Arnd Peiffer

Arnd Peiffer, né le à Wolfenbüttel, est un biathlète allemand, quintuple champion du monde (en dehors des relais, il est médaillé d'or du sprint en 2011 et de l'individuel 20 km en 2019) et champion olympique du sprint à PyeongChang en 2018.

Pour les articles homonymes, voir Peiffer.

Arnd Peiffer

Arnd Peiffer à Hochfilzen en 2012.
Contexte général
Sport Biathlon
Période active De 2008 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Allemande
Nationalité Allemagne
Naissance
Lieu de naissance Wolfenbüttel
Taille 1,85 m
Poids de forme 82 kg
Club WSV Clausthal-Zellerfeld
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 1 1 1
Championnats du monde 5 5 6
Coupe du monde (globes ind.) 0 2 5
Coupe du monde
(épreuves ind.)
10 15 10

Carrière

Sa carrière chez les juniors est marquée par deux médailles de bronze obtenues en 2008 à Ruhpolding en sprint et en relais. Il débute en coupe du monde lors de la saison 2008-2009. Dès sa première participation, il termine sur la deuxième marche du podium du relais d'Oberhof puis deux jours plus tard, il prend la septième place du sprint. Sélectionné pour les Championnats du monde de Pyeongchang, il prend part au relais masculin et au relais mixte, obtenant à chaque fois la médaille de bronze. En fin de saison, il décroche sa première victoire lors du sprint de Khanty-Mansiysk. L'année suivante, il remporte dans la même localité le titre mondial en relais mixte avec Magdalena Neuner, Simone Hauswald et Simon Schempp. Lors de cette seconde saison, il gagne une deuxième course en Coupe du monde (sprint d'Antholz-Anterselva) et participe aux Jeux olympiques de 2010 à Vancouver, prenant notamment la cinquième place en relais et la dix-septième à la mass-start.

Lors des Championnats du monde 2011, il s'impose sur le sprint devant Martin Fourcade avec 13 secondes d'avance et gagne son premier titre mondial individuel (qui est également sa première médaille individuelle en grande compétition).

Lors des Jeux olympiques de Sotchi en 2014, Peiffer décroche la médaille d'argent dans l'épreuve du relais (4 × 7,5 km), en compagnie de Daniel Böhm, Erik Lesser et Simon Schempp.

En février 2015, il renoue avec la victoire lors du sprint d'Holmenkollen, trois ans après sa dernière victoire également acquise à Holmenkollen.

Le 11 février 2018, lors du sprint des Jeux olympiques de Pyeongchang, à la faveur d'un 10/10 au tir, il gagne l'épreuve et devient champion olympique pour la première fois de sa carrière. Il remporte aussi la médaille de bronze en relais. Lors de la saison 2018-2019, alors qui'l compte trois podiums mais aucune victoire, il devient champion du monde de l'individuel 20 km le 13 mars à Östersund, dans une discipline où il n'avait jamais obtenu de podium jusque là durant sa carrière internationale[1]. Auteur d'un 20 sur 20 au tir, performance qu'il est le seul à réaliser parmi les sept premiers de la course, sous les chutes de neige et dans le vent, il devance à l'arrivée Vladimir Iliev et Tarjei Bø de plus d'une minute[2].

Palmarès

Jeux olympiques

Tout comme son compatriote Erik Lesser, il participe le dernier jour des Jeux olympiques de Sotchi à l'épreuve de ski de fond du 50 kilomètres, où il termine à la 40e place.

Palmarès aux Jeux olympiques d'hiver
Édition / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Relais Relais mixte
Vancouver 2010 37e 37e 17e 5e
Sotchi 2014 34e 19e 18e
Pyeongchang 2018 21e 8e 13e 4e

Légende :

  •  : première place, médaille d'or
  •  : deuxième place, médaille d'argent
  •  : troisième place, médaille de bronz
  •  : non disputée par Peiffer
  •  : pas d'épreuve

Championnats du monde

Édition / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Relais Relais mixte Relais mixte simple
Pyeongchang 2009
Khanty-Mansiysk 2010 Jeux olympiques de Vancouver
Khanty-Mansiysk 2011 15e 4e 8e 7e
Ruhpolding 2012 7e 37e 17e 7e
Nové Město 2013 28e 16e 21e 23e
Kontiolahti 2015 22e 30e 14e 22e
Holmenkollen 2016 7e 13e 5e
Hochfilzen 2017 34e 12e 19e 10e 4e
Östersund 2019 9e 13e 6e
Antholz-Anterselva 2020 50e 7e 5e 21e 4e

Légende :

  •  : première place, médaille d'or
  •  : deuxième place, médaille d'argent
  •  : troisième place, médaille de bronze
  •  : non disputée par Peiffer
  •  : pas d'épreuve

Coupe du monde

  • Meilleur classement général : 4e en 2011, 2012, 2017 et 2018.
  • 79 podiums :
    • 35 podiums individuels : 10 victoires, 15 deuxièmes places, 10 troisièmes places[3] ;
    • 32 podiums en relais : 4 victoires, 15 deuxièmes places, 13 troisièmes places ;
    • 12 podiums en relais mixte : 3 victoires, 5 deuxièmes places, 4 troisièmes places.

Dernière mise à jour le 8 mars 2020

Détail des victoires

Édition / Épreuve Sprint Poursuite Individuel Mass start Total
2008-2009 Khanty-Mansiysk1
2009-2010 Antholz-Anterselva1
2010-2011 Presque Isle
Khanty-Mansiysk (Ch.du monde)
2
2011-2012 Oberhof Holmenkollen2
2014-2015 Holmenkollen1
2016-2017 Kontiolahti1
2017-2018 Pyeongchang (J.O)1
2018-2019 Östersund (Ch. du monde)1
Total721010

Classements en Coupe du monde

Saison Individuel Sprint Poursuite Mass start Général
Points Position Points Position Points Position Points Position Points Position
2008-20092454e14223e4344e--20938e
2009-20104033e2676e1609e1613e6469e
2010-20118414e3333e1758e1436e7354e
2011-20126912e2704e2573e1408e7364e
2012-20134917e17716e16815e9720e49118e
2013-20141638e2892e19212e5921e5567e
2014-20156017e2438e15113e8622e54013e
2015-2016--2624e18110e1466e58911e
2016-20174822e2754e2983e1418e7464e
2017-20184214e2593e2275e1657e6684e
2018-2019884e23210e2636e2192e8025e
2019-2020--18713e1679e1865e54011e

Championnats du monde junior

Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Relais
Mondiaux 2008
Ruhpolding
-7e

Notes et références

  1. Elena Cervelle, « Mondiaux : quatre choses à savoir sur Arnd Peiffer, vainqueur de l'individuel », sur L'ÉQUIPE, (consulté le 14 mars 2019)
  2. Julien Chesnais, « Arnd Peiffer sacré champion du monde de l'individuel, Fourcade et les Bleus privés de médaille », sur Eurosport, (consulté le 14 mars 2019)
  3. Jeux olympiques et Championnats du monde inclus.

Liens externes

  • Portail du biathlon
  • Portail de l’Allemagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.