiste de Ajuda), aujourd'hui Ouidah, sur la côte du Bénin
Timor

Province ultramarine jusqu'en 1975 (officiellement jusqu'en 1999)

Anciens royaumes de la Couronne

Blason Blasonnement Drapeau
Comté de Portugal (Comté Portucalense)
avant 1139

d'argent, croix d'azur.

Royaume de Portugal
avant la conquête de l'Algarve

d'argent aux cinq écus d'azur disposés en croix, chaque écu semé de besants d'argent.

Royaume de Portugal

d'argent aux cinq écus d'azur disposés en croix, chaque écu chargé de cinq besants d'argent disposé en sautoir, à la bordure de gueules chargée de sept châteaux d'or, donjonnés de trois tours, ouverts et ajourés d'azur.

Royaume de l’Algarve

(1249-1910)
écartelé, en I et IV d'or à la tête de maure de sable et tortillée aussi d’argent, en II et III de gueules à la tête d'un roi chrétien coroné en or.

Royaume du Brésil

(1815-1822)
d'azur, une sphère armillaire en or

Royaume-Uni de Portugal, Brésil et Algarves

(1815-1822)

Royaume de Portugal et Algarves
de l'indépendance du Brésil (1822), jusqu'à proclamation de la République (1910)

d'argent aux cinq écus d'azur disposés en croix, chaque écu chargé de cinq besants d'argent disposé en sautoir, à la bordure de gueules chargée de sept châteaux d'or, donjonnés de trois tours, ouverts et ajourés d'azur.

Noblesse

Blason Blasonnement Drapeau
- -

Voir aussi

  • Portail de l’héraldique
  • Portail du Portugal
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.